Version classiqueVersion mobile

La Théurgie

 | 
Carine Van Liefferinge

Bibliographie

Texte intégral

1. Sources antiques1

Ammien Marcelun, Ammiani Marcellini rerum gestarum libri qui supersunt, edidit W. Seyfarth, vol. II, Libri XXVI-XXXI, Leipzig, Teubner, 1978.

Apollonios de Rhodes, Argonautiques, III, Chant VI, texte établi et commenté par Fr. Vian et traduit par É. Delage, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1981.

Apulée, Les Métamorphoses, III (Livres VII-XI), texte établi par D.S. Robertson et traduit par P. Vallette, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1971.

—, Apologie – Florides, texte établi et traduit par P. Vallette, Paris, Les Belles Lettres (C.U.Fd, 1924.

Aristophane, Les Acharniens – Les Cavaliers – Les Nuées, texte établi par V. Coulon et traduit par H. Van Daele, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1923.

Aristote, De l’âme, texte établi par A. Jannone, traduction et notes de E. Barbotin, Paris, Les Belles Lettres (C.U.FJ, 1966.

—, Histoire des animaux, I, Livres I-IV, texte établi et traduit par P. Louis, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1964.

—, Ethica Nicomachea, recognovit brevique adnotatione critica instruxit I. Bywater, Oxford, Clarendon Press, 1894re.

—, Fragmenta selecta, recognovit brevique adnotatione instruxit W.D. Ross, Oxford, Clarendon Press, 1955.

Saint Augustin, Œuvres, 34, 5e série : La cité de Dieu, livres VI-X, Impuissance spirituelle du paganisme, et 37, 5e série : La cité de Dieu, livres XIX-XXII, Triomphe de la cité céleste, texte de la 4e éd. de B. Dombart et A. Kalb, introduction et notes par G. Bardy, traduction française par G. Combès, Paris, Desclée De Brouwer (Bibliothèque Augustinienne), 1959 et 1960.

Cicéron, De divinatione, edidit W. AX, Stuttgart, Teubner, 1965.

—, Discours, XIII, 2, Sur la réponse des haruspices, texte établi et traduit par P. Wuilleumier et A.-M. Tupet, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1966.

Corpus Hermeticum, I, Traités I-XII, et II, Traités XIII-XVIII, Asclepius, texte établi par A.D. Nock et traduit par A.-J. Festugière, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 19834 et 19836.

Damascius, Traité des premiers principes, I, De l’ineffable et de l’Un, et II, De la triade et de l’Unifié, texte établi par L.G. Westerink et traduit par J. Combès, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1986 et 1989.

—, Dubitationes et solutiones de primis principiis, in Platonis Parmenidem. Partim secundis curis recensuit, partim nunc primum edidit CE. Ruelle, Paris, Klincksieck, 1889

—, Vitae Isidori reliquiae, edidit adnotationibusque instruxit Cl. Zintzen, Hildesheim, Olms, 1967.

Diogenes Laertius, Lives of Eminent Philosophers, with an English Translation by R.D. Hicks, London, Heinemann / New-York, Putman (The Loeb Classical Library), 1925.

[Eunape] Philostratus & Eunapius, The Lives of the Sophists, with an English translation by W.C. Wright, Londres, Heinemann / Cambridge, Harvard University Press (The Loeb Classical Library), 1952.

Eschyle, Les Suppliantes, les Perses, les Sept contre Thèbes, Prométhée enchaîné, texte établi et traduit par P. Mazon, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1969.

Euripide, Les Troyennes, Iphigénie en Tauride, Electre, texte établi et traduit par L. Parmentier et H. Grégoire, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1968.

Eusèbe de Césarée, La préparation évangélique, Livres II-III, introduction, texte grec, traduction et annotation par Éd. Des Places, Paris, Éditions du Cerf (Sources Chrétiennes, 228), 1976.

—, La préparation évangélique, Livres IV-V, 1-1 7, introduction, traduction et annotation par Od. Zink, texte grec révisé par Éd. Des Places, Paris, Éditions du Cerf (Sources Chrétiennes, 262), 1979.

—, La préparation évangélique, Livres V, 18-36 – VI, introduction, texte grec, traduction et annotation par Éd. Des Places, Paris, Éditions du Cerf (Sources Chrétiennes, 266), 1980.

—, Histoire ecclésiastique, Livres VIII-X et les Martyrs de Palestine, texte grec, traduction et notes par G. Bardy, Paris, Éditions du Cerf (Sources Chrétiennes, 55), 1958.

Firmicus Maternus, L’erreur des religions païennes, texte établi, traduit et commenté par R. Turcan, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1982.

Grégoire de Naziance, Discours IV-V. Contre fulien, texte établi et traduit par J. Bernardi, Paris, Éditions du Cerf (Sources Chrétiennes, 309), 1983-

Heraclite, Fragments, texte établi, traduit et commenté par M. Conche, Paris, Presses Universitaires de France, 1986.

Hérodote, Histoires, Livre II (Euterpe) et livre V (Terpsichore), texte établi et traduit par Ph.-É. Legrand, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1936 et 1961.

Homère, Iliade, II (Chants VII-XII), texte établi et traduit par P. Mazon, avec la collaboration de P. Chantraine, P. Collart et R. Langumier, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.\ 1965.

L’Odyssée, « Poésie Homérique », III : chants XVI -XXIV, texte établi et traduit par V. Bérard, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1956.

Jamblique, De vita Pythagorica liber, edidit L. Deubner (1938), editionem addendis corrigendis adiunctis curavit V. Klein, Stuttgart, Teubner, 1975.

—, Vie de Pythagore, introduction, traduction et notes par L. Brisson et A. Ph. Segonds, Paris, Les Belles Lettres, 1996.

—, Protreptique, texte établi et traduit par Éd. Des Places, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1989.

—, Les Mystères d’Egypte, texte établi et traduit par Éd. Des Places, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1966.

Julien, Œuvres complètes, I , lre partie : Les discours de Julien César (Éloge de l’empereur Constance – Éloge de l’impératrice Eusébie – Les actions de l’empereur ou de la royauté – Sur le départ de Salluste – Au sénat et au peuple d’Athènes), texte établi et traduit par J. Bidez, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.X 1932.

—, Œuvres complètes, 1,2e partie : Lettres et fragments, texte revu et traduit par J. Bidez, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 19723.

—, Œuvres complètes, II, lre partie : Les discours de fulien empereur (A ThémistiusContre Héracleios le Cynique – Sur la Mère des Dieux – Contre les cyniques ignorants), texte établi et traduit par G. Rochefort, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1963.

—, Œuvres complètes, II, 2e partie : Les discours de fulien Empereur (Les Césars – Sur Hélios-Roi – Le Misopogon), texte établi et traduit par Chr. Lacombrade, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1964.

