Version classiqueVersion mobile

Mesures de l'écrivain

 | 
Björn-Olav Dozo

10. Bibliographie

Texte intégral

Albrecht St. (2004). «Netzwerke als Kapital. Zur unterschätzten Bedeutung des sozialen Kapitals für die gesellschaftliche Reproduktion», dans Ebrecht J. et Hillebrandt Fr. [éd.] (2004), p. 199–224.
Alphabet illustré de l’Académie (1995). Bruxelles, ARLLF.

Amblard H., Bernoux Ph., Herreros G. et Livian Y.-Fr. (2005). Les Nouvelles Approches sociologiques des organisations, Paris, Seuil.

Ambroise Br. (2006). « La sociologie comme socio-analyse : la réflexivité comme condition épistémologique de la science sociale selon P. Bourdieu », Congrès Hospos, ENS.

Anheier H.K., Gerhards J. et Romo Fr. P. (1995). «Forms of Capital and Social Structure in Cultural Fields: Examining Bourdieu’s Social Topography», dans American Journal of Sociology, 100/4, p. 859–903.

Ansart P. (1990). Les Sociologies contemporaines, Paris, Seuil (coll. « Points–Essais »).

Aron P. (1985). Les Écrivains belges et le socialisme. 1880–1913 : l’expérience de l’art social, d’Edmond Picard à Émile Verhaeren, Bruxelles, Labor (coll. « Archives du futur »).

Aron P. (1998). « Questions académiques. 1920–1940 », dans Textyles, 15, p. 132–141.

Aron P. et Beyen M. (2003). « L’histoire des intellectuels en Belgique. Spécificités locales et actualité de la recherche », dans Leymarie M. [éd.], L’Histoire des intellectuels aujourd’hui, Paris, PUF.

Aron P. et Denis B. (2006). « Réseaux et institution faible », dans de Marneffe D. et Denis B. [éd.], Les Réseaux littéraires, Bruxelles, Le Cri/CIEL-ULB-ULg.

Aron P., Denis B. et Klinkenberg J.-M. (2006). « Littérature belge et recherche collective », dans Textyles, 29, p. 90–97.

Aron P. et Gotovitch J. (1997). « Situation des intellectuels en Belgique », dans Grandjon M.-Ch., Racine N. et Trebitsch M. [dir.], Histoire comparée des intellectuels, Paris, CNRS, IHTP, p. 11–18.

Aron P., Saint-Jacques D. et Viala A. (2002). Dictionnaire du littéraire, Paris, PUF.

Aron P. et Soucy P.-Y. (1998). Les Revues littéraires belges de langue française, de 1830 à nos jours, Bruxelles, Labor.

Aron P. et Viala A. (2006). Sociologie de la littérature, Paris, PUF (coll. « Que sais-je ? »).

Bakis H. (1993). Les Réseaux et leurs enjeux sociaux, Paris, PUF (coll. « Que sais-je ? », n° 2801).

Ballet J. et Guillon R. [éd.] (2003). Regards croisés sur le capital social, Paris, L’Harmattan.

Beaudouin V. (2000). « Statistique textuelle : une approche empirique du sens à base d’analyse distributionnelle », dans Revue texto.

Bénatouil Th. (1999). « Critique et pragmatique en sociologie. Quelques principes de lecture », dans Annales. Histoire, Sciences Sociales, 54/2, p. 281–317.

Benzécri J.-P. (1969). « Philosophie thomiste et connaissance mathématique de la nature », dans La Pensée catholique, 118, p. 55–76.

Benzécri J.-P. (1973). « La place de l’a priori », dans Encyclopedia universalis (Paris, Organum), 17, p. 11–24.

Benzécri J.-P. (1976). « Histoire et préhistoire de l’analyse des données », dans Cahiers de l’analyse des données, 1, p. 144.

