Version classiqueVersion mobile

Charlemagne et l’épopée romane. Tome I

 | 
Madeleine Tyssens
, 
Claude Thiry

Chronique du Congrès

Madeleine Tyssens

Texte intégral

1158 membres de la Société se sont inscrits au Congrès ; nombre d’entre eux étaient accompagnés de membres de leur famille ; le Comité organisateur a ainsi eu le plaisir d’accueillir 207 participants venus d’Allemagne, de Belgique, du Canada, du Danemark, d'Espagne, des Etats-Unis, de France, de Grande-Bretagne, d’Israël, d’Italie, du Japon, de Norvège et de Suisse.

2Le Congrès a tenu ses assises du 30 août au 4 septembre au Domaine Universitaire du Sart Tilman ; toutefois le lundi 30 août, dans l’après-midi les travaux se sont déroulés dans les locaux de l’Institut Provincial d’Etudes et de Recherches Bibliothéconomiques.

3La majorité des congressistes ont été hébergés dans les homes du Domaine et les repas en commun ont été fournis par le restaurant universitaire. Les membres du Comité organisateur et — nous le croyons — les congressistes ont hautement apprécié l’esprit de collaboration et la gentillesse de tous les responsables du Campus et notamment de MM. Y. Roquet et P. Noirhomme.

***

4Les travaux se sont déroulés selon l’horaire suivant :

5Lundi 30 août, matin

6— Séance inaugurale : Propos d’accueil de M. Jules LABARBE, Doyen de la Faculté de Philosophie et Lettres et de M. Maurice DELBOUILLE, Président du Comité organisateur.

7— Séance plénière sous la présidence de M. P. AEBISCHER. Rapport de M. J. HORRENT.

8— Travaux de sections
sous la présidence de M. W. NOOMEN, exposés de MM. J. LARMAT et J. SUBRENAT,
sous la présidence de Mlle D. LEGGE, exposés de M. F. GOLDIN et de Mlle K. D. ROBBINS.

9Lundi 30 août, après-midi

10— Travaux de sections
sous la présidence de M. Fred DETHIER, exposés de M. W. CALIN, M. J. DE CALUWÉ et Mme J. WATHELET-WILLEM,
sous la présidence de Mlle W.M. HACKETT, exposés de Mme M.F. NOTZ et M. A. CREPIN.

11Mardi 31 août, matin

12— Séance plénière sous la présidence de M. P. LE GENTIL.
Rapport de M. E. F. HALVORSEN.

13— Travaux de sections
sous la présidence de M. J.-Ch. PAYEN, exposés de Mme R. COLLIOT et de M. W. VAN EMDEN,
sous la présidence de M. R. ARVEILLER, exposés de MM. T. VENCKELEER et J. RIBARD.

14Mardi 31 août, après-midi

15— Séance plénière sous la présidence de M. E. KÖHLER.
Rapport de M. A. LIMENTANI.

16— Travaux de sections
sous la présidence de M. P. REMY, exposés de MM. A. de MANDACH et A. VITALEBROVARONE,
sous la présidence de M. M.-R. JUNG, exposé de M. J.I. CHICOY-DABAN.
sous la présidence de M. G. MELLOR, exposés de MM. L.S. CRIST et D. SCHENCK,
sous la présidence de M. R. LATHUILLERE, exposés de M. E. HEINEMANN et de Mme S. STURMMADDOX et M. D. MADDOX.

17Mercredi 1er septembre, matin

18— Séance plénière sous la présidence de Mme R. LEJEUNE.
Rapport de M. R. FOLZ.

19Jeudi 2 septembre, matin

20— Séance plénière sous la présidence de M. Ch. FOULON.
Rapport de M. H. KRAUSS.

21— Travaux de sections
sous la présidence de M. Ph. MENARD, exposés de MM. Cl. THIRY, F. SUARD, W. KIBLER,
sous la présidence de M. A. HOLDEN, exposés de M. J. ALLEN, Mme J. BEER et M. J. MILETICH.

22Jeudi 2 septembre, après-midi

23— Travaux de sections
sous la présidence de M. P. RUELLE, exposé de M. B. GUIDOT,
sous la présidence de M. C. SEGRE, exposés de MM. Y. OTAKA et G. BRAULT.

24Vendredi 3 septembre, matin

25— Séance plénière sous la présidence de M. D. McMILLAN.
Rapport de M. Jq. HORRENT.

26— Travaux de sections
sous la présidence de M. Y. LEFEVRE, exposés de M. P. BARRETTE, M. G.P. ZARRI et Mme M. CRAMER VOS, sous la présidence de M. U. MÖLK, exposés de M. R. SPENCER, M. T. SATO et Mme F. GEGOU.

27Vendredi 3 septembre, après-midi

28— Travaux de sections
sous la présidence de M. A. SERPER, exposés de Mlle A. PLANCHE et Mme E. SCHULZEBUSACKER,
sous la présidence de M. J. DEROY, exposés de MM. Th. THOMOV et J.M. D’HEUR,
sous la présidence de M. G. GASCA QUEIRAZZA, exposés de MM. M. BONI et J. VICTORIO,
sous la présidence de M. K.H. BENDER, exposés de MM. J. MIQUET et Cl. BURIDANT.

29— Réunion des sections nationales.

30Samedi 4 septembre

31— Réunion du Bureau.

32— Rapport de synthèse de M. M. de RIQUER.

33— Assemblée générale de clôture.

34Le secrétariat des séances a été assuré par Mmes J. De Caluwé-Dor, J. Delcourt-Angélique, M. Stasse, M. Thiry-Stassin et J. Wathelet-Willem et par MM. J. De Caluwé, Chr. Delcourt, M. Falla, L. Gemenne, Jq. Horrent et Cl. Thiry.

