Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dynamique des groupes littéraires

 | 
Denis Saint-Amand

La temporalité institutionnelle des cénacles

Anthony Glinoer et Vincent Laisney

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Romantisme, Parnasse, symbolisme, naturalisme : cette liste bien ordonnée de mouvements littéraires structure, encore aujourd’hui, la section « XIXe siècle » de bon nombre de manuels littéraires1. Sans parler des approximations auxquelles nous condamnent ces dénominations en –isme, cette organisation par vagues successives, s’enchaînant comme des gouvernements, induit une confusion, voire un amalgame, entre le contenu doctrinal de ces mouvements et le fonctionnement social du ou des groupes censés le promouvoir. Or le groupe social n’est pas nécessairement superposable au corps de doctrine qu’il promeut et représente. Dans certains cas, il y a même disjonction entre les deux phénomènes, soit parce que des dénominations (synthétisme, intégralisme, visionarisme, sincérisme) sont nées sans base groupale par le seul geste performatif d’un manifeste individuel, soit parce qu’inversement des groupes d’écrivains unis par des convictions esthétiques et éthiques communes n’ont donné naissanc...

Auteurs

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’histoire de l’édition et la sociologie du littéraire et professeur à l’Université de Sherbrooke. Ses travaux ont porté principalement sur l’histoire de l’édition (Naissance de l’Éditeur. L’édition à l’âge romantique, Les Impressions nouvelles, 2005, avec Pascal Durand), sur l’étude des représentations dans la littérature de la vie littéraire (co-direction du numéro de Discours social consacré aux « Fictions du champ littéraire » 2010, d’Imaginaires de la vie littéraire, PUR, 2012 et de Romans à clés, PULg, « Situations », 2014) et sur les groupes d’écrivains et d’artistes (L’âge des cénacles, Fayard, 2013, avec Vincent Laisney). Responsable du GREMLIN (Groupe de recherche sur les médiations littéraires et les institutions), Anthony Glinoer a aussi lancé le projet Socius, lequel se décline en rééditions de classiques de la théorie sociale du littéraire, en bibliographies rééditées ou originales et en un lexique de concepts établi par une équipe internationale (voir le site en accès libre ressources-socius. info).

Agrégé de lettres modernes, docteur ès lettres (Sorbonne Nouvelle), est Maître de conférences à l’université de Paris-Ouest. Spécialiste du romantisme français et des sociabilités littéraires du XIXe siècle, il a notamment publié L’Arsenal romantique. Le salon de Charles Nodier (1824-1834) (Honoré Champion, 2002), Le Miroir et le chemin (Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2006), L’Âge des cénacles (Fayard, 2013, avec Anthony Glinoer) et Sept génies (Impressions nouvelles, 2014).

© Presses universitaires de Liège, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540