Benzécri J.-P. (1978). « Définition logique et définition statistique : Notes de lecture sur un chapitre de Ernst Cassirer », dans Cahiers de l’analyse des données, 3/2, p. 239–242.

Berg Chr. et Halen P. [dir.] (2000). Littératures belges de langue française (1830 – 2000). Histoire & perspectives, Bruxelles, Le Cri.

Bernard M. (1994). De quoi parle ce livre ? Élaboration d’un thésaurus pour l’indexation thématique d’œuvres littéraires, Paris, Champion.

Berthelot J.-M. (1990). L’Intelligence du social, Paris, PUF (coll. « Sociologie d’aujourd’hui »).

Berthelot J.-M. (2006). La Construction de la sociologie, Paris, PUF (coll. « Que sais‑je ? »).

Bertrand J.-P., Biron M., Denis B. et Grutman R. [dir.] (2003). Histoire de la littérature belge francophone, 1830–2000, Paris, Fayard.

Bertrand J.-P., Durand P. et Dubois J. (1983). « Approche institutionnelle du premier surréalisme (1919–1924) », dans Pratiques, n° 38, p. 27–53.

Bevort A. et Lallement M. [dir.] (2006a). Le Capital social. Performance, équité et réciprocité, Paris, La Découverte – M.A.U.S.S.

Bevort A. et Lallement M. (2006b). « Le capital social : territoires et tribulations », dans Bevort A. et Lallement M. [dir.] (2006).

Bidart Cl. (1988). « Sociabilités : quelques variables », dans Revue française de sociologie, 29, p. 621–648.

Biron M. (1994). La Modernité belge. Littérature et société, Bruxelles, Labor (coll. « Archives du futur »).

Bloor D. (1999a). « Anti-Latour », dans Studies in History and Philosophy of Science, 30/1, p. 81–112.

Bloor D. (1999b). «Reply to Latour», dans Studies in History and Philosophy of Science, 30/1, p. 130–136.

Boltanski L. (1975). « La constitution du champ de la bande dessinée », dans Actes de la recherche en sciences sociales, 1, p. 37–59.

Boltanski L. et Chiapello E. (1999). Le Nouvel Esprit du capitalisme, Paris, Gallimard (coll. « NRF essais »).

Boltanski L. et Thévenot L. (1991). De la justification. Les économies de la grandeur, Paris, Gallimard (coll. « NRF essais »).

Bonacich P. (1987). «Power and Centrality: A Family of Measures», dans American Journal of Sociology, 92, p. 1170–1182.

Borgatti S.P., Everett M.G. et Freeman L.C. (2002). Ucinet 6 for Windows, Harvard: Analytic Technologies [http://www. analytictech.com/ucinet/Ucinet_Guide.doc].

Boschetti A. (1985). Sartre et « Les Temps modernes ». Une entreprise intellectuelle, Paris, Éditions de Minuit.

Boschetti A. (2007). « Poétique et sociologie de la littérature : quel dialogue ? Commentaires d’Anna Boschetti sur l’article consacré par Marielle Macé à son récent livre sur Apollinaire », dans Acta Fabula [http://www.fabula.org/revue/cr/297.php, consulté le 18/01/2007].

Boschetti A. (dir.) (2010). L’Espace culturel transnational, Paris, Nouveau Monde éditions.

Bourdieu P. (1971). « Le marché des biens symboliques », dans L’Année sociologique, 22, p. 49–126.

Bourdieu P. (1979). La Distinction, Paris, Éditions de Minuit.

Bourdieu P. (1980a). « Le capital social. Notes provisoires », dans Actes de la recherche en science sociales, 31, p. 2–3.

Bourdieu P. (1980b). Le Sens pratique, Paris, Éditions de Minuit.

Bourdieu P. (1984). Homo academicus, Paris, Éditions de Minuit (coll. « Le sens commun »).

Bourdieu P. (1991). «On the Possibility of a Field of World Sociology», dans Bourdieu P. et Coleman J.S., Social Theory for a Changing Society, Boulder, Westview Press, p. 373–387.

