Version classiqueVersion mobile

Essai sur la morale d’Auguste Comte

 | 
Christian Rutten

Bibliographie

Texte intégral

A. Œuvres et correspondance d’Auguste Comte

Opuscules de philosophie sociale (1819-1828), Paris, Leroux, 1883. — Nous citons d’après cette édition : Séparation générale entre les opinions et les désirs (1819). — Sommaire appréciation de l’ensemble du passé moderne (1820). — Plan des travaux scientifiques nécessaires pour réorganiser la société (1822). — Considérations philosophiques sur les sciences et les savants (1825). — Considérations sur le pouvoir spirituel (1826). — Examen du traité de Broussais sur l’irritation (1828).

Cours de philosophie positive, Paris, Bachelier, 6 vol., 1830-1842.

Traité élémentaire de géométrie analytique, Paris, Caribian-Goeury et V. Dalmont, 1843.

Traité philosophique d’astronomie populaire, Paris, 1844.

Discours sur l'esprit positif, Paris, 1844 (préambule du précédent ouvrage). Cité d’après l’édition P. Arbousse-Bastide, Paris, Union générale d’éditions, 1963.

Discours sur F ensemble du positivisme, Paris, Mathias, 1848. — Cité, sauf en quelques cas, d’après le tome I du Système de politique positive.

Système de politique positive ou traité de sociologie instituant la religion de F Humanité, Paris, Mathias, 4 vol., 1851-1854. — Cité d’après la 4e édition, identique à la première, Paris, Georges Crès et Cie, 1912.

Catéchisme positiviste ou Sommaire exposition de la religion universelle, en onze entretiens systématiques entre une femme et un prêtre de F Humanité, Paris, chez l’auteur, 1852. — Cité d’après l’édition P. Arnaud, Paris, Garnier-Flammarion, 1966.

Appel aux Conservateurs, Paris, chez l’auteur, 1855.

Synthèse subjective ou Système universel des conceptions propres à l'état normal de l'Humanité, t. I, Paris, chez l’auteur, 1856. — Cité d’après l’édition du Fonds typographique de l’Exécution testamentaire d’Auguste Comte, Paris, 1900.

Testament d’Auguste Comte avec les documents qui s’y rapportent, pièces justificatives, prières quotidiennes, confessions annuelles, correspondance avec Mme de Vaux, édition de l’Exécution testamentaire, Paris, 10, rue Monsieur-le-Prince, 1884 ; 2e édition, 1896.

Lettres d’Auguste Comte à M. Valat, professeur de mathématiques (1815- 1844), Paris, Dunod, 1870.

Lettres d’Auguste Comte à divers, publiées par ses exécuteurs testamentaires, Paris, Fonds typographique, t. I : 1850-1857, première partie, janvier 1902; deuxième partie, 1904; t. II : lettres antérieures à 1850, 1905.

Correspondance inédite d’Auguste Comte, Paris, au siège de la Société positiviste, 4 vol., 1903-1904.

Lettres inédites de John Stuart Mill à Auguste Comte publiées avec les réponses de Comte, par L. Lévy-Bruhz, Paris, Alcan, 1899.

Lettres inédites à Célestin de Blignières, présentées par P. Arbousse-Bastide, Paris, Vrin, 1932.

Lettres et fragments de lettres, recueillis par F. Germano Medeiros, Sao Paulo, Centro positivista, 1927.

Nouvelles lettres inédites, présentées par Paulo E. de Berredo-Carneiro, Paris, Archives positivistes, 1939.

Lettres d’Auguste Comte au Docteur Robinet et à sa famille, éditées par Emile Corra, Paris, Société positiviste internationale, 1926.

B. Recueil de textes comtiens

R. Texeira Mendes, Auguste Comte. Evolution originale. Documents publiés jusqu’ici montrant la parfaite continuité de cette évolution sans pareille, malgré les troubles dus à la funeste liaison avec Saint-Simon, premier volume, 1798-1820, Rio-de-Janeiro, Apostolat positiviste du Brésil, 1913. — Nous citons d’après cette édition : L’Industrie, t. III (1817). — Lettres à M. H. Saint-Simon par une personne qui se nommera plus tard (1818). — Essais sur quelques points de la philosophie des mathématiques (1818 et 1819). — Opuscules relatifs à la fondation de la science sociale (1819). — Compte rendu de l’Abrégé des révolutions de l’ancien gouvernement français de Thouret (1819). — Essais sur la philosophie des mathématiques (1819 et 1820).

