Version classiqueVersion mobile

Henri Hubert et la sociologie des religions

 | 
Jean-François Bert

Textes d’Henri Hubert

IV. « Préface », in S. Czarnowski, Le Culte des héros et ses conditions sociales. Saint Patrick, héros national de l’Irlande (Travaux de L’Année sociologique), Paris, F. Alcan, 1919, p. i-xciv

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si Stefan Czarnowski (1879-1937) est un auditeur régulier des séminaires de Mauss à partir de l’année 1903-1904, c’est d’Hubert qu’il se rapproche à partir de 1905, en suivant régulièrement son cycle de séminaires sur les « Religions primitives de l’Europe ». C’est le 19 septembre 1909 que le jeune sociologue polonais se propose de travailler sur la question des héros après avoir envoyé un premier plan sommaire de ses recherches à Hubert : « 1. St Patrick est un culte des groupes familiaux (culte d’ancêtres) ; 2. Des communautés religieuses (culte des fondateurs) ; 3. Des filé1 ; 4. De la notion (culte messianique, en même temps qu’héroïque) »2. Dans le texte de Czarnowski, on trouve en effet cette analyse historique de la formation de la légende de saint Patrick, missionnaire chrétien en Irlande au ve siècle, qui se fonde sur une analyse des textes latins et celtiques. Mais, à cette « histoire » de la construction mémorielle de Patrick, Czarnowski ajoute une réflexion soci...

© Presses universitaires de Liège, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search