Bourdieu P. (1992 [rééd. 1998]). Les Règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire, Paris, Seuil (coll. « Points essais »).

Bourdieu P. (1995). « La cause de la science. Comment l’histoire sociale des sciences sociales peut servir le progrès de ces sciences », dans Actes de la recherche en sciences sociales, 106–107, p. 3–10.

Bourdieu P. (1997). « Le champ économique », dans Actes de la recherche en sciences sociales, 119, p. 55.

Bourdieu P. (1999). « Une révolution conservatrice dans l’édition », dans Actes de la recherche en sciences sociales, 126–127, p. 3–28.

Bourdieu P. (2000). Les Structures sociales de l’économie, Paris, Seuil.

Bourdieu P. (2001). Science de la science et réflexivité. Cours du Collège de France, 2000–2001, Paris, Éditions Raison d’agir.

Bourdieu P. (2002). Questions de sociologie, Paris, Éditions de Minuit (coll. « Reprise ») [rééd. de 1984].

Bourdieu P., Chambordon J.-Cl. et Passeron J.-Cl. (2005). Le Métier de sociologue. Préalables épistémologiques, Berlin, Mouton de Gruyter.

Bourdieu P. et Wacquant L.J.D. (1992). An Invitation to Reflexive Sociology, Chicago, University of Chicago Press.

Boxman E.A.W., De Graaf P.M. et Flap H.D. (1991). «The Impact of Social and Human Capital on the Income Attainment of Dutch Managers», dans Social Networks, 13, p. 51–73.

Bozon L. et Lemel Y. (1990). « Les petits profits du travail salarié. Moments, produits et plaisirs dérobés », dans Revue française de sociologie, 31, p. 101–127.

Brandes U. (2001). «Drawing on physical Analogies», dans Kaufmann M. et Wagner D. [éd.], Drawing Graphs: Methods and Models, Berlin, Springer, p. 71–86.

Breiger R.L. (1974). «The Duality of Persons and Groups», dans Social Forces, 53/2, p. 181–190.

Broady D. (2002). «French Prosopography: Definition and Suggested Readings», dans Poetics, 30, p. 381–385.

Burt R.S. (1979a). «A Structural Theory of Interlocking Corporate Directorates», dans Social Networks, 1, p. 415–435.

Burt R.S. (1979b). «Disaggregating the Effect on Profits in Manufacturing Industries of Having Imperfectly Competitive Consumers and Suppliers», dans Social Science Research, 8/2, p. 120v143.

Burt R.S. (1980). «Autonomy in a social topology», dans American journal of sociology, 85, p. 892–925.

Burt R.S. (1982). Toward a Structural Theory of Action: Network Models of Social Structure, Perception, and Action, New York, Academic Press.

Burt R.S. (1983). Corporate profits and cooptation, New York, Academic Press.

Burt R.S. (1988). «The Stability of American Markets», dans American Journal of Sociology, 94/2, p. 356–395.

Burt R.S. (1991). «Measuring Age as a Structural Concept», dans Social Networks, 13, p. 1–34.

Burt R.S. (1992). Structural holes: The Social Structure of Competition, Cambridge, Harvard University Press.

Burt R.S. (1995). « Le capital social, les trous structuraux et l’entrepreneur », dans Revue française de sociologie, 36/4, p. 599–628.

Butts C.T. (2001). «The Complexity of Social Networks: Theoretical and Empirical Findings», dans Social Networks, 23, p. 31–71.

Callon M. (1986). « Éléments pour une sociologie de la traduction. La domestication des coquilles Saint-Jacques et des marins pêcheurs dans la baie de Saint-Brieuc », dans L’Année sociologique, 36, p. 169–208.

Callon M. [dir.] (1989). La Science et ses réseaux. Genèse et circulation des faits scientifiques, Paris, La Découverte (coll « Textes à l’appui. Anthropologie des sciences et des techniques »).

