Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dynamique des groupes littéraires

 | 
Denis Saint-Amand

Posture collective et survie organisationnelle

L’exemple de la fondation de l’Académie canadienne-française

Olivier Lapointe

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La genèse des instances de consécration littéraire constitue une problématique quelque peu négligée par la sociologie de la littérature. Celles-ci sont en effet généralement appréhendées, à l’instar des autres éléments du système littéraire, en fonction du rôle qu’elles jouent dans la « chaîne qui permet l’entrée d’un écrit (ou d’un écrivain) dans l’histoire1 ». Ainsi, par exemple, alors que Jacques Dubois appelle dans son ouvrage fondateur sur l’Institution littéraire à une analyse plus poussée de « l’appareil d’organisation2 » dont est tributaire le « système littéraire », « appareil qui […] est loin d’être connu dans son dispositif réel », il s’attarde surtout à « faire ressortir le rôle que [chaque secteur de l’institution] joue et la manière dont il s’articule à l’ensemble ». Il laisse de côté, de fait, l’analyse des processus associés à leur émergence.

Pourtant, l’apparition dans l’espace social d’un nouvel acteur collectif se donnant comme mission d’orienter, par l’attribution...

Auteur

Doctorant en littératures de langue française à l’Université de Montréal, où il consacre une thèse à l’histoire des regroupements académiques au Québec et, en particulier, de l’Académie canadienne-française. Il a œuvré ces dernières années à la mise sur pied de nombreux outils informatiques sur lesquels se sont appuyés divers projets de recherche en sociologie et en histoire de l’art et de la culture dont la Vie littéraire au Québec, le GREMLIN et LaboPop, le Laboratoire de recherche sur la culture de grande consommation et la culture médiatique au Québec.

© Presses universitaires de Liège, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540