Version classiqueVersion mobile

Fabriquer du divin

 | 
Nicole Belayche
, 
Vinciane Pirenne-Delforge

Liste des planches

Texte intégral

1 (Pironti – Pirenne-Delforge)

Pl. Ia Amphore attique à figures noires. Paris, Musée du Louvre E861 © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski.
Pl. Ib Amphore attique à figures noires. Londres, British Museum 1839.1109.1
(B147) © Trustees of the British Museum.
Pl. IIa Amphore attique à figures noires. Richmond, Virginia Museum of Fine
Arts, 60.23. D’après J. Neils, Goddess and the Polis. The Panathenaic
Festival in Ancient Athens, Princeton, 1992, p. 144, fig. 1.
Pl. IIb Amphore attique à figures noires. Palerme, Museo Archeologico Nazionale
1455 © Archivio Fotografico del Museo Archeologico Regionale Antonino
Salinas di Palermo.
Pl. IIIa-b Amphore attique à figures noires. Bâle, Antikenmuseum und Sammlung
Ludwig BS1921.328 © Antikenmuseum Basel und Sammlung Ludwig /
A. Voegelin.
Pl. IVa-b Amphore attique à figures noires. Boston, Museum of Fine Arts, 01.8053.
D’après H. Hoffmann, Corpus Vasorum Antiquorum. Museum of Fine
Arts, Boston. Attic Black-figured Amphorae, fasc. 1, Boston, 1973, pl. IX, 1-2 (631).
Pl. Va Amphore attique à figures noires. Paris, Cabinet des Médailles 219.
Photographie du musée.
Pl. Vb Cratère apulien à figures rouges. Tarente, Museo Archeologico 8264. Détail d’après R. Buxton, The Complete World of Greek Mythology, Londres, 2004, p. 53.
Pl. VIa Lécythe apulien d’Anzi, daté du milieu du IVe siècle av. J.-C. Londres,
British Museum F 107. Dessin d’après Renard (1964), fig. 6.
Pl. VIb Miroir étrusque en bronze, daté du milieu du IVe siècle av. J.-C. Bologne,
Museo civico 1075. Dessin d’après Renard (1964), fig. 1.
Pl. VIc Miroir étrusque en bronze, daté des environs de 300 av. J.-C. et provenant de Volterra. Florence, Museo archeologico 72740. Dessin d’après Renard (1964), fig. 3.

2 (Jaccottet)

Pl. VIIa Sarcophage d’enfant, München Glyptotek 240, vers 120-130 de notre ère, d’après Matz (1969), no 201, pl. 210 (pour une fillette ayant vécu 1 an, 4 mois et 8 jours selon l’inscription).
Pl. VIIb Sarcophage d’adolescent, Rome, Museo Capitolino, Galleria 46a, vers 150- 160 de notre ère, d’après Matz (1969), no 200, pl. 215.
Pl. VIIc Sarcophage, Rome Museo Torlonia 414, vers 200 de notre ère, d’après
Amedick (1991), no 198, pl. 55.
Pl. VIId Sarcophage, Florence, Offices, n° 442, vers 150 de notre ère, d’après
Amedick (1991), no 49, pl. 69.
Pl. VIIIa Mosaïque de Sepphoris, Triclinium de la maison de Dionysos, IIIe siècle de notre ère, panneau du bain de Dionysos. Courtesy of Prof. Zeev Weiss. The Sepphoris Expedition, The Hebrew University of Jerusalem, Israel. Photographie : G. Laron.
Pl. VIIIb Plat d’argenterie de Kaiseraugst no 63, IVe siècle de notre ère, dessin d’après
Gozenbach (1984), p. 227.
Pl. VIIIc Fresque de « l’église de la pierre oblique » (Egri Tas Kilisesi), Cappadoce (Peristrema), VIIe s. de notre ère, dessin d’après Thierry (1963), fig. 11 p. 51.
Pl. IXa Mosaïque de Nea Paphos, villa de Thésée, fin IVe – déb. Ve siècle de notre ère, d’après Daszewski/Michaelides (1989), p. 61 fig. 44.
Pl. IXb Mosaïque de Nea Paphos, maison de l’Aiôn, panneau dit de la naissance de
Dionysos, 2e quart du IVe siècle de notre ère, d’après Daszewski –
 Michaelides (1989), p. 66 fig. 46.
Pl. Xa Stuc de la tombe de Publius Aelius Maximus, Ostie, Isola sacra, vers 120-
130 de notre ère, dessin d’après LIMC III s.v. Dionysos/Bacchus no 171 p. 553.
Pl. Xb rome, hypogée de San Valentino, via Flaminia, VIIe siècle de notre ère, d’après Schmid (1890), no 60.
Pl. Xc Rome, Ancien oratoire du pape Jean VII, sous la basilique Saint-Pierre, vers 700 de notre ère, dessin d’après Schmid (1890).

