Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Deux siècles de malédiction littéraire

Situations

Éditeur : Presses universitaires de Liège

Lieu d’édition : Liège

Publication sur OpenEdition Books : 23 octobre 2017

Collection : Situations

Année d’édition : 2014

Nombre de pages : 326


Présentation

Transvaluant les signes de l'échec et de la réussite, la malédiction de l'écrivain est l'un des grands mythes de la littérature moderne. « Il faut des malheurs, et des plus grands, pour faire ce qu'il y a de plus beau dans le plus beau des arts », écrivait un Louis de Bonald. « Le ressentiment est nécessaire à toute création artistique véritable », écrit plus près de nous un Michel Houellebecq.

Ce mythe de la malédiction n'en est pas moins une croyance vécue, ayant orienté des vies entières d'artistes et d'écrivains. Un vaste continent de maudits se dessine ainsi, du XIXe au XXIe siècle, où le poète crotté voisine avec le styliste martyr de son art, où le nègre de génie le dispute au grand artiste sombrant dans la folie, où l'écrivain populaire ne se prive pas quelquefois de cette forme singulière de légitimité que procure le malheur.

Le propos du présent volume n'est pas de dresser un nouveau palmarès des poètes maudits ou des acteurs obscurs de la scène littéraire, mais d'examiner les conditions de perpétuation d'une croyance - le malheur de l'auteur comme fondement de la valeur d'une œuvre - à travers un ensemble de textes et d'images débordant les limites géographiques et culturelles de la France.


Sommaire

Pascal Brissette et Marie-Pier Luneau

La malédiction littéraire en régime vocationnel

Considérations introductives

I. Médiateurs et médiations

Pascal Durand

L’art de la guigne en 1862

Contexte, intertexte et sous-texte du Guignon de Mallarmé

II. Perpétuation et contestation du mythe

Denis Saint-Amand

Anomie de Rimbaud

David Vrydaghs

Les surréalistes sont-ils des poètes maudits ?

Les réécritures surréalistes du mythe de la malédiction littéraire

Zacharie Signoles-Beller

L’artiste maudit dans l’œuvre de Mac Orlan : un mythe mis à distance ?

Lecture du Quai des Brumes (1927) et de François Villon (1944)

Nathalie Heinich

Que faire d’un mythe ?

L’imaginaire entre réel et symbolique (Petit manifeste anti-postmoderne)

III. Assimilations et transferts

Marta Caraion

La malédiction, sciences et industrie

Une stratégie d’intégration littéraire

Pascal Brissette

« Tel l’érable de la forêt canadienne… »

Grand homme et poète malheureux dans le Canada du XIXe siècle

Marie-Pier Luneau

La misère des riches

Réflexions sur la malédiction en régime de grande diffusion

Juan Zapata

Un poète maudit en Colombie était-il possible ?

Le cas de José Asunción Silva (1865-1896)


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.