***

35D’autres activités ont été proposées à tous les participants.

36L’excursion du dimanche 29 août nous a conduits d’abord au Domaine Provincial et Musée de Mariemont, aux abords duquel fut organisé un pique-nique, — puis à Nivelles, berceau de la dynastie carolingienne, où M. J.L. Delattre, conservateur, nous fit découvrir la collégiale, les chantiers de sa restauration et les sépultures mérovingiennes de la crypte. Les autorités communales nous ont ensuite réservé une fort sympathique réception et la surprise d’une savoureuse tarte al djote. La journée s'est achevée au Foyer Culturel de Chênée où, après l’apéritif offert par le bourgmestre, le professeur Charles Goossen, on prit le premier repas en commun.

37Le lundi 30 août, après-midi, les travaux eurent lieu dans les locaux de l’Institut Provincial d’Etudes et de Recherches Bibliothéconomiques. Le Congrès fut accueilli par M. Jean Charlier, Inspecteur général de la Culture, de la Jeunesse et de l’Education Permanente de la Province de Liège et M. Fred Dethier, Directeur général de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Après les communications, les congressistes furent invités à visiter les deux expositions organisées par les soins de Mme Josane Philippe-Giot, Directrice de l’Institut, M. Robert Remouchamps, Directeur du Service Provincial des Affaires Culturelles, et M. J. De Caluwé, Chargé de cours, sur les thèmes L’Ecole Belge de Philologie romane et Le Moyen Age dans la littérature enfantine. Au cours de la réception qui suivit, M. Marcel Laruelle, Député permanent, salua le congrès au nom des autorités provinciales.

38Le même jour, après le dîner, notre collègue André Joris présenta à tous les participants ses recherches personnelles sur l’emplacement du palais carolingien d’Herstal, où Charlemagne fit de nombreux séjours. Ensuite, M. J. Stiennon évoqua pour eux les visages divers de l’empereur dans l’iconographie médiévale et dans la statuaire romantique locale.

39Il appartenait à M. Maurice Piron de leur révéler le lendemain soir, au Foyer Culturel du Sart Tilman, l’histoire et les traditions pittoresques et émouvantes de notre théâtre liégeois de marionnettes. Après cet exposé, le joueur A. Dufour nous offrit, pour le plaisir commun des petits et des grands, une fracassante représentation de La Jeunesse d’Ogier le Danois.

40Le 1er septembre, en fin de matinée, les congressistes reprirent la route. Après une première halte à Herstal pour un rapide repérage de l’emplacement du palais carolingien et une courte révérence au Saint-Charlemagne de l’église Notre-Dame, après un lunch dans un restaurant de l’Eiffel, ils s'en furent saluer l’empereur « à Aix en sa chapelle », contempler le Dom, la chaise impériale, la châsse de Charlemagne, les fastueux reliquaires du trésor, les sources thermales et, sur les fondations de l’ancien palais carolingien, le Rathaus. Dans la Salle du couronnement, M. Kurt Malengré, Oberburgmeister, reçut aimablement les congressistes et M. R. Folz le remercia en leur nom. Après quoi, par la « Route Charlemagne », les nouveaux pèlerins vinrent chercher au Château du Domaine provincial de Wégimont le réconfort d’un dîner très régional.

41Le jeudi 2 septembre, Liège nous accueillit à son tour. Au Musée de la Vie Wallonne, M. Edouard Remouchamps, président, M. Jean Fraikin, directeur, et une équipe avertie nous promenèrent dans les salles consacrées aux mille aspects du passé, de l'artisanat et du folklore wallons, et commentèrent pour nous l’exposition qu’ils avaient réalisée tout exprès en collaboration avec M. Maurice Piron, exposition qui mettait en évidence la survivance des légendes carolingiennes dans nos régions.

42Le Collège des Bourgmestre et Echevins nous offrit ensuite, dans la Salle des Pas perdus, une très généreuse hospitalité ; au cours de cette réception, M. Georges Goldinne salua Rencesvals au nom du bourgmestre, empêché, et M. Pierre Le Gentil, président d’honneur de la Société, le remercia au nom de tous ; M. Pierre Bernimolin, chef du protocole et souriant ordonnateur de cette réception, remit à chaque congressiste — et d’abord aux plus jeunes — la marionnette liégeoise (un Charlemagne, évidemment) offerte par les Services de l’Echevinat de la Culture, à l'heureuse initiative de M. Robert Maréchal, Directeur des Affaires Culturelles.

43M. le Recteur Maurice Welsch, quant à lui, offrit un vin d’honneur le vendredi soir au Château de Colonster. Au cours de cette réception, il dit aux congressistes combien l’Université de Liège avait été heureuse de les accueillir ; M. Gérard Brault, vice-président international de la Société, se fit l’interprète des sentiments de nos hôtes.

44Le même soir, le dîner de clôture réunit tous les congressistes et les personnalités qui nous avaient accordé leur concours. La Maison de la Culture de Chênée était devenue, par les soins diligents de M. Jules Verbinnen, son directeur, salle de réception et salle de concert à la fois, puisque nous avons eu le privilège d’entendre quelques chefs-d’œuvre de la littérature du piano interprétés par M. Marcel Cominotto, un jeune pianiste chênéen de grand talent. A la fin d’un dîner fort animé, M. Maurice Delbouille salua les personnalités présentes au nom du Comité Organisateur. Puis M. Duncan McMillan les remercia gentillement à son tour au nom des congressistes.

© Presses universitaires de Liège, 1978

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search