Campbell K.E., Marsden P.V. et Hurlbert J.S. (1986). « Social Resources and Socioeconomic Status », dans Social Networks, 8, p. 97–117.

Canonne X. (2006). Le Surréalisme en Belgique, Bruxelles, Fonds Mercator.

Carroll G.R. (1985). «Concentration and Specialization: Dynamics of Niche Width in Populations», dans American Journal of Sociology, 90/6, p. 1262–1283.

Casanova P. (1999). La République mondiale des Lettres, Paris, Seuil.

Castells M. (2001). La Société en réseaux. L’ère de l’information, Paris, Fayard, traduit de l’anglais par Delamare Ph.
Catalogue des ouvrages publiés par les membres du Club des écrivains belges de langue française (1934). Bruxelles, Maison de la Presse, P.E.N. Club.

Chapoulie J.-M. (1974). « Le corps professoral dans la structure de classe », dans Revue française de sociologie, 15, p. 155–200.

Charle Chr. (1979). La Crise littéraire à l’époque du naturalisme. Roman. Théâtre. Politique, Paris, Presses de l’ENS.

Charle Chr. (1990). Naissance des « intellectuels », 1880–1900, Paris, Éditions de Minuit (coll. « Le sens commun »).

Charle Chr. (2001). «Prosopography (collective biography)», dans International Encyclopedia of the Social and Behavioral Sciences (Oxford, Elsevier Science Ltd), 18, p. 12236–12241.

Charle Chr. (dir.) (2004). Capitales européennes et rayonnement culturel XVIIIe-XXe siècles, Paris, Editions rue d’Ulm.

Charle Chr. (dir.) (2009). Le Temps des capitales culturelles, Paris, Champ Vallon.

Chaubet Fr. (2006). La Politique culturelle française et la diplomatie de la langue. L’Alliance française (1883-1940), Paris, L’Harmattan.
« Chronique » (1964). dans BARLLF, 42, p. 237.

Cibois Ph. (1983). L’Analyse factorielle, Paris, PUF (coll. « Que sais‑je ?).

Cibois Ph. (1997). « Les pièges de l’analyse des correspondances », dans Histoire et Mesure, 12/3-4, p. 299-320 [http://perso.wanadoo.fr/cibois/H&M.DOC].

Cibois Ph. (2003). Les Écarts à l’indépendance. Techniques simples pour analyser des données d’enquête, Sciences humaines (coll. « Méthodes quantitatives pour les Sciences sociales ») [http://www.scienceshumaines.com/textesInedits/Cibois.pdf.]

Claisse Fr. (2006). « De quelques avatars de la notion de réseau en sociologie », dans de Marneffe D. et Denis B. [éd.], Les Réseaux littéraires, Bruxelles, Le Cri/CIEL-ULB-ULg, p. 21–43.

Coleman J.S. (1966). Foundations for a Theory of Collective Decisions, dans American Journal of Sociology, 71/6, p. 615–627.

Coleman J.S. (1988). «Social Capital in the Creation of Human Capital», dans American Journal of Sociology, 94 (suppl.), p. S95–S120.

Cook K.S. et Emerson R.M. (1978). «Power, Equity and Commitment in Exchange Networks», dans American Sociological Review, 43/5, p. 721–739.

Cook K.S., Emerson R.M., Gillmore M.R. et Yamagishi T. (1983). «The Distribution of Power in Exchange Networks: Theory and Experimental Results», dans American Journal of Sociology, 89, p. 275–305.

Corcuff Ph. (2003). Bourdieu autrement. Fragilités d’une sociologie de combat, Paris, La Discorde.

Crucitti Ullrich Fr.B. (1998). La Littérature belge d’expression française au miroir de la correspondance Albert Mockel – Georges Marlow (1894–1943), Berlin, Peter Lang (coll. «Studien und Dokumente zur Geschichte der Romanischen Literaturen», 33).

