Version classiqueVersion mobile

Entre ciel et guerre

 | 
Gabriella Pironti

Avant-propos

Texte intégral

1En ouverture de ce volume, c’est un devoir et un plaisir de remercier celles et ceux qui m’ont accompagnée pendant ces années de recherche. Ce livre est issu d’une thèse de doctorat soutenue a l’École Pratique des Hautes Études de Paris en décembre 2005, une entreprise qui n’aurait pu aboutir sans le concours de l’Université « Federico II » de Naples et de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris.

2Je veux remercier, tout d’abord, Stella Georgoudi et Marisa Tortorelli Ghidini, pour m’avoir suivie tout au long de mes études doctorales, pour leurs conseils et, surtout, pour la confiance qu’elles ont témoignée a ce projet des ses débuts. Au cours de ce voyage au pays de l’« Aphrodite grecque », les recherches de Vinciane Pirenne-Delforge, ses relectures attentives et ses remarques pertinentes ont été un point de repère fondamental : je lui dis ici ma plus profonde gratitude. Je tiens a exprimer aussi une reconnaissance particulière a Pierre Brule, dont les suggestions et la lecture, aussi précise qu’attentionnée, ont joue un rôle important dans la gestation et l’élaboration de ce travail.

3Une même gratitude s’adresse a François de Polignac, ainsi qu’a toute l’équipe du Centre Louis Gernet de recherches comparées sur les sociétés anciennes, ou j’ai trouve un accueil idéal sur le plan scientifique et humain. J’ai plusieurs raisons de remercier François Lissarrague, la dernière en date étant d’avoir accepte de dessiner l’image qui illustre la couverture de ce volume. J’ai la plus vive reconnaissance également pour Rosine Adda dont la compétence et la disponibilité vivifient la bibliothèque du Centre. A la fois lieu de travail et source d’inspiration, le Centre Louis Gernet a vu naitre et aboutir la recherche dont ce volume est issu. Je me réjouis d’autant plus qu’il en soutienne la publication.

4Que soient remercies ici tous ceux qui m’ont fait l’amitié de leurs encouragements et de leurs conseils et, tout particulièrement, Vincent Azoulay, Edoarda Barra, Nicole Belayche, Sonia Darthou, Jean-Louis Durand, Pierre Ellinger, Valérie Huet, Dominique Jaillard, Barbara Kowalzig, Bernard Mezzadri, Anna Rita Parente, John Scheid, Jesper Svenbro et Agnès Tapin. Je ne saurais oublier d’exprimer ma profonde gratitude à Corinne Bonnet qui a accompagne cet ouvrage de ses précieux conseils et de son amicale attention.

5Enfin, mes pensées reconnaissantes vont a mes proches, si lointains, si présents.

© Presses universitaires de Liège, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search