Version classiqueVersion mobile

Sexe et pouvoir dans la prose française contemporaine

 | 
Jacques Dubois

Chapitre XIV. Des idées et des corps : l’écriture comme re-jouissance

Annie Ernaux, Les Années (2008)1

Maya Lavault

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le lecteur qui pénètre dans L’Atelier noir, journal d’écriture où Annie Ernaux retranscrit de 1982 à 2007 le processus de genèse des Années, éprouve un sentiment diffus d’effraction, dont le pendant, du côté de l’écrivain, serait un geste de « mise à nu » procédant, comme souvent chez l’auteure, d’une mise en danger qui apparie indéfectiblement l’écriture à la honte. Il y a en effet, reconnaît-elle dans la préface du volume, « quelque chose de dangereux, voire d’impudique, à dévoiler ainsi les traces d’un corps-à-corps avec l’écriture2 » — comme s’il lui fallait racheter les louanges unanimes dont fut couronnée la sortie, en 2008, des Années. D’autant que la longue gestation de ce « roman total » a successivement abouti à l’écriture de ses précédents livres — La Place, Une femme, Passion simple, La Honte, L’Événement, L’Occupation et L’Usage de la photo — qui, tous, lui ont valu des critiques dénonçant tour à tour son indécence, son écriture de « midinette », son absence de talent l...

Auteur

Agrégée de Lettres modernes rattachée à l’Université Paris-Sorbonne, a soutenu une thèse de doctorat intitulée Des secrets à l’œuvre : formes et enjeux romanesques du secret dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, à paraître aux éditions Champion. Elle est l’auteur de plusieurs articles consacrés à l’œuvre de Proust, notamment à l’imbrication entre essai et fiction, et l’intertextualité dans et hors de la Recherche, en particulier dans les récits d’Annie Ernaux.

© Presses universitaires de Liège, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search