Version classiqueVersion mobile

Sexe et pouvoir dans la prose française contemporaine

 | 
Jacques Dubois

Chapitre II. À l’ombre des guillotines en fleurs

Robert Desnos, La Liberté ou l’Amour ! (1927)1

Pascal Durand

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Publié fin 1927, La Liberté ou l’Amour ! de Desnos occupe dans le corpus érotique du surréalisme une position quelque peu singulière, qui n’est pas sans lien avec la séduction qu’il exerce à côté d’autres œuvres de plus grande ambition — telle Nadja, composée dans le même temps —, mais à bien des égards moins radicales que ce roman qui fut condamné, quelques mois plus tard, à être expurgé de ses passages les plus scabreux ou anticléricaux. La singularité qui est la sienne ne tient pas seulement à la virulence érotique autant que politique des représentations qu’il enchaîne d’un bout à l’autre avec une grande allégresse : ce ne serait là que quelques crans gagnés, au compte de l’immoralité, dans la provocation d’un propos qui se passe de tout écran de fumée de haute philosophie ou de haute esthétique. La montée en obscénité et en radicalité révolutionnaire du roman va bien évidemment nous retenir. Elle doit moins nous importer, pour commencer, que le décalage qui le caractérise à sa ...

Auteur

Professeur à l’Université de Liège. Spécialiste de Mallarmé, auquel il a réservé trois ouvrages et de nombreux articles, il travaille également sur l’histoire de l’édition, les rapports presse/littérature au XIXe siècle et les figures contemporaines de l’orthodoxie politico-médiatique. Parmi ses publications figurent Naissance de l’Éditeur (avec A. Glinoer, Les Impressions Nouvelles, 2005), Les Poètes de la modernité (avec J.-P. Bertrand, Points Seuil, 2006), La Censure invisible (Actes Sud, 2006) ou encore Mallarmé. Du sens des formes au sens des formalités (Seuil, 2008).

© Presses universitaires de Liège, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search