Version classiqueVersion mobile

Les frontières de la mondialisation

 | 
Denis Pieret

Remerciements

Texte intégral

1Ce travail est issu d’une thèse de doctorat en philosophie dirigée par Edouard Delruelle et Thomas Berns, soutenue en janvier 2014 à l’Université de Liège, devant Étienne Balibar, Thomas Berns, Julien Pieron, Marco Martiniello et Edouard Delruelle. Que toutes les personnes et institutions qui ont rendu possible l’aboutissement de cette thèse soient ici remerciés.

2Son origine réside dans un projet de recherches interuniversitaire (ULB, FUSL, ULg) financé par le Fonds de la Recherche Fondamentale Collective (F.N.R.S) dont Édouard Delruelle était le promoteur à l’Université de Liège. Je le remercie d’abord de m’avoir sollicité pour mener à bien ce projet.

3Son achèvement fut rendu possible grâce au mandat de finalisation de doctorat « non FRIA » octroyé par l’Administration Recherche et Développement de l’Université de Liège. Je remercie toutes les personnes qui m’ont permis de terminer ce travail dans d’excellentes conditions, en particulier Florence Caeymaex.

4Je remercie les membres de mon comité de thèse, Thomas Berns, Édouard Delruelle et Julien Pieron, pour leur disponibilité, leurs lectures attentives et généreuses et leurs remarques constructives. Il va sans dire que, sans eux, ce travail n’aurait pas existé.

5Enfin, mes plus vifs remerciements vont à Sébastien Buckinx et Emmanuel Bouchat pour le soin qu’ils ont apporté aux corrections stylistiques et typographiques et à Stéphanie Franck, sans qui rien ne serait possible, pour ses relectures enthousiastes et son soutien quotidien.

© Presses universitaires de Liège, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search