C. Principaux ouvrages cités

Alengry, F., Essai historique et critique sur la sociologie chez Auguste Comte, Paris, Alcan, 1899.

Ansart, P., Sociologie de Saint-Simon, Paris, P.U.F., 1970.

Arbousse-Bastide, P., La doctrine de l’éducation universelle dans la philosophie d’Auguste Comte, 2 vol., Paris, P.U.F., 1957.

Arnaud, P., Politique d’Auguste Comte, Paris, A. Colin, 1965.

— La pensée d’Auguste Comte, Paris, Bordas, 1969.

— Sociologie de Comte, Paris, P.U.F., 1969.

Aron, R., Les étapes de la pensée sociologique, Paris, Gallimard, 1967.

Augustin-Thierry, A., Augustin Thierry d’après sa correspondance et ses papiers de famille, Paris, Plon, 1922.

Barth, H., The Idea of Order, Dordrecht, D. Reidel, 1960.

Belot, G., Les principes de la morale positiviste et la conscience contemporaine, dans Revue philosophique de la France et de l'Etranger, LVI (1903), pp. 561-591.

Blondel, Ch., Introduction à la psychologie collective, Paris, A. Colin, 1928.

— La psycho-physiologie de Gall, Paris, Alcan, 1913.

Bonald, L. de, Du divorce, dans Œuvres de M. de Bonald, t. IV, Bruxelles, 1845.

— Recherches philosophiques sur les premiers objets des connaissances morales, dans Œuvres de M. de Bonald, t. V, Bruxelles, 1845.

Boutroux, E., Comtisme et positivisme, dans Revue bleue, XVII (1902), pp. 161-165.

— La philosophie d’Auguste Comte et la métaphysique, dans Revue des Cours et Conférences, X, 1 (1902), pp. 769-776 ; X, 2 (1902), pp. 206-213, 547-554, 735-747 ; XI, 1 (1902), pp. 57-64, 145-153.

— Comte et la métaphysique, dans Bulletin de la Société française de Philosophie, 1903, pp. 1-24.

— Science et religion dans la philosophie contemporaine, Paris, Flammarion, 1908.

Broussais, F.J.V., Cours de phrénologie, Bruxelles, 1837.

Brunet, O., Philosophie et esthétique chez David Hume, Paris, Nizet, 1965.

Cantecor, G., Comte, Paris, Mellottée, s.d.

Chevalier, J., Histoire de la pensée, t. IV, Paris, Flammarion, 1966.

Condillac, Œuvres philosophiques, Paris, P.U.F., « Corpus général des philosophes français », t. XXXIII, 3 vol., 1947-1951.

Condorcet, Esquisse d’un tableau historique des progrès de F esprit humain, dans Œuvres de Condorcet, publiées par O’Connor et M.F. Arago, t. VI, Paris, 1847.

Constant, B., De l'esprit de conquête et de l’usurpation dans leurs rapports avec la civilisation européenne, 4e éd. revue et augmentée, Paris, 1814.

Dautry, J., Sur un imprimé retrouvé du comte de Saint-Simon, dans Annales historiques de la révolution française, nouvelle série, XX (1948).

Davy, G., L’esprit ministre du coeur, dans Bulletin de la Société française de philosophie, 52e année, n° spécial, 1958.

De Corte, M., Note sur la 54e leçon du Cours de philosophie positive d’Auguste Comte, dans Itinéraires, n° 152 (avril 1971), pp. 85-105 et n° 153 (mai 1971), pp. 114-137.

Delbos, V., La philosophie française, Paris, Plon, 1919.

Delvolvé, J., Auguste Comte et la Religion, dans Revue d’Histoire de la philosophie et d’Histoire générale de la civilisation, 1937, pp. 343-368.

— Réflexions sur la pensée comtienne, Paris, Alcan, 1932.

Destutt de Tracy, Principes de logique ou recueil de faits relatifs à l’intelligence humaine, Paris, 1817.

— Eléments d’idéologie, Bruxelles, Aug. Wahlen, 5 vol., 1825-1827.

Ducassé, P., Essai sur les origines intuitives du positivisme, Paris, Alcan, 1939.

