Version classiqueVersion mobile

Narration et jeu vidéo

 | 
Fanny Barnabé

Lexique

Texte intégral

1Action Replay : appareil permettant d’utiliser des codes de triche dans certains jeux vidéo (avec le risque d’endommager leurs programmes).

2Boss : monstre ou adversaire d’une puissance supérieure aux autres et se situant généralement à la fin d’un niveau. Le boss de fin, quant à lui, est encore d’un niveau supérieur et doit être vaincu pour accéder au dénouement du jeu.

3Bug : erreur de programmation dans un logiciel (le terme « glitch » en est plus ou moins le synonyme).

4Cel-shading : effet graphique donnant aux images 3D un aspect de cartoon (notamment en accentuant leurs contours et en recourant à des couleurs vives).

5Checkpoint : point de passage inscrit au sein d’un jeu qui sauvegarde automatiquement la progression du joueur lorsque celui-ci le franchit (lui permettant ainsi de reprendre la partie depuis cet endroit en cas d’échec).

6Crossover : œuvre rassemblant des personnages ou des éléments qui appartiennent à des univers fictionnels distincts.

7Cyberpunk : sous-genre de la science-fiction dépeignant un monde dystopique où se combinent diverses thématiques telles que l’omniprésence de la technologie et de l’informatique, le contrôle de la société par des méga-corporations qui écrasent les individus, la robotique, les « cyborgs », etc.

8Fanfiction : fiction écrite par un fan, par laquelle celui-ci réorganise ou continue les éléments d’un univers fictionnel préexistant.

9Fan service : pratique consistant à ajouter, au sein d’une œuvre quelconque, du contenu digressif et superflu dans l’unique but de séduire les fans. Cette expression désigne particulièrement l’adjonction injustifiée de contenus érotiques dans certains mangas japonais.

10FPS (First Person Shooter) : littéralement « jeu de tir à la première personne ». Il s’agit d’un genre de jeu vidéo dans lequel l’habileté au tir constitue l’élément central du gameplay et où le joueur perçoit l’action comme s’il voyait à travers les yeux de son avatar.

11Game design : travail de conception des mécanismes ludiques d’un jeu (gameplay) qui en définit toute la cohérence interne (ses règles, son univers, ses possibilités d’action…).

12Game designer : personne chargée de la conception du gameplay. Le game designer est souvent considéré comme un équivalent de la figure de l’auteur puisqu’il est le créateur du concept qui est à la base du jeu.

13Game over : littéralement « fin de partie ». Le game over est un arrêt du jeu causé par l’échec du joueur (généralement suite à la mort de son avatar ou à l’écoulement d’un temps imparti).

14Gameplay : souvent traduit par « jouabilité », ce terme désigne globalement ce qui fait le « concept » d’un jeu. Il articule différents niveaux tels que les possibilités d’action, les règles et les objectifs, le type d’obstacles rencontrés et les modalités de leur résolution… Ce terme est souvent utilisé instinctivement pour désigner ce qui est le propre du jeu vidéo par opposition aux autres médias.

15God Game : sous-genre du jeu de stratégie dans lequel le joueur incarne une entité aux pouvoirs démiurgiques qu’il doit utiliser pour guider et faire prospérer un univers.

16Heroic fantasy (ou fantastique médiéval) : genre issu de l’imaginaire fantastique qui se caractérise par ses thématiques épiques et son univers médiéval empreint de magie. Ce genre trouve ses avatars en littérature, mais aussi en cinéma, bande dessinée, jeux vidéo, etc.

17High Score : classement rassemblant, pour un jeu particulier, les joueurs ayant accompli les meilleurs scores (c’est-à-dire ayant acquis un maximum de points). Le système du high score permet d’introduire un aspect performatif et compétitif dans des jeux qui ne possèdent pas de mode multijoueurs.

18Jeu d’action : genre de jeu vidéo dont le gameplay repose essentiellement sur des affrontements et des actions en temps réel. Ces défis demandent au joueur de faire preuve de réflexes et de dextérité.

19Jeu d’aventure : genre de jeu vidéo dans lequel la trame narrative constitue un élément central et dont les mécanismes ludiques reposent essentiellement sur la résolution d’énigmes, l’exploration et la recherche d’objets.

20Jeu d’aventure-action : genre hybride combinant de façon plus ou moins équilibrée des phases de recherche (résolution d’énigmes, exploration…) et des phases d’action en temps réel.

21Jeu d’infiltration : sous-genre du jeu d’action dans lequel l’avatar doit se faire le plus discret possible et minimiser les combats en neutralisant ses adversaires sans se faire voir. Ce genre a été popularisé par la série des Metal Gear.

22Jeu de combat : genre de jeu vidéo basé sur une succession de duels dans lesquels les personnages s’affrontent jusqu’au K.O. de l’un d’entre eux. Ces jeux possèdent généralement un mode solo (dans lequel le joueur affronte l’ordinateur) et un mode multijoueurs (permettant à deux joueurs de s’affronter).

23Jeu de plates-formes : genre de jeu vidéo dont le gameplay consiste à parcourir des niveaux en sautant sur diverses plates-formes tout en évitant des ennemis et en amassant certains bonus. L’exemple le plus emblématique de ce genre n’est autre que Super Mario Bros.

24Jeu de puzzle : sous-genre du jeu de réflexion (bien que les appellations sont parfois utilisées comme des synonymes) qui se fonde sur l’assemblage de pièces, le déplacement d’éléments simples, etc. L’archétype de ce genre n’est autre que Tetris.

25Jeu de réflexion : genre de jeu vidéo centré sur la résolution de casse-têtes, d’énigmes. Il se différencie du jeu d’aventure par l’importance moindre accordée à l’exploration et aux éléments narratifs (parfois totalement inexistants).

26Jeu de rôle (ou RPG) : genre de jeu vidéo qui s’inspire des règles des jeux de rôle sur table et où le joueur incarne un personnage dont les capacités progressent au fil de la partie (en accumulant des niveaux, des points d’expérience, etc.). Ces jeux se distinguent généralement par le caractère fouillé de l’univers fictionnel dans lequel ils prennent place.

27Jeu de sport : genre de jeu vidéo dont les règles et les objectifs se calquent sur un sport réel (football, course automobile, basket-ball…). Ces jeux peuvent être divisés en deux catégories : les jeux de simulation (qui tentent d’imiter le réel le plus fidèlement possible) et les jeux plus « arcade » (qui privilégient le plaisir ludique en évitant d’intégrer au jeu les contraintes de la réalité).

28Jeu de stratégie en temps réel : genre de jeu vidéo où le joueur doit gérer et faire prospérer un système (une ville, un peuple, une armée…) dans le but de remplir des objectifs déterminés (gagner une guerre, asseoir sa domination sur un espace, etc.). Le contrôle des unités s’y fait généralement depuis une vue du-dessus, mobile et omnisciente. La précision « en temps réel » signifie que l’action est continue, contrairement à d’autres jeux où le joueur et l’ordinateur agissent chacun à leur tour.

29Jeu de tir : genre de jeu vidéo dans lequel l’habileté au tir constitue l’élément essentiel du gameplay.

30Jeu de tir objectif (aussi appelé Third Person Shooter) : genre de jeu vidéo dans lequel l’habileté au tir constitue l’élément central du gameplay et où le joueur perçoit l’action « à la troisième personne ». Il voit donc son avatar depuis l’extérieur, comme s’il était derrière lui.

31Kinect : périphérique conçu pour la console de jeux Xbox 360 qui permet de jouer sans utiliser de manette, en bougeant son propre corps devant l’écran.

32Lan-Party : rassemblement de joueurs qui connectent leurs ordinateurs dans un même lieu physique (le terme LAN est l’acronyme de Local Area Network, soit réseau local) dans le but de pratiquer un jeu compétitif en mode multijoueurs.

33Macro : raccourci permettant d’effectuer d’un geste un enchaînement de tâches.

34MMO (ou MMOG) : acronyme de « Massively Multiplayer Online Game », littéralement « jeu en ligne massivement multijoueurs ». Cette expression sert à désigner les jeux vidéo destinés à être pratiqués simultanément par un très grand nombre de joueurs qui interagissent ensemble, via internet, au sein d’un univers vaste et persistant.

35MMORPG : acronyme de « Massively Multiplayer Online Role-Playing Game », littéralement « jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs ». Cette expression désigne un MMO dans lequel le joueur doit faire évoluer son avatar pour que celui-ci gagne progressivement en puissance.

36Modding : création de mods.

37Mod : abréviation de « modification ». Ce terme désigne la reprogrammation, souvent effectuée par les amateurs, d’une partie du gameplay d’un jeu. La création de mods par les utilisateurs peut être informelle, mais peut aussi être intégrée délibérément à certaines œuvres par les concepteurs (comme dans le jeu de stratégie en temps réel Starcraft II: Wings of Liberty, par exemple).

38Multijoueurs : jeu ou mode de jeu permettant de jouer simultanément à plusieurs soit via internet, soit via un réseau local.

39PNJ (ou NPC en anglais) : acronyme de « personnage non joueur » qui désigne les personnages contrôlés par l’ordinateur.

40Point-and-click : sous-genre du jeu d’aventure où toute l’interaction repose sur l’utilisation de la souris (déplacer l’avatar ou utiliser les objets se fait en cliquant sur ces éléments).

41Power-up : objet ou bonus permettant d’augmenter la puissance de l’avatar.

42Quick Time Event (ou QTE) : scène cinématique interactive pendant laquelle s’affichent une série de commandes que le joueur doit presser rapidement pour que l’action se poursuive.

43RPG (Role-Playing Game) : voir jeux de rôle.

44Scrolling : défilement du décor qui peut être vertical, horizontal ou multidirectionnel. On parle de scrolling forcé lorsque l’écran se déplace indépendamment des mouvements de l’avatar : celui-ci doit alors suivre le rythme de cette avancée sous peine d’échec.

45Shoot’em up (ou Shoot them up) : genre de jeu vidéo dans lequel le mécanisme ludique principal consiste à tirer de manière effrénée pour éliminer tous les ennemis visibles à l’écran. Généralement, ce terme est utilisé pour désigner les jeux en deux dimensions dans lesquels le joueur est aux commandes d’un vaisseau qui se déplace latéralement et qui doit résister à des vagues d’adversaires.

46Side-scrolling : défilement latéral du décor. Ce terme est souvent utilisé pour qualifier les jeux en deux dimensions et en vue de profil dans lesquels les personnages doivent se déplacer de gauche à droite.

47Solo : jeu ou mode de jeu ne pouvant être utilisé que par un joueur à la fois (celui-ci affronte donc l’ordinateur).

48Soluce : guides (distribués sur internet ou dans la presse magazine) qui fournissent aux joueurs, étape par étape, un mode d’emploi pour terminer un jeu le plus efficacement possible.

49Survival horror : sous-genre du jeu d’aventure-action dans lequel l’action se déroule dans un monde hostile, oppressant et angoissant. L’avatar est généralement un personnage faible et isolé, qui évolue dans des environnements inconnus, peuplés de créatures monstrueuses, et qui ne dispose pour se défendre que d’un inventaire très réduit (ses munitions, vies, possibilités de sauvegarde, etc. sont très limitées).

50Tutoriel : phase préliminaire du jeu dans laquelle le joueur à l’occasion de prendre en main les commandes et d’apprendre les bases du gameplay.

51Wii : console de jeu fabriquée par Nintendo et sortie pour la première fois en 2006, qui a pour particularité d’utiliser une manette qui retranscrit les mouvements du joueur à l’écran. L’ensemble des jeux développés pour cette console engagent donc physiquement le joueur dans la partie.

© Presses universitaires de Liège, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search