3(DE CAZANOVE – FOURIAUX)

Pl. XI Méthode de calcul de visibilité du temple du Cigognier (DAO F. Fouriaux sur fond de plan et coupe Bridel 1982).
Pl. XIIa Élévation du temple et échelle de hauteur vue (DAO F. Fouriaux sur élévation Bridel 1982).
Pl. XIIb Visibilité maximale du temple à l’intérieur de la ville (F. Fouriaux).
Pl. XIIIa Visibilité de la façade du temple depuis l’intérieur de la ville (F. Fouriaux).
Pl. XIIIb Visibilité maximum du sanctuaire à l’intérieur de la ville (F. Fouriaux).
Pl. XIV Les chemins d’accès possibles au temple du Cigognier et les points de vue successifs (DAO F. Fouriaux sur fond de plan dans Morel – BLANC 2008).
Pl. XVa-d Cheminement du théâtre au temple du Cigognier : progression visuelle (F. Fouriaux).
Pl. XVIa-d Cheminement depuis les entrées latérales du sanctuaire du Cigognier : progression visuelle (F. Fouriaux).
Pl. XVIIa Le temple de la Magna Mater à Rome. Coupe transversale (d’après Pensabene 1988).
Pl. XVIIb Le temple de Pessinonte (d’après Waelkens 1986).
Pl. XVIIc Le « complexe temple-théâtre » de Stratonicée (d’après Mert 2002).
Pl. XVIII Le sanctuaire de Junon à Gabii. Plan d’ensemble et restitution en volume (vue perspective). D’après AlmagroGorbea 1982.
Pl. XIX Le sanctuaire de Fortuna Primigenia à Palestrina-Praeneste. a. Plan d’ensemble (d’après Fasolo – Gullini 1953, pl. IV). b. Points de vue sur l’intérieur de la rotonde depuis la terrazza della cortina et la cavea (DAO O. de Cazanove, sur la coupe transversale de Rakob 1990, fig. 24). c. Le portique à deux nefs et la rotonde (d’après Rakob 1990, fig. 22).
Pl. XX Le sanctuaire d’Hercules Victor à Tivoli-Tibur. a. Plan d’ensemble (d’après Giuliani 2006). b. Élévation latérale du temple (d’après Giuliani 2004).
c. Points de vue sur la façade du temple depuis la cavea, et sur la scène depuis le pronaos (DAO O. de Cazanove sur la coupe transversale de Thierry 1863).
Pl. XXI En haut : le temple B et le théâtre de Pietrabbondante (d’après Strazzulla 1971). En bas : restitution hypothétique du plan du théâtre-temple de Teano à la fin du IIe siècle avant notre ère (d’après Sirano 2011).
Pl. XXII a. Pietrabbondante : point de vue sur la façade du temple B depuis l’orchestra (DAO : O. de Cazanove, d’après les coupes transversale du théâtre et du temple dans Strazzulla 1971). b. Teano : point de vue depuis l’orchestra vers la terrasse du temple (DAO O. de Cazanove, sur la coupe transversale dans Sirano 2011). c. Pietravairano, plan (d’après Tagliamonte 2012). d. Pietravairano, point de vue depuis l’orchestra vers la terrasse du temple (DAO O. de Cazanove, sur la coupe transversale dans Caiazza 2004).

© Presses universitaires de Liège, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search