—, The works of the Emperor fulian, vol. iii, with an english translation by W.C. Wright, Londres, Heinemann / Cambridge, Harvard University Press (Loeb Classical Library), 1961.

—, Contre les Galiléens, introduction, traduction et commentaire par Chr. Gérard, postface par L. Couloubaritsis, Bruxelles, Ousia, 1995.

Julien de Laodicée, Tlepi θεών καθιδρύσεων, in Catalogus Codicum Astrologorum Graecorum, Codicum Parisinorum partem quartam descripsit P. Boudreaux, edidit appendice suppleta Fr. Cumont, VIII, Pars IV, Bruxelles, M. Lamertin, 1922.

Les Lapidaires Grecs, Lapidaire orphique. Kerygmes lapidaires d’Orphée. Socrate et Denys. Lapidaire nautique. Damigéron. Evax, texte établi et traduit par R. H Alleux et J. Schamp, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1985.

Libanios, Discours. I. Autobiographie (Discours I), texte établi par J. Martin et traduit par P. Petit, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1979.

—, Opéra, recensuit R. Foerster, vol. iv, Discours LI-LXTV, Leipzig, Teubner, 1908.

—, Selected works, I, The fulianic Orations, with an english translation, introduction and notes by A.F. Norman, Londres, Heinemann / Cambridge, Harvard University Press (The Loeb Classical Library), 1969·

Lucain, La guerre civile (La Pharsale), II, livres VI-X, texte établi et traduit par A. Bourgery et M. Ponchont, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1929.

Lucien, Works, III, IV, with an english translation by A.M. Harmon, Londres, Heinemann / Cambridge, Harvard University Press, (The Loeb Classical Library), 1960 et 1961.

—, La déesse syrienne, traduction nouvelle avec prolégomènes et notes par M. Meunier, Paris, Janick, 1947.

Lydus, De mensibus, edidit R. Wuensch, Leipzig, Teubner, 1898.

Macrobius, Saturnalia, edidit J. Willis, Stuttgart, Teubner, 1963.

—, Commentant in Somnium Scipionis, edidit J. Willis, Leipzig, Teubner, 1970.

Marc le Diacre, Vie de Porphyre, évêque de Gaza, texte établi, traduit et commenté par H. Grégoire et M.-A. Kugener, Paris, Les Belles Lettres (Collection Byzantine), 1930.

Marinus, Proclus sive de felicitate, in J.F. Boissonade, Diogène Laërce, De clarorum philosophorum vitis, dogmatibus et apophtegmatibus libri decem, Paris, 1862.

Martianus Capella, De nuptiis Philologiae et Mercurii, edidit A. Dick, Stuttgart, Teubner, 1978.

Maxime de Tyr, Dissertations, avec une traduction latine de Fr. DUBNER, Paris, Firmin Didot, 1840.

—, Dissertationes, edidit M. B. Trapp, Stuttgart, Teubner, 1994.

—, Philosophumena, edidit H. Hobein, Leipzig, Teubner, 1910.

Minucius Fellx, Octavius, texte établi et traduit par J. Beaujeu, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1964.

Numénius, Fragments, texte établi et traduit par Éd. Des Places, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1973.

Olympiodorus, In Platonis Phaedonem commentaria, edidit W. Norvin, Leipzig, Teubner, 1913.

Oracles Chaldaïques, texte établi et traduit par Éd. Des Places, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1971.

Oracles Chaldaïques. Recension de Georges Gémiste Pléthon, texte édité par Br. Tambrun-Krasker, avec une introduction, une traduction et un commentaire, Athènes, Académie dAthènes / Paris, Vrin / Bruxelles, Ousia, 1995.

Origène, Contre Celse, I (Livres I et II), III (Livres V et VI) et IV (Livres VII et VIII), introduction, texte critique, traduction et notes par M. Borret, Paris, Éditions du Cerf (Sources Chrétiennes, 132, 147 et 150), 1967, 1969 et 1969.

Papyri Graecae Magicae, Die Griechischen Zauberpapyri, herausgegeben und ubersetzt von K. Preisendanz, Stuttgart, Teubner, 1973.

The greek Magical Papyri in translation, including the Demotic Spells, I : Texts, edited by H.D. Betz, Chicago and London, The University of Chicago Press, 19922.

Philon Dalexandrie, De specialibus legibus, I et II, introduction, traduction et notes par S. Daniel, Paris, Éditions du Cerf, 1975.

Philoponus, De opificio mundi libri VII, recensuit G. Reichardt, Leipzig, Teubner, 1897.

Philostratus, The Life of Apollonius of Tyana, with an english translation by F.C. Conybeare, Londres, Heinemann / Cambridge, Harvard University Press (The Loeb Classical Library), 1969.

Photius, Bibliothèque, VI, « codices 242-245 », texte établi et traduit par R. Henry, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1967.

Pindare, Pythiques, texte établi et traduit par A. Puech, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1922.

Platon, Œuvres complètes, III, lre partie, Protagoras, texte établi et traduit par A. Croiset, avec la collaboration de L. Bodin, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1967.

—, Œuvres complètes, IV, 2e partie, Le Banquet, texte établi et traduit par L. ROBIN, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1970.

—, Œuvres complètes, IV, 3e partie, Phèdre, texte établi et traduit par L. Robin, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1970.

—, Œuvres complètes, V, 2e partie, Cratyle, texte établi et traduit par L. Meridier, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1931.

—, Œuvres complètes, VI, La République (Livres I-III), texte établi et traduit par É. Chambry avec introduction d’A. Diès, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1959.

—, Œuvres complètes, VII, lre partie, La République (Livres IV-VIO, texte établi et traduit par É. Chambry, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1933.

—, Œuvres complètes, VIII, 3e partie, Le Sophiste, texte établi et traduit par A. Diès, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1925.

—, Œuvres complètes, LX, 2e partie, Philèbe, texte établi et traduit par A. Diès, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1949.

—, Œuvres complètes, X, Timée – Critias, texte établi et traduit par A. Rivaud, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1925.

—, Œuvres complètes, XI, lre partie, Les Lois (Livres I-II), texte établi et traduit par Éd. Des Places, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1951.

—, Œuvres complètes, XI, 2e partie, Les Lois (Livres III-VI), texte établi et traduit par Éd. Des Places, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1951.

—, Œuvres complètes, XII , lre partie, Les Lois (Livres VII-X), texte établi et traduit par A. Diès, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1956.

—, Œuvres complètes, XIII, 2e partie, Dialogues suspects : Second Alcibiade, Hipparque, Minos, Les Rivaux, Théagès, Clitophon, texte établi par J. Souilhé, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1930.

Pline L’ancien, Histoire naturelle, livre XXXVII, texte établi, traduit et commenté par E. de Saint-Denis, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1972. Plotin, Ennéades, I, III, IV et VI, 2, texte établi et traduit par É. Bréhier, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 19542, 19632, 1956 et 19632.