Davignon H. (1954). Souvenirs d’un écrivain belge (1879–1945), Paris, Plon.

de Geest D. et Meylaerts R. [dir.] (2004). Littératures en Belgique. Diversités culturelles et dynamiques littéraires, Berlin, Peter Lang.

de Graaf N.D. et Flap H.D. (1988). «“With a Little Help from my Friends”: Social Resources as an Explanation of Occupational Status and Income in West Germany, The Netherlands and the United States», dans Social Forces, 67/2, p. 452–472.

de Marneffe D. (2007). Entre modernisme et avant-garde. Le réseau des revues littéraires de l’immédiat après-guerre en Belgique (1919–1922), thèse de doctorat, Université de Liège. URL: http://bictel.ulg.ac.be/ETD-db/collection/available/ULgetd-09292007-212823/

de Nooy W. (1988). «Gentlemen of the Jury… The Features of Experts Awarding Literary Prizes», dans Poetics, 17, p. 531–545.

de Nooy W. (1989). «Literary Prizes: Their Role in the Making of Children’s Literature», dans Poetics, 18, p. 199–213.

de Nooy W. (1991). «Social Networks and Classification in Literature», dans Poetics, 20, p. 507–537.

de Nooy W. (1999). «A Literary Playground: Literary Criticism and Balance Theory», dans Poetics, 26, p. 385–404.

de Nooy W. (2002). «The Dynamics of Artistic Prestige», dans Poetics, 30, p. 147–167.

de Nooy W. (2003). «Fields and Networks: Correspondance Analysis and Social Network Analysis in the Framework of Field Theory», dans Poetics, 31/5 – 6, p. 305–327.

Debatty L. (1922). « L’enquête sur l’Académie des Lettres Belges », dans Terre wallonne.

Debatty L. (1924). « Carton, 1 ; Rency, 2 », dans Les Cahiers de la « Revue Sincère », 3.

Degenne A. et Lebeaux M.O. (1993). « Les rôles conjugaux dans leur environnement social », dans L’Année Sociologique, 43, p. 253–268.

Degenne A. et Forsé M. (1994). Les Réseaux sociaux, Paris, Armand Colin (coll. « U »).

Degenne A. et Lebeaux M.O. (1997). « Qui aide qui, pour quoi ? », dans L’Année Sociologique, 47/1, p. 117–142.

Deleuze G. et Guattari F. (1980). Mille Plateaux, Paris, Éditions de Minuit.

Denis B. (2002). « Génération littéraire », dans Aron P., Saint-Jacques D. et Viala A. (2002), p. 244.

Denis B. (2005). « La littérature francophone de Belgique. Périphérie et autonomie », dans Dubois J., Durand P. et Winkin Y. (2005) [dir.], p. 175–184.

Denis B. et Klinkenberg J.-M. (2005). La Littérature belge. Précis d’histoire sociale, Bruxelles, Labor (coll. « Espace Nord Références »).

Denord Fr. (2003). Genèse et institutionnalisation du néolibéralisme en France (1930–1950), thèse de doctorat, p. 254–287.

Deprimoz J. (1954). Le Salaire et le niveau de vie des ouvriers en Belgique, 1936–1951, Paris, A. Colin ( = Centre d’études économiques, coll. « Études et mémoires », 14).

Deroche-Gurcel L. (1993). « La sociabilité, variations sur un thème de Simmel », dans L’Année Sociologique, 43, p. 159–188.

de Conihout I. (1986). « La conjoncture de l’édition », dans Martin H.-J. et al., Histoire de l’édition française. 4. Le livre concurrencé (1900–1950), Paris, Promodis, p. 74–90.

des Nétumières F. (1997). « Méthodes de régression et analyse factorielle », dans Histoire et Mesure, 12/3 – 4, p. 276.

Desrosières A. et Thévenot L. (2002). Les Catégories socio-professionnelles, Paris, La Découverte (coll. « Repères »).

Dirkx P. (2006). Les « Amis belges ». Presse littéraire et franco-universalisme, Rennes, Presses Universitaires de Rennes (coll. « Interférences »).

Dozo B.-O. (2004). Les Deux Premières Générations de l’Académie royale de Langue et Littérature françaises : discours, personnel, réseaux, Liège, mémoire de licence, ULg.

Dozo B.-O. et de Marneffe D. (2005). « Réseaux et souvenirs littéraires : le cas d’André Fontainas », Textyles, n° 26-27, p. 130–139.

Dozo B.-O. (2006). « À propos de la création d’un lieu de sociabilité littéraire institué. Analyse des débats et des enjeux qui ont précédé la création de l’Académie royale de Langue et Littérature françaises de Belgique », dans Tangence, n° 80, p. 59–84.

Dozo B.-O. et Fréché B. (2006). « Réseaux et bases de données », dans de Marneffe D. et Denis B. [éd.], Les Réseaux littéraires, Bruxelles, Le Cri/CIEL-ULB-ULg, p. 86–108.

Dozo B.-O. (2007a). Mesures de l’écrivain. Étude socio-statistique du sous-champ littéraire belge francophone de l’entre-deux-guerres, thèse de doctorat, ULg.

Dozo B.-O. (2007b). « La présence des juristes dans l’institution littéraire belge. Examen de l’évolution des trajectoires scolaires et professionnelles des écrivains dans l’entre-deux-guerres », dans Textyles. Droit et littérature, n° 31, p. 28–46.

Dozo B.-O., Fréché B., de Marneffe D. et Mayeur I. (2007). Mode d’emploi de la base du CIEL, sur http://www.ciel-litterature.be.

Dozo B.-O. (2009). « Sociabilités et réseaux littéraires au sein du sous-champ belge francophone de l’entre-deux-guerres », dans Histoire et Mesure, n° XXIV-1, p. 43–72.

Dozo B.-O. et Glinoer A. (2009). « Don et littérature », dans COnTEXTES, Revue de sociologie de la littérature, n° 5. URL : http://contextes.revues.org/index4247.html (consultée le 30/10/2009).

Dozo B.-O. (2010a). « La production littéraire des Belges francophones durant l’entredeux-guerres. Examen d’un premier inventaire », dans Mémoires du livre/Studies in Book Culture, vol. 1, n° 2, URL : http://www.erudit.org/revue/memoires/2010/v1/n2/044214ar.html.

Dozo B.-O. (2010b). « Structure de l’espace relationnel des auteurs francophones belges de l’entre-deux-guerres », dans M.-P. Luneau et J. Vincent, La Fabrication de l’auteur, Québec, Nota Bene, p. 183–203.

Dozo B.-O. (2010c). La vie littéraire à la toise. Études quantitatives des professions et des sociabilités des écrivains belges francophones (1918-1940), Bruxelles, Le Cri/CIEL-ULB-ULg.

Dozo B.-O. et Provenzano Fr. (2010). « Comment les écrivains sont consacrés en Belgique », dans COnTEXTES, Revue de sociologie de la littérature, n° 7. URL : http://contextes.revues.org/index4637.html.

Dozo B.-O. (2011). « Littérature et bases de données : la base de données du CIEL », dans Cahiers de l’AIEF (Association internationale des études françaises), p. 43–58.

Dubar Cl. et Tripier P. (2005). Sociologie des professions, Paris, Armand Colin (coll. « U »).

Dubois J. (1978). L’Institution de la littérature, Paris – Bruxelles, Nathan – Labor.

Dubois J. (2000). Les Romanciers du réel. De Balzac à Simenon, Paris, Seuil (coll. « Points »).

Dubois J. (2006). « Socialité de la fiction », dans Les Temps modernes, 10 p.

Dubois J., Durand P. et Winkin Y. [dir.] (2