— Méthode et intuition chez Auguste Comte, Paris, Alcan, 1939.

Dumas, G., Quid Augustus Comte de suae aetatis psychologis senserit, Paris, Alcan, 1900.

— Psychologie de deux messies positivistes : Saint-Simon et Auguste Comte, Paris, Alcan, 1905.

Durkheim, E., Le socialisme, sa définition, ses débuts, la doctrine saint-simonienne, Paris, Alcan, 1928.

— Les règles de la méthode sociologique, Paris, Alcan, 8e éd., 1927.

Fouillée, A., Le mouvement positiviste et la conception sociologique du monde, Paris, Alcan, 2e éd., 1896.

Gall, F.J., Sur les fonctions du cerveau et sur celles de chacune de ses parties, Paris, 6 vol., 1822-1825.

Gall, F. et Spurzheim, G., Anatomie et physiologie du système nerveux en général et du cerveau en particulier, Paris, 4 vol., 1810-1820.

Garnier, A., La psychologie et la phrénologie comparées, Paris, Hachette, 1839.

Georges, A., Le système psychologique d’Auguste Comte, dans Archives d’anthropologie criminelle, de médecine légale et de psychologie normale et pathologique, XXIII (1908), pp. 776-777.

Gilson, E., La spécificité de la philosophie d’après Auguste Comte, dans Congrès des Sociétés philosophiques américaine, anglaise, belge, italienne et de la Société française de Philosophie (1921), Paris, A. Colin, s.d., pp. 363-380.

Gouhier, H., La jeunesse d’Auguste Comte et la formation du positivisme, Paris, Vrin, 3 vol., 1933, 1936, 1941.

— Auguste Comte. Œuvres choisies, Paris, Aubier, 1943.

— L’analyse historique selon Auguste Comte, dans Giornale di Metafisica, XII (1957).

— La vie d’Auguste Comte, 2e édition, Paris, Vrin, 1965.

Gurvitch, G., Traité de sociologie, Paris, P.U.F., 1958.

— L’Idée du Droit Social, Paris, Librairie du Recueil Sirey, 1932.

Hubert, R., La théorie de la connaissance chez Auguste Comte, dans Revue philosophique de la France et de F Etranger, XCIX (1925), pp. 257-282.

— Auguste Comte. Choix de textes et étude du système philosophique, Paris, Ramussen, 1927.

Hume, D., Enquête sur les principes de la morale, trad. A. Leroy, Paris, Aubier, 1967.

— Traité de Za nature humaine, trad. A. Leroy, Paris, Aubier, 1966.

Iggers, G.G., The cult of authority, La Haye, M. Nijhoff, 1958.

Lacroix, J., Vocation personnelle et tradition nationale, Paris, Bloud et Gay, 1942.

— La sociologie d’Auguste Comte, Paris, P.U.F., 1956.

Lefèvre, R., Condillac, maître du langage, dans Revue Internationale de Philosophie, XXI (1967).

Leroy, G., Lettres sur les animaux, Paris, Poulet-Malassis, 4e éd., 1862.

Le Roy, G., La psychologie de Condillac, Paris, Boivin, 1937.

Leroy, M., La vie véritable du comte Henri de Saint-Simon, Paris, Grasset, 1925.

Lévy-Bruhl, L., Le centenaire d’Auguste Comte, dans Revue des Deux-Mondes, 15 janvier 1898.

— La philosophie d’Auguste Comte, Paris, Alcan, 1900.

Littré, E., Analyse raisonnée du Cours de philosophie positive de M. Auguste Comte, Utrecht, 1845.

— Conservation, Révolution et Positivisme, Paris, 1852.

— Paroles de philosophie positive, Paris, 1859.

— Auguste Comte et la philosophie positive, Paris, Hachette, 2e éd., 1864.

— Auguste Comte et Stuart Mill, Paris, G. Baillière, 1866.

— De la méthode en psychologie, dans La philosophie positive, I (1867).

— De la condition essentielle qui sépare la sociologie de la biologie, dans La Philosophie positive, II (1868).

— La science au point de vue philosophique, Paris, 3e éd., 1873.

— Fragments de philosophie positive et de sociologie contemporaine, Paris, 1876.

Lubac, H. de, Le drame de l’humanité athée, Paris, Spes, 1950.

Manuel, F.E., The New World of Henri Saint-Simon, Cambridge, Mass., Harvard Univ. Press, 1956.

— The prophets of Paris, Cambridge, Mass., Harvard Univ. Press, 1962.

Maritain, J., La philosophie morale. I, Examen historique et critique des grands systèmes, Paris, Gallimard, 1960.

Mauduit, R., Auguste Comte et la science économique, Paris, Alcan, 1929.

Mentre, R., Cournot et la Renaissance du Probabilisme au xixe siècle, Paris, Rivière, 1908.

Mill, J.S., Système de logique déductive et inductive, trad. L. Peisse, Paris, Alcan, 2 vol., 4e éd., 1896.

— Auguste Comte et le positivisme, trad. G. Clemenceau, Paris, Alcan, 6e éd., 1898.

— Autobiography, New York, Columbia University Press, 1924.

Mourgue, R., La philosophie biologique d’Auguste Comte, dans Archives d’anthropologie criminelle, de médecine légale et de psychologie normale et pathologique, XXIV (1909).

Ravaisson, F., Rapport sur la philosophie en France au XIXe siècle, Paris, 4e éd., 1895.

Renouvier, Ch., Histoire et solution des problèmes métaphysiques, Paris, Alcan, 1902.

Rutten, Ch., L’ « intellectus ipse » chez Auguste Comte, dans Archiv für Geschichte der Philosophie, XLVII (1965).

— Ordre et progrès dans la philosophie d’Auguste Comte, dans Giornale di Metafisica, XVIII (1963).

Ruytinx, J., La problématique philosophique de l’unité de la science, Paris, Les Belles Lettres, Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège, CLXIV, 1962.

Saint-Simon, H. de, Lettres d’un habitant de Genève à ses contemporains (1802-1803), réimprimées conformément à l’édition originale et suivies de deux documents inédits. Lettres aux Européens (s.d.). Essai sur l’organisation sociale (1804), éd. A. Pereire, Paris, Alcan, 1825. — Œuvres de Claude-Henri de Saint-Simon, réimpression anastaltique, Paris, éd. Anthropos, 6 vol., 1966. — Nous citons d’après cette édition : Introduction aux travaux scientifiques du xixe siècle (1807-1808). — Histoire de ma vie (1808). — Lettres au Bureau des Longitudes (1808). — Projet d’Encyclopédie (1809). — Introduction à la philosophie du XIXe siècle (1810). — Nouvelle Encyclopédie (1810). — Lettres philosophiques et sentimentales (1811). — Mémoire introductif de M. de Saint-Simon sur sa contestation avec M. de Redern (1812). — Mémoire sur l’Encyclopédie (1813). — Mémoire sur la science de l’homme (1813). — Travail sur la gravitation universelle (1813). — L’Industrie (1816 à 1818). — Les Communes ou Essai sur la politique pacifique (1818). — Le Politique (1819). — L’Organisateur (1819-1820). — Lettres de Henri Saint-Simon à Messieurs les jurés qui doivent prononcer sur l’accusation intentée contre lui (1820). — Du système industriel (1820-1822). — Des Bourbons et des Stuarts (1822). — Catéchisme des industriels (1823-1824). — De l’organisation sociale (1824). — Quelques opinions philosophiques à l’usage du xixe siècle (1825). — Nouveau Christianisme (1825).

Simon, W.M., European positivism in the nineteenth Century, New York, Cornell University Press, 1963.

Smith, A., Essais philosophiques, trad. par P. Prévost, Paris, 2 vol., 1797.

— Théorie des sentiments moraux, trad. par S. Grouchy, Paris, Buisson, 2 vol., 1798.

— Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, trad. par Blavet, Paris, 4 vol., 1800.

Spurzheim, G., Observations sur la Phraenologie, ou la connaissance de l’homme moral et intellectuel, fondée sur les fonctions du système nerveux, Paris, Treuttel et Würtz, 1818.

Thibert, M., Le rôle social de l’art d’après les saint-simoniens, Paris, Rivière, 1926.

Vernaux, R., L’idéalisme de Renouvier, Paris, Vrin, 1945.

Weill, G., Un précurseur du socialisme. Saint-Simon et son oeuvre, Paris, Perrin, 1894.

© Presses universitaires de Liège, 1972

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search