Plutarque, Œuvres morales, V, 2e partie, Isis et Osiris, texte établi et traduit par Ch. Froidefond, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1988.

—, Œuvres morales, VI, Dialogues Pythiques, texte établi et traduit par R. Flacelière, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1974.

—, Œuvres morales, VII, 2e partie, Sur les délais de la justice divine, texte établi et traduit par R. Klaerr et Y. Vernière, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1974.

—, Œuvres morales, VIII, Du destin – Le démon de Socrate – De l’exil – Consolation à sa femme, texte établi et traduit par J. Hani, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1980.

—, Vies, XIV, Dion-Brutus, texte établi et traduit par R. Flacelière et É. Chambry, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1978.

Porphyre, De philosophia ex oraculis haurienda librorum reliquiae, edidit G. Wolff, Berlin, J. Springer, 1856 (réimpression Hildesheim, 1962).

—, Πεpί αγαλμάτων et De regressu animae, in J. Bidez, Vie de Porphyre, Gand, Van Goethem / Leipzig, Teubner, 1913, p. l*-23* et 27*-43*.

—, L’antre des nymphes dans l’Odyssée, traduit du grec par Y. le Lay, d’après le texte nouvellement établi par le séminaire « classics » de l’université de Buffalo, édition bilingue, Lagrasse, Verdier, 1989.

—, Lettre à Anébon, in famblichi de mysteriis liber, edidit, latine vertit et notas adiecit Th. Gale, Oxford, Sheld, 1678 (fragments reproduits par G. Parthey, famblichi de mysteriis liber, Berlin, F. Nicolai, 1858, p. xxix-xlv).

—, Lettera ad Anebo, a cura di A.R. Sodano, Napoli, L’arte tipografica, 1958.

—, Lettera ad Anebo, Πρός Ανεβώ, Sulla theurgia, a cura di G. FAGGIN, Genova, Il basilisco, 1982.

—, De l’abstinence, I, Livre I, texte établi et traduit par J. Bouffartigue, et II, Livres II et III, texte établi et traduit par J. Bouffartigue et M. Patillon, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.\ 1977 et 1979.

—, Vie de Pythagore, et Lettre à Marcella, texte établi et traduit par Éd. des Places, Paris, Les Belles Lettres (C.U.FJ, 1982.

—, Gegen die Christen, herausgegeben von A. von Harnack, in Abhandlungen der Kôniglich Preussischen Akademie der Wissenschaften, Philosophisch-Historische Klasse, 1, Berlin, 1916, p. 3-115.

—, ΤΤρός Γαΰρον περί τοϋ πώς έμψυχοϋται τά έμβρυα, herausgegeben von Κ. Kalbfleisch, in Abhandlungen der Kôniglichen Akademie der Wissenschaften zu Berlin, 1895, p. 33-62.

—, Vie de Plotin, dans Plotin, Ennéades, I, texte établi et traduit par É. Bréhier, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1954, p. 1-31.

—, Vie de Plotin, I. Travaux préliminaires et index grec complet et II. Études d’introduction, texte grec et traduction française, commentaire, notes complémentaires et bibliographie, par R. Goulet et autres, Paris, Vrin (Histoire des Doctrines de l’Antiquité Classique, 6 et 16), 1982 et 1992.

Proclus, Théologie platonicienne, Livres I à V, texte établi et traduit par H.-D. Saffrey et L.G. Westerink, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1968, 1974, 1978, 1981 et 1987.

—, Περί της καθ’ Έλληνας ίερταικής τέχνης, in J. Bidez, Catalogue des Manuscrits Alchimiques Grecs, VI, Bruxelles, M. Lamertin, 1928, p. 139-151.

—, Commentaire sur la République, traduction et notes par A.-J. Festugière, Tomes I, II et III, Paris, Vrin, 1970.

—, In Platonis Rempublicam Commentant, edidit G. Kroll, Leipzig, Teubner, 1899-1901.

—, Commentaire sur le Parménide, suivi du commentaire anonyme sur les VU dernières hypothèses, traduit pour la première fois en français et accompagné de notes, d’une table analytique des paragraphes et d’un index étendu, par A.-Éd. Chaignet, Francfort, Minerva, 1900.

—, Commentarii in Platonis Parmenidem (I-VII), edidit V. Cousin, Procli Opéra inedita, Paris, 1864, réimpression Hildesheim, Olms, 1961.

—, Commentary on Plato’s Parmenides, translated by G.R. Morrow and J.M. Dillon, with Introduction and Notes by J.M. Dillon, New Jersey, Princeton University Press, 1987.

—, In Platonis Cratylym commentaria, edidit G. Pasquali, Leipzig, Teubner, 1908.

—, Commentaire sur le Timée, traduction et notes par A.-J. Festugière, Paris, Vrin, Tome I (Livre I), 1966, Tome II (Livre II), 1967, Tome III (Livre III), 1967, Tome IV (Livre IV), 1968, Tome V (Livre V), 1968.

—, In Platonis Timaeum Commentant, edidit E. Diehl, Leipzig, Teubner, 1903-1906.

—, Commentaire sur le premier Alcibiade de Platon, texte établi et traduit par A.Ph. Segonds, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), Paris, Tome I, 1985 et Tome II, 1986.

—, Έκ τής Χαλδαϊκής φιλοσοφίας, edidit J.B. Pitra, Analecta sacra et classica, V, 1888, p. 192-195.

—, Trois études sur la providence, I (Dix problèmes concernant la providence) et II (Providence, fatalité, liberté), texte établi et traduit par D. Isaac, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1977 et 1979.

—, The Eléments of Theology, a revised text with translation, introduction and commentary by E.R. Dodds, Oxford, Clarendon Press, 19922.

Psellos, Epître sur la Chrysopée. Opuscules et extraits sur l’alchimie, la météorologie et la démonologie, in J. Bidez, Catalogue des Manuscrits Alchimiques Grecs, VI, Bruxelles, M. Lamertin, 1928, p. 97-134.

—, Έξήγησις τών χαλδαικών ρητών, "Εκθεσις κεφαλαιώδης καί σύντομος τών παρά Χαλδαίοις δογμάτων, in Éd. des Places, Oracles Chaldaïques, avec un choix de commentaires anciens, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1971.

—, Philosophica Minora, ediderunt J.M. Duffy et D.J. O’meara, I : Opuscula logica, physica, allegorica, alia, edidit J.M. Duffy, Stuutgart/Leipzig, Teubner, 1992.

—, Hypotyposis, in G. Kroll, De Oraculis Chaldaicis, in Breslauer Philologische Abhandlungen, VII, 1, Breslau, 1894, p. 73-76.

—, Scripta minora, magnam partem adhuc inedita. Edidit recognovitque Ed. Kurtz, Milan, Vita e Pensiero, 1936.

Saloustios, Des Dieux et du Monde, texte établi et traduit par G. Rochefort, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1983.

