Version classiqueVersion mobile

Les souvenirs littéraires

 | 
Vincent Laisney

Jeudi 2 juin

Que nous apprennent les manuscrits de Souvenirs littéraires ?

Le cas de Rosny aîné

Jean-Michel Pottier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Évoquer ce que nous apprennent les manuscrits de souvenirs littéraires peut paraître présomptueux, plus encore si le propos s’attache presque exclusivement au seul exemple de J.-H. Rosny aîné, écrivain qui, de surcroît et par une sorte d’ironie désolante, est lui-même partiellement tombé dans l’oubli. On peut penser que le risque est grand d’aller vers une généralisation à partir d’un cas.

Dans le même temps, on ne peut s’empêcher de penser que cet écrivain, né en 1856 et mort en 1940, représente un exemple probant. Célèbre en son temps, lié aux grands auteurs du naturalisme, acteur important de la vie littéraire — il eut une présence réelle au sein de la Société des Gens de Lettres, devint rapidement secrétaire puis Président de l’Académie Goncourt. Orateur brillant, abondant et, vers la fin de sa vie, dit-on, quelque peu encombrant, Rosny aîné a publié de son vivant des souvenirs littéraires tantôt sous forme de volumes fort exploités par les historiens de la littérature, mais peu...

Auteur

Spécialiste de l’œuvre de J.-H. Rosny, membre du groupe Zola, il a travaillé en utilisant les ressources de la génétique textuelle (« Seules les traces font rêver », Sceren, 2006). Il a édité une partie du Journal de Rosny aîné (Du Lérot, 2008). Il a récemment participé à la publication des Lettres à Alexandrine de Zola (Gallimard, 2014) ainsi qu’à une réédition des Soirées de Médan, en collaboration avec Alain Pagès (Garnier-Flammarion, 2015). Avec Alain Trouvé, Marie-Madeleine Gladieu et Christine Chollier, il anime le groupe Approches Interdisciplinaires de la Lecture (AIL) de l’université de Reims.

© Presses universitaires de Liège, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search