Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Leibniz et J.-S. Bach

 | 
Arthur Dony

Épilogue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous sommes à Leipzig, en 1900. Afin de rendre hommage à J.-S. Bach, la décision fut prise de lui ériger un nouveau monument en face de l’église Saint-Thomas, où il fut cantor pendant vingt-sept ans. L’endroit, cependant, était déjà occupé par un autre monument qu’il fallut de ce fait déplacer ; on le transféra dans la cour de l’Université de Leipzig. Ce monument n’était autre que la statue de G.W. Leibniz. C’est ainsi que, le 17 mai 1908, la statue du Cantor fut placée là, précisément, où se trouvait celle du philosophe de Hanovre1. Où se tenait autrefois Leibniz, Bach se dresse à présent.

Ceux qui opérèrent cette substitution ne se doutaient certes pas de la signification de ce geste. Peut-être pouvons-nous, désormais, mieux en apprécier le sens. En montrant la parenté entre ces deux génies, nous espérons avoir pu indiquer, sous la diversité inhérente à leurs œuvres et à leurs pensées, l’unité qui en fait le fond uniforme. S’ils s’enrichissent l’un l’autre en s’associant, et si leu...

© Presses universitaires de Liège, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540