Stobée, Anthologium. RecensueruntC. Wachsmuth et O. Hense, Berlin, Weid-mann, 1884-1923.

Strabon, Géographie, VII (Livre X), texte établi et traduit par Fr. Lasserre, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1971.

Théodoret de Cyr, Thérapeutique des maladies helléniques, texte critique, introduction, traduction et notes de P. Canivet, Paris, Éditions du Cerf (Sources Chrétiennes, 57), 1958.

Tite-Live, Histoire Romaine, XXXII (Livres XLIII-XLIV), texte établi et traduit par P. Jal, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1976.

Zosime, Histoire nouvelle, I (Livres I et II), texte établi et traduit par Fr. Paschoud, Paris, Les Belles Lettres (C.U.F.), 1971.

2. Travaux modernes

Alonso-Nunez, J.M., L’empereur Julien et les Cyniques, in Les Études Classiques, 52,1984, p. 254-259.

Amandry, P., La mantique apollinienne à Delphes. Essai sur le fonctionnement de l’oracle, Paris, E. De Boccard (Bibliothèque des Écoles Françaises d’Athènes et de Rome, fascicule 170), 1950.

Annequin, J., Recherches sur l’action magique et ses représentations (ier et iie siècles après J-C), Paris, Les Belles Lettres ( Centre de Recherches d’Histoire Ancienne, 8. Annales littéraires de l’Université de Besançon), 1973.

Armstrong, A.H., famblique et l’Egypte (traduction française de L. Brisson), in Les Études Philosophiques, oct.-déc. 1987, p. 521-532.

Athanassiadi-Fowden, P.,fulian and Hellenism. An intellectual biography, Oxford, Clarendon Press, 1981.

Aubriot-Sévin, D., Prière et conceptions religieuses en Grèce ancienne Jusqu’à la fin du ve siècle av. f.-C, Lyon, Maison de l’Orient Méditerranéen (Collection Maison de l’Orient, 22. Série littéraire et philosophique, 5), 1992.

Babut, D., Plutarque et le stoïcisme, Paris, Presses Universitaires de France (Publications de l’Université de Lyon), 1969.

—, Le dialogue de Plutarque « Sur le démon de Socrate ». Essai d’interprétation, in Bulletin de l’Association Guillaume Budé, mars 1984, p. 51-76.

Ballériaux, O., Syrianus et la télestique, in Kernos, 2, 1989, p. 13-25.

—, Mantique et télestique dans le Phèdre de Platon, in Kernos, 3, 1990, p. 35-43.

—, À la recherche du famblique perdu…, in Serta Leodiensia secunda, Mélanges publiés par les Classiques de Liège à l’occasion du 175e anniversaire de l’Université, Université de Liège, 1992, p. 1-12.

Balty, J. et J.Ch., fulien et Apamée. Aspects de la restauration de l’hellénisme et de la politique antichrétienne de l’empereur, in Dialogues d’Histoire Ancienne, 1, 1974, p. 267-304.

Barb, A.A., The Survival of Magic Art, in Arn. Momigliano, The Conflict between Paganism and Christianity in the fourth Century, Oxford, Clarendon Press, 1963, p. 100-125.

Bardy, G., Origène et la magie, in Recherches de Science Religieuse, 18, 1928, p. 126-142.

—, La culture grecque dans l’occident chrétien au ive siècle, in Recherches de Science Religieuse, 29, 1939, p. 5-58.

Barnes, T.D., A correspondant of Iamblichus, in Greek, Roman and Byzantine Studies, 19, 1978, 1, p. 99-106.

Bidez, J., Vie de Porphyre, le philosophe néo-platonicien, avec les fragments des traités Tlepi αγαλμάτων et De regressu animae, Gand, Van Goethem / Leipzig, Teubner, 1913.

—, L’évolution de la politique de l’empereur fulien en matière religieuse, in Bulletin de l’Académie Royale de Belgique (Classe des Lettres), 7, 1914, p. 406-461.

—, Le philosophe famblique et son école, in Revue des Études Grecques, 32, 1919, p. 29-40.

—, La liturgie des mystères chez les néoplatoniciens, in Bulletin de l’Académie Royale de Belgique (Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques, 5-6), Bruxelles, 1919, p. 415-430.

—, Note sur les mystères néo-platoniciens, in Revue Belge de Philologie et d’Histoire, 7, 1928, p. 1477-1481.

—, La vie de l’empereur fulien, Paris, Les Belles Lettres, 1930.

Bidez, J. et Cumont, Fr., Les mages hellénisés. Zoroastre, Ostanès et Hystaspe, d’après la tradition grecque, Paris, Les Belles Lettres, 1973 (2e tirage).

Bloch, H., The pagan Revival in the West at the End of the fourth Century, in Arn. Momigliano, The Conflict between Paganism and Christianity in the fourth Century, Oxford, Clarendon Press, 1963, p. 193-218.

Bouché-Leclercq, Α., Histoire de la divination dans l’Antiquité, Paris, E. Leroux, 1879-1882 (impression anastatique, Bruxelles, Culture et Civilisation, 1963)·

Bouffartigue, J., L’Empereur fulien et la culture de son temps, Paris, Institut d’Études Augustiniennes (Collection des Études Augustiniennes, Série Antiquité, 133), 1992.

Bowersock, G.W.,fulian the Apostate, Londres, Duckworth, 1978.

Boyancé, P., Leucas, in Revue Archéologique, 20, 1929, p. 211-219.

—, Sur l’Abaris d’Héraclide le Pontique, in Revue des Études Anciennes, 36, 1934, p. 321-352.

—, Mystères et cultes mystiques dans l’Antiquité grecque, in Association Guillaume Budé, Congrès de Strasbourg 20-22 avril 1938, Actes du Congrès, Paris, Les Belles Lettres, 1939, p. 182-208.

—, Théurgie et télestique néoplatoniciennes, in Revue de l’Histoire des Religions, 147, 1955, p. 189-209.

—, Sur les Mystères d’Eleusis, in Revue des Études Grecques, 75, 1962, p. 460-482.

— ; Dieu cosmique et dualisme. Les archontes et Platon, in Le origini dello gnosticismo. Colloquio di Messina 13-18 aprile 1966, Leiden, Brill, 1967, p. 340-356.

Braun, R. et Richer, J., L’empereur fulien. De l’histoire à la légende (331-1715), Paris, Les Belles Lettres, 1978-1981.

Breton, S., Téléologie et ontogénie. Variations sur les « Oracles Chaldaïques », in Recherches de Science Religieuse, 66, 1978, p. 5-25.

Brisson, L., Plotin et la magie. Le chapitre 10 de la Vie de Plotin par Porphyre, in Porphyre. La Vie de Plotin, II, Paris, Vrin (Histoire des Doctrines de l’Antiquité Classique, 16), 1992, p. 465-475.

Brown, P., Religion and Society in the Age of Saint Augustine, Londres, Faber and Faber, 1972.

Browning, R., The emperor fulian, Berkeley et Los Angeles, Univ. of California Press, 1978.

Buffière, F., Les mythes d’Homère et la pensée grecque, Paris, Les Belles Lettres, 1956.

Burkert, W., Les cultes à mystères dans l’antiquité (trad. B. Deforge et L. Bardollet), Paris, Les Belles Lettres (Collection Vérité des Mythes), 1992.

Carcopino, J., Aspects mystiques de la Rome païenne, Paris, L’artisan du Livre, 1942.

Charles, Α., La raison et le divin chez Proclus, in Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, 53, 1969, p. 458-482.

—, La théurgie, nouvelle figure de l’ergon dans la vie philosophique, in The Divine Iamblichus. Philosopher and Man of Gods, par H.J. B Lumenthal et E.G. Clark, London, Duckworth / Bristol, Classical Press, 1993, p. 107-115.

Chuvin, P., Chronique des derniers païens, Paris, Les Belles Lettres (Collection Histoire), 1990.

Clerc, Ch., Les théories relatives au culte des images chez les auteurs grecs du iie siècle après f.-C, Paris, Fontemoing, 1915.

Collomp, P., Per omnia elementa (un détail de l’initiation isiaque), in Revue de Philologie, 36, 1912, p. 196-201.

Couliano, I.P., Expériences de l’extase.. Extase, ascension et récit visionnaire de l’hellénisme au moyen âge, avec une préface de Mircéa Éliade, Paris, Payot, 1984.

Couloubaritsis, L., La psychologie chez Chrysippe, in Aspects de la philosophie hellénistique, Entretiens sur l’Antiquité Classique, 32, Vandœuvres-Genève (Fondation Hardt), 1986, p. 99-146.

—, L’art divinatoire et la question de la vérité, in Kernos, 3, 1990, p. 113-122.

—, Aux origines de la philosophie européenne. De la pensée archaïque au néoplatonisme, Bruxelles, De Boeck-Wesmael, 19942.

Courcelle, P., Les lettres grecques en Occident, de Macrobe à Cassiodore, Paris, E. de Boccard, 1943.

—, Connais-toi toi-même. De Socrate à Saint Bernard, Paris, Études Augustinien -nes, 1974.

Cremer, Fr.W., Die Chaldaïschen Orakel und famblich De Mysteriis, inBeitrâge zur Klassischen Philologie, 26, Meisenheim am Glan, A. Hain, 1969.

Croissant, J., Aristote et les mystères, Liège-Paris (Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège, 51), 1931.

Cumont, Fr., L’astrologie et la magie dans le paganisme romain, in Revue d’Histoire et de Littérature Religieuses, 11, 1906, p. 24-55.

—, Les mystères de Mithra, Bruxelles, Lamertin, 19133.

—, Les anges du paganisme, in Revue de l’Histoire des Religions, 72, 1915, p. 159 -182.

—, Les religions orientales dans le paganisme romain, Conférences faites au Collège de France en 1905, Paris, Librairie Orientaliste Paul Geuthner, 19244.

—, L’Egypte des astrologues, Bruxelles, Fondation Égyptologique Reine Elisabeth, 1937.

—, Lux perpétua, Paris, Librairie Orientaliste Paul Geuthner, 1949.

Daniélou, J., Histoire des doctrines chrétiennes avant Nicée. 1 : Théologie du judéo-christianisme, Paris, Desclée/Cerf (Bibliothèque de Théologie), 19912.

Decharme, P., La critique des traditions religieuses chez les Grecs, des origines au temps de Plutarque, Paris, 1904 (impression anastatique, Bruxelles, Culture et Civilisation, 1966).

Decharneux, B., L’ange, le devin et le prophète. Chemins de la parole dans l’œuvre de Philon d’Alexandrie dit « le Juif », Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 1994.

Delcourt, M., L’oracle de Delphes, Paris, Payot, 1981.

Derchain, Ph., L’authenticité de l’inspiration égyptienne dans le « Corpus Hermeticum », in Revue de l’Histoire des Religions, 161, 1962, p. 175-198.

—, Pseudo-famblique ou Abammôn ? Quelques observations sur l’égyptianisme du De Mysteriis, in Chronique d’Egypte, 38, n° 76, 1963, p. 220-226. .

—, L’Atelier des Orfèvres à Dendara et les origines de l’alchimie, in Chronique d’Egypte, 65, n°130, 1990, p. 219-242.

Detienne, M. et Vernant, J.-P., La cuisine du sacrifice en pays grec, Paris, Gallimard, 1979.

Detienne, M., De la pensée religieuse à la pensée philosophique. La notion de daimôn dans lepythagorisme ancien, Paris, Les Belles Lettres, 1963.

Dieterich, Α., Eine Mithrasliturgie, Leipzig et Berlin, Teubner, 19233.

Dillon, J., The Middle Platonists. A Study of Platonism 80 B.C. to A.D. 220, London, Duckworth, 1977.

Di Pasquale Barbanti, M., Proclo tra filosofia e teurgia, Catania, Bonanno, 1983.

Dodds, E.R., Les Grecs et l’irrationnel, Paris, Flammarion, 1977 (traduction de The Greeks and the Irrational, University of California Press, Berkeley U.S.A., 1959).

—, New light on « Chaldaean Oracle », in Harvard Theological Review, 54, 1961, p. 263-273.

—, Pagan and Christian in an Age of Anxiety ; some Aspects of religious Expérience from Marcus Aurelius to Constantine, Cambridge, University Press, 1965.

Dörrie, H., L’âme dans le néoplatonisme, de Plotin à Proclus, in Études néoplatoniciennes, Neuchâtel, À la Baconnière, 1973.

Eitrem, S., La magie comme motif littéraire chez les Grecs et les Romains, in Symbolae Osloenses, 21, 1941, p. 39-83.

—, La théurgie chez les néoplatoniciens et dans les papyrus magiques, in Symbolae Osloenses, 22, 1942, p. 49-79.

Fazzo, V., La giustificazione délie immagini religiose dalla tarda antichità (con un’Appendice sull’ Iconoclasma bizantino), Napoli, Edizioni Scientifiche Italiane, 1977.

Festugière, A.-J., La révélation d’Hermès Trismegiste, Paris, Les Belles Lettres, 1986 (réimpression de la 2e éd. de 1950).

—, La religion grecque à l’époque romaine, in Revue des Études Grecques, 66, 1951, p. 472-493.

—, Proclus et la religion traditionnelle, in Mélanges Piganiol, Paris, 1966, p. 1581 -1590.

—, Contemplation philosophique et art théurgique chez Proclus, in Études de Philosophie Grecque, Paris, Vrin, 1971, p. 585-596.

—, Les mystères de Dionysos, in Études de Religion Grecque et Hellénistique, Paris, Vrin, 1972, p. 13-63.

—, L’idéal religieux des Grecs et l’Évangile, Paris, Études Bibliques, 1932.

Flacelière, R., Devins et oracles grecs, Paris, Presses Universitaires de France, 1961.

Flamant, J., Macrobe et le néo-platonisme latin à la fin du ive siècle, Leiden, Brill (Études préliminaires aux religions orientales dans l’empire romain, 58),1977.

Fowden, G., The Egyptian Hermès. A historical Approach to the latepagan Mind, Princeton, Princeton University Press, 1993.

Fredouille, J.-CL, Sur la colère divine, famblique et Augustin,- in Recherches Augustiniennes, 5, 1968, p. 7-13.

Gersh, S., From Iamblichus to Eriugena. An investigation of the Pseudo-Dionysian tradition, in Studies zur Problemgeschichte der Antiken und Mittelalterlichen Philosophie, 8, Leiden, Brill, 1978.

Gow, A.S.F., Ίυγξ, "Ρομβός, Rhombus, Turbo, in foumal of Hellenic Studies, 54, 1934, Ρ 1-13.

Graf, Fr., La magie dans l’antiquité gréco-romaine. Idéologie et pratique, Paris, Les Belles Lettres (Collection Histoire), 1994.

Grimal, P., Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses Universitaires de France, 19796.

Grodzynski, D., Par la bouche de l’empereur, in Divination et rationalité, de J.-P. Vernant et autres, Paris, Seuil, 1974, p. 267-294.

Guglielmi, W., Lachen und Weinen in Ethik, Kult und Mythos der Àgypter, in Chronique d’Egypte, 55, 1980, p. 69-86.

Guittard, Ch., L’expression du verbe de la prière dans le « carmen » latin archaïque, in Recherches sur les Religions dans l’Antiquité Classique, par R. Bloch et autres, Genève, Oroz / Paris, Champion (Centre de Recherches d’Histoire et de Philologie, m, Hautes Études du Monde Gréco-romain, 10), 1980, p. 395-403.

Guy, J.CL, Unité et structure logique de la « Cité de Dieu » de saint Augustin, Paris, Études Augustiniennes, 196l.

Hadot, Ils., Le problème du néoplatonisme alexandrin. Hiéroclès et Simplicius, Paris, Études Augustiniennes, 1978.

Hadot, P., Citations de Porphyre chez Augustin (à propos d’un ouvrage récent), in Revue des Études Augustiniennes, 6, i960, p. 205-244.

—, La métaphysique de Porphyre, in Porphyre. Entretiens sur l’Antiquité Classique, 12, Vandœuvres-Genève (Fondation hardt), 1966, p. 125-163.

—, Porphyre et Victorinus, Paris, Études Augustiniennes, 1968.

—, La théologie de Proclus, in Revue des Études Grecques, 88, 1975, p. 220-223.

Hani, J., Le mythe de Timarque chez Plutarque et la structure de l’extase, in Revue des Études Grecques, 88, 1975, p. 105-120.

Heiler, Fr., La prière, traduit d’après la 5e éd. allemande par E. Kruger et J. Marty, Paris, Payot, 1931.

Hopfner, Th., Griechisch-Agyptischer Offenbarungszauber, Studien zur Palaeographie und Papyruskunde, herausgegeben von Dr C. Wessely, XXI, I, Leipzig, H. Haessel-Verlag, 1921.

—, article Μαγεία, in Pauly-Wissowa, Realencyclopädie der Classischen Altertums-wissenschaft, XIV, 1, 27, col. 301-393, Stuttgart, 1928.

—, article Théurgie (θεουργία), in PAULY-WISSOWA, Realencyclopàdie der Classischen Altertumswissenschaft ; VI, 1, 11, col. 258-270, Stuttgart, 1936.

Janssens, Y., Les leçons de Silvanos (NH VII, 4), Québec, Presses de l’Université de Laval (Bibliothèque copte de Nag Hammadi. Section Textes, 13), 1983.

Jeanmaire, H., Dionysos. Histoire du culte de Bacchus, Paris, Payot, 1951.

Johnston, S.I., Hekate Soteira. A Study of Hecate’s Roles in the Chaldean Oracles and Related Literature, Atlanta, Scholars Press, 1990.

Joly, R., Le vocabulaire chrétien de l’amour est-il original ? Φιλεϊν et αγαπάν dans le grec antique, Bruxelles, Presses Universitaires de Bruxelles, 1968.

Joukovsky, Fr., Plotin dans les éditions et les commentaires de Porphyre, famblique et Proclus à la Renaissance, in Bibliothèque d’Humanisme et de Renaissance, 42, 1980.

Koch, W., Comment l’empereur fulien tâcha de fonder une église païenne, in Revue belge de Philologie et d’Histoire, 6, 1927, p. 123-146.

Kojeve, Al., Essai d’une histoire raisonnée de la philosophie païenne ; III, la philosophie hellénistique, les Néo-platoniciens, Paris, Gallimard, 1973.

Labarbe, J., La prière « contestataire » dans la poésie grecque, in L’expérience de la prière dans les grandes religions, Actes du colloque de Louvain-la-Neuve et de Liège (22-23 novembre 1978), Louvain-la-Neuve, Centre d’Histoire des Religions, 1980, p. 137-148.

Lacarrière, J., Les gnostiques, Paris, Albin Michel (Collection Spiritualités’), 1994.

de Labriolle, P., La réaction païenne. Étude sur la polémique antichrétienne du Ier au vie siècle, Paris, L’Artisan du Livre, 1934.

Lardreau, G., La philosophie de Porphyre et la question de l’interprétation, préface à Porphyre, L’antre des nymphes dans l’Odyssée, traduit du grec par Y. le Lay, Lagrasse, Verdier, 1989.

Larsen, B.D., famblique de Chalcis, exégète et philosophe, Universitetsforlaget i Aarhus, Aarhus, 1972.

Legrand, Ph.-E., À propos d’un nouveau fragment de Sophrôn, in Revue des Études Anciennes, 36, 1934, p. 25-31.

Lexa, Fr., La magie dans l’Egypte antique, de l’ancien empire jusqu’à l’époque copte, Paris, Librairie Orientaliste Paul Geuthner, 1925.

Lewy, H., Chaldaean Oracles and Theurgy. Mysticism, Magic and Neoplatonism in the Later Roman Empire, Le Caire, Institut Français d’Archéologie Orientale, 1956 (nouvelle édition par M. Tardieu, Paris, Études Augustiniennes, 1978).

Loisy, Α., Essai historique sur le sacrifice, Paris, Nourry, 1920.

Luck, G., Theurgy and Forms of Workship in Neoplatonism, in Science and Magic in Concert and in Conflict, édité par J. Neusner et autres, Oxford / New-York, Oxford University Press, 1989.

Mahé, J.-P., Hermès en Haute-Egypte, I, Les textes hermétiques de Nag Hammadi et leurs parallèles grecs et latins, Québec, Presses de l’Université de Laval (Bibliothèque copte de Nag Hammadi. Section Textes, 3), 1978.

Marcone, Arn., L’imperatore Giuliano, Giamblico e il neoplatonismo, in Rivista Storica Italiana, anno XCVI, fascicolo III, p. 1046-1052.

Martroye, F., La répression de la magie et le culte des gentils au ive siècle, in Revue Historique de Droit Français et Étranger, 9, 1930, n° 4, p. 669-701.

Mauss, M., Sociologie et anthropologie, Paris, Presses Universitaires de France, 19735, lre partie : Esquisse d’une théorie générale de la magie, p. 3-141.

Méautis, G., Notes sur quelques papyrus magiques, in Aegyptus, 15, 1924, p. 141-152.

Misson, J., Recherches sur le paganisme de Libanios, Louvain, (Université de Louvain, Recueil de travaux publiés par les membres des conférences d’histoire et de philologie, Fasc. 43) 1914.

Motte, Α., La prière du philosophe chez Platon, in L’expérience de la prière dans les grandes religions, Actes du colloque de Louvain-la-Neuve et de Liège (22-23 novembre 1978), Louvain-la-Neuve, Centre d’Histoire des Religions, 1980, p. 173-204.

—, Persuasion et violence chez Platon, in L’Antiquité Classique, 50, 1981, p. 562-577.

Nasemann, B., Théurgie und Philosophie in famblichs De Mysteriis, Stuttgart, Teubner, 1991.

Nilsson, M.P., Les croyances religieuses de la Grèce antique (traduction de M. Ghyka), Paris, Payot (Bibliothèque Historique), 1955.

—, Geschichte der griechischen Religion, II, Die hellenistische und romische Zeit, in Handbuch der Altertumswissenschaft, V, II, 196l2.

Nock, A.D., Greek Magical Papyri, in Journal of Egyptian Archaeology, 15, 1929, p. 219-235.

—, Hellenistic Mysteries and Christian Sacraments, in Mnemosyne, 5, fasc. 3, 1952, p. 177-213.

O’brien, D., « Pondus meum amor meus » (Conf, XIII, 9, 10), in Studia Patris-tica, 16, 1985, p. 524-527.

O’meara, D.J., Porphyry’s place philosophy of Oracles in Augustine, Paris, Études Augustiniennes, 1959.

—, Pythagoras Revived. Mathematics and Philosophy in Late Antiquity, Oxford, Clarendon Press, 1989.

Penati, Α., L’influenza dei sistema caldaico sul pensiero teologico dell’ impera-tore Giuliano, in Rivista di Filosofia neo-scolastica, 75, 1983, p. 543-562.

Pépin, J., Mythe et allégorie. Les origines grecques et les contestations judéo-chrétiennes, Paris, Aubier-Montaigne, 1958.

—, Porphyre, exégète d’Homère, in Porphyre. Entretiens sur l’Antiquité Classique, 12, Vandœuvres-Genève (Fondation Hardt), p. 229-272.

—, Merikôteron – epoptikôteron (PROCLUS, In Tim., I, 204, 24-27). Deux attitudes exégétiques dans le néoplatonisme, in Mélanges Puech, Paris, Presses Universitaires de France, 1974, p. 323-330.

Piganiol, Α., L’empire chrétien (325-395), Histoire Romaine, IV, 2e partie, Paris, Presses Universitaires de France, 1947.

Pigeaud, J., La maladie de l’âme. Étude sur la relation de l’âme et du corps dans la tradition médico-philosophique antique, Paris, Les Belles Lettres (Collection d’Études Anciennes), 1981.

Pirenne-Delforge, V., Éros en Grèce : dieu ou démon ? in Anges et démons, Actes du colloque de Liège et de Louvain-la-Neuve (25-26 novembre 1987), Louvain-la-Neuve, Centre d’Histoire des Religions, 1989, p. 223-239.

—, Le culte de la persuasion. Peithô en Grèce ancienne, in Revue de l’Histoire des Religions, 208, 1991, p. 395-413.

des Places, Éd., Pindare et Platon, Paris, Beauchesne, 1949-

—, Syngeneia. La parenté de l’homme avec Dieu d’Homère à la patristique, Paris, Klincksieck (Études et Commentaires, 51), 1964.

—, La religion grecque. Dieux, cultes, rites et sentiments religieux dans la Grèce antique, Paris, A. et J. Picard et Cie, 1969.

—, Les oracles chaldaïques dans la tradition patristique africaine, in Studia Patristica, 11, 1972, p. 27-41.

—, La religion de famblique, in De famblique à Proclus. Entretiens sur l’Antiquité Classique, 21, Vandœuvres-Genève (Fondation Hardt), 1974, p. 68-101.

—, Le pseudo-Denys l’Aréopagite, ses précurseurs et sa postérité, in Dialogues d’Histoire Ancienne, 7, 1981, p. 323-332.

—, Platon et la langue des mystères, in Études platoniciennes 1929-1979,

Leiden, Brill, 1981, p. 83-98.

Puech, H.-Ch., En quête de la gnose, I. La gnose et le temps et autres essais, Paris, Gallimard, 1978.

—·, Plotin et les Gnostiques, in Les sources de Plotin. Entretiens sur l’Antiquité Classique, 5, Vandœuvres-Genève (Fondation Hardt), 1957, p. 159-190.

Remondon, R., La crise de l’empire romain de Marc-Aurèle à Anastase, Paris, Presses Universitaires de France, 1964.

Reszler, Α., Le mythe de fulien, in Cadmos, 17-18, 1982, p. 125-138.

Riedweg, Chr., Mysterienterminologie bei Platon, Philon und Klemens von Alexandrien, Berlin / New-York, W. de Gruyter, 1987.

Robin, L., La théorie platonicienne de l’amour, Paris, Presses Universitaires de France (Bibliothèque de Philosophie Contemporaine), 19643·

Rochefort, G., le Πεpί θεών καί κόσμου de Saloustios et l’influence de l’empereur Julien, in Revue des Études Grecques, 69, 1956, p. 50-66.

Rosan, L.J., The Philosophy of Proclus, the final Phase of Ancient Thought, New-York, Cosmos, 1949-

Saffrey, H.-D., Allusions antichrétiennes chez Proclus : le diadoque platonicien, in Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, 59, 1975, p. 553-563.

—, Abamon, pseudonyme de famblique, in Philomathès. Studies and Essays in the Humanities in Memory of Philip Merlan, La Haye, 1976, p. 227-239·

—, Les Néoplatoniciens et les Oracles Chaldaïques, in Revue des Études Augustiniennes, 27, 1981, p. 209-225.

—, La théurgie comme phénomène culturel chez les Néoplatoniciens (ive-ve siècles), in Koinonia, 8, 1984, p. 161-171.

—, Quelques aspects de la spiritualité des philosophes néoplatoniciens, de famblique à Proclus et Damascius, in Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, 68, 1984, p. 169-182.

—, Recherches sur le néoplatonisme après Plotin, Paris, Vrin (Histoire des Doctrines de l’Antiquité Classique, 14), 1990.

—, Pourquoi Porphyre a-t-il édité Plotin ? Réponse provisoire, in Porphyre. La Vie de Plotin, II, Paris, Vrin (Histoire des Doctrines de l’Antiquité Classique, 16), 1992, p. 31-64.

—, Les livres IV à VII du De Mysteriis de famblique relus avec la Lettre de Porphyre à Anébon, in The Divine Iamblichus. Philosopher and Man of Gods, par HJ. Blumenthal et E.G. Clark, London, Duckworth / Bristol, Classical Press, 1993, p. 144-157.

Salem, J., Tel un dieu parmi les hommes. L’éthique d’Épicure, Paris, Vrin (Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie), 1989.

Sauneron, S., Aspects et sort d’un thème magique égyptien : les menaces incluant les dieux, in Bulletin trimestriel de la Société française d’Égyptologie, 8, novembre 1951, p. 11-21.

Shaw, Gr., Theurgy : Rituals of Unification in the Neoplatonism of famblichus, in Traditio. Studies in Ancient and Médiéval History, Thought and Religion, 41, 1985, p. 1-28.

Sheppard, Α., Proclus’ attitude to Theurgy, in Classical Quarterly, 32, 1982, p. 212-224.

Simon, M., Éléments gnostiques chez Philon, in Le origini dello gnosticismo. Colloquio di Messina 13-18 aprile 1966, Leiden, E.J. Brill, 1967, p. 359-374.

—, Apulée et le christianisme, in Mélanges Puech, Paris, Presses Universitaires de France, 1974, p. 299-305.

Smith, Α., Porphyry’s Place in the Neoplatonic Tradition. A Study in Post-Plotinian Neoplatonism, The Hague, Martinus Nijhoff, 1974.

Souilhé, J., La notion platonicienne d’intermédiaire dans la philosophie des dialogues, Paris, Librairie F. Alcan (Collection historique des grands philosophes), 1919.

Soury, G., La démonologie de Plutarque. Essai sur les idées religieuses et les mythes d’un platonicien éclectique, Paris, Les Belles Lettres (Collection d’Études Anciennes), 1942.

—, Aperçus de philosophie religieuse chez Maxime de Tyr, platonien éclectique. La prière – La divination – Le problème du mal, Paris, Les Belles Lettres (Collection d’Études Anciennes), 1942.

Tardieu, M., Trois mythes gnostiques. Adam, Éros et les animaux d’Egypte dans un écrit de Nag Hammadi (II, 5), Paris, Études Augustiniennes, 1974.

—, Les paysages reliques. Routes et haltes syriennes d’isidore à Simplicius, Louvain/Paris, Peeters (Bibliothèque de VÉcole des Hautes Études, Section des Sciences Religieuses, XCIV), 1990.

—, Les gnostiques dans la Vie de Plotin. Analyse du chapitre 16, in Porphyre. La Vie de Plotin, II, Paris, Vrin (Histoire des Doctrines de l’Antiquité Classique, 16), 1992, p. 503-546.

Theiler, W., Die chaldaïschen Orakel und die Hymnen des Synesios, in Forschungen zum Neuplatonismus, Berlin, 1966.

Thélamon, Fr., Païens et Chrétiens au ive siècle. L’apport de /’Histoire ecclésiastique de Rufin d’Aquilée, Paris, Études Augustiniennes, 1981.

Thillet, P., Jamblique et les Mystères, in Revue des Études Grecques, 81, 1968, p. 172-195.

Trouillard, J., L’Un et l’âme selon Proclus, Paris, Les Belles Lettres, 1972.

—, Le merveilleux dans la vie et la pensée de Proclos, in Revue Philosophique de la France et de l’Étranger, 168, 4, 1973, p. 439-452 = La mystagogie de Proclos, p. 33-51.

—, Les fondements du mythe selon Proclos, in Le mythe et le symbole de la connaissance figurative de Dieu, par S. Breton et autres, Institut Catholique de Paris, Faculté de Philosophie, 2, Paris, Beauchesne, 1977, p. 11-37.

—, Le symbolisme chez Proclus, in Dialogues d’Histoire Ancienne, 7, 1981, p. 297-308.

—, La mystagogie de Proclos, Paris, Les Belles Lettres, 1982.

Tupet, A.-M., La magie dans la poésie latine, I, Des origines à la fin du règne d’Auguste, Service de reproduction des thèses, Université de Lille, 1976.

Turcan, R., Martianus Capella et famblique, in Revue des Études Latines, 36, 1958, p. 235-254.

—, Mithras Platonicus. Recherches sur l’hellénisation philosophique de Mithra, Leiden, Brill, 1975.

—, Les cultes orientaux dans le monde romain, Paris, Les Belles Lettres (Collection Histoire), 1992.

Verbeke, G., L’évolution de la doctrine du pneuma, du stoïcisme à saint Augustin, Bibliothèque de l’Institut Supérieur de Philosophie de l’Université de Louvain, Paris, Desclée De Brouwer / Louvain, Éditions de l’Institut Supérieur de Philosophie, 1945.

Vernant, J.-P. et autres, Divination et rationalité, Paris, Seuil, 1974.

Vernant, J.-P., Mythe et pensée chez les Grecs, Paris, Maspéro, 1978.

—,Théorie générale du sacrifice et mise à mort dans la θυσία grecque, in Le sacrifice dans l’Antiquité, Entretiens sur l’Antiquité Classique, 27, Vandœuvres-Genève (Fondation Hardt), 1980, p. 1-39.

Vernière, Y., Nature et fonction des démons chez Plutarque, in Anges et démons, Actes du colloque de Liège et de Louvain-la-Neuve (25-26 novembre 1987), Louvain-la-Neuve, Centre d’Histoire des Religions, 1989, p. 241-251.

Voelke, A.-J., La philosophie comme thérapie de l’âme. Études de Philosophie Hellénistique, Fribourg, Éditions Universitaires / Paris, Éd. du Cerf, 1993.

Woodhouse, C.M., Gemistos Plethon. The last of the Hellènes, Oxford, Clarendon Press, 1986.

Yerkes, R.Y., Le sacrifice dans les religions grecque et romaine et dans le judaïsme primitif, Paris, Payot (Bibliothèque Scientifique), 1955.

Notes

1 Cette première partie reprend tous les auteurs anciens cités dans cette thèse, dans l’édition dans laquelle ils ont été cités. Dans les cas où il y a différentes éditions, l’édition choisie est précisée entre parenthèses dans la note. – La Collection des Universités de France est abrégée C.U.F.

© Presses universitaires de Liège, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search