Version classiqueVersion mobile

Naissance de l’idolâtrie

 | 
Daniel Barbu

Deuxième partie. Des Juifs et des images

Chapitre III. La religion de Moïse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après cette traversée de l’histoire du concept d’« idolâtrie », il nous faut revenir, dans les chapitres suivants, sur les variations antiques du débat concernant l’image et l’altérité religieuse. Il s’agit d’aborder un terrain qui voit, dès l’Antiquité, apparaître une réflexion comparatiste sur la pluralité des manières, bonnes ou mauvaises, de vénérer le(s) dieu(x)1. Du côté des Grecs (puis des Romains), cette réflexion passe notamment par le cas des Juifs, et par la question du rapport que les Juifs entretiennent avec les images. Inversement, du côté des Juifs, la confrontation avec la culture hellénique pose avec une acuité nouvelle la question du rapport à l’« autre » et, surtout, de l’acculturation, dont l’image, et partant l’« idole », semblent signaler les limites2.

Sans prétendre jeter un éclairage nouveau sur la problématique de l’image dans le judaïsme ancien, ni sur l’attitude des Juifs à l’égard des images3, mon enquête porte sur les différentes formes de discours qu’a p...

© Presses universitaires de Liège, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search