Version classiqueVersion mobile

Réseaux de pouvoir et solidarités de parti à Liège au Moyen Âge (1250-1468)

 | 
Geneviève Xhayet

Cinquième partie. Les liégeois et leurs voisins : le poids de l'extérieur sur la politique urbaine

Introduction

Texte intégral

1Prétendre traiter ici l’ensemble des problèmes touchant aux relations de la cité et du pays de Liège avec l’extérieur dépasserait par son ampleur et sa complexité le cadre de notre recherche. Notre ambition sera plus modeste. Dans les pages qui suivent, il sera principalement question des influences étrangères qui s’exercèrent sur les partis liégeois ainsi que des inflexions que certains débats internationaux purent donner aux orientations politiques de la principauté mosane.

2Liège est terre d’Empire et ses seigneurs sont hommes d’Église. Dans un premier temps, il conviendra d’examiner l’emprise que les deux supérieurs hiérarchiques de l’évêque de Liège — le pape et l’Empereur — purent avoir sur les choix politiques opérés dans la principauté. Ensuite, nous envisagerons le poids d’autres pouvoirs sur le pays et ses dirigeants. À l’inverse de l’autorité impériale ou papale, ceux-ci sont dépourvus de fondement légitime et ne résultent que d’une influence de fait. Nombreux furent en effet les seigneurs qui, vivant aux frontières de la principauté, se disputèrent — voire s’arrogèrent —, ponctuellement ou de manière plus durable, un droit de regard sur les affaires liégeoises. Au xve siècle, notamment, c’est dans ce cadre que s’inscrivit la rivalité franco-bourguignonne pour l’hégémonie sur le pays de Liège.

3D’un point de vue méthodologique, enfin, une remarque s’impose. L’inégale abondance des sources invite à scinder la matière en deux chapitres : le premier sera consacré à l’approche thématique globale du problème, tandis que nous réserverons l’intégralité du second au conflit franco-bourguignon. La qualité et la richesse de la documentation disponible, l’importance des enjeux et la personnalité des protagonistes étrangers du conflit, justifient ce traitement différencié de l’arrière-plan international des événements liégeois antérieurs à 1468.

© Presses universitaires de Liège, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search