Version classiqueVersion mobile

Le symbolique et le social

 | 
Jacques Dubois
, 
Pascal Durand
, 
Yves Winkin

Deuxième partie. Champs culturels et formes symboliques

La notion d’avant-garde dans Les Règles de l’art

Wolfgang Asholt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son compte rendu de la traduction allemande des Règles de l’art, Karlheinz Stierle reproche à l’analyse de L’Éducation sentimentale de Bourdieu une herméneutique déguisée. Bourdieu essaierait de projeter l’œuvre romanesque de manière allégorique sur les conditions sociales de son époque pour pouvoir comprendre à partir d’elles l’œuvre littéraire1. Je ne veux pas aller aussi loin que ce collègue qui croit comprendre en la corrigeant la troisième partie du livre de Bourdieu, intitulée « Comprendre le comprendre » ; mon but est un peu plus modeste, tout en me paraissant énorme. Je voudrais voir dans quelle mesure l’utilisation de la notion et du concept d’avant-garde dans Les Règles de l’art correspond à la pratique des mouvements et aux théories de l’avant-garde développées depuis quelque temps en France, aux États-Unis et en Allemagne.

Quand on s’est occupé depuis un certain temps des avant-gardes que je qualifierai d’historiques, on ne peut que se féliciter, au moins à la premiè...

© Presses universitaires de Liège, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search