Version classiqueVersion mobile

Leibniz et J.-S. Bach

 | 
Arthur Dony

Prologue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

S’il est une œuvre qui, par son architecture même, signifie, exprime à travers ses propres lois et son propre plan les contours d’une certaine pensée, qu’elle enveloppe en son intérieur comme l’image sensible du spéculatif, c’est l’œuvre musicale, imposante de concentration, que nous livre Jean-Sébastien Bach (1685- 1750) dans la dernière décennie de sa vie. Des Variations canoniques à l’Art de la fugue, ce sommet inachevé, s’accomplit son grand ouvrage de transmutation de la forme : une manière systématique d’organiser l’espace sonore, selon une logique combinatoire et des principes toujours plus épurés, mais générateurs d’un tissu polyphonique à mesure plus dense et d’une complexité plus luxuriante. Cette organisation impérieuse, fondée sur l’usage de principes structurels invariants, ne se réduit nullement chez Bach à un pur jeu formel : elle déborde le cadre étroit des règles du contrepoint pour se doter d’une signification plus élevée, qui ne saurait être étrangère à la visée m...

© Presses universitaires de Liège, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search