Version classiqueVersion mobile

Naissance de l’idolâtrie

 | 
Daniel Barbu

Épilogue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le veau d’or et ses anamorphoses

Le veau d’or est sans doute un motif emblématique d’un certain imaginaire, aussi bien juif que chrétien, de l’idolâtrie1. C’est autour du veau d’or et de ses « anamorphoses » que l’on se propose de refermer le parcours. Il ne s’agit pas ici d’appréhender le récit du veau d’or, préservé au chapitre 32 du livre de l’Exode, dans son contexte d’énonciation original, mais plutôt d’explorer la légende du récit, l’histoire de ses transformations, voire de ses déformations. La notion d’anamorphose désigne un effet d’optique, la distorsion d’une image à travers ce que Jurgis Baltrusaitis appelait une « perspective dépravée ». Un mécanisme que l’historien de l’art proposait de déceler également du côté de la littérature, du mythe, de ses détournements successifs, des aberrations optiques auxquelles donne précisément naissance la transformation d’un récit dans le temps2.

La question porte en vérité sur la manière dont se construit une « mémoire » religieuse. No...

© Presses universitaires de Liège, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search