Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Épilogue. Raisons d’écrire

p. 361-365


Extrait

1J’éprouve une certaine difficulté à me situer par rapport à Pierre Bourdieu comme à essayer d’évaluer ici, rétrospectivement, l’influence de ses travaux sur ma démarche d’écriture. D’une part, parce qu’il me semble avoir toujours « baigné » dans sa sociologie — ce qui est faux —, d’avoir été continuellement en phase avec ses analyses — ce qui est vrai —, et que je ne suis donc pas sûre de pouvoir objectiver tout cela. Si j’y arrive, ou du moins donne les apparences d’y arriver, j’encours aussi le risque de construire une version cohérente et artificielle, émanant de la grille d’approche et du sujet que je me suis imposés ici : ma relation à Bourdieu. C’est pourquoi, pour déjouer un peu ce piège, j’ai préféré organiser ma réflexion autour de deux phrases de Pierre Bourdieu.

2La première est tirée du Sens pratique : « Ce qui est difficile autant que rare, ce n’est pas le fait d’avoir ce que l’on appelle “des idées personnelles”, mais de contribuer tant soit peu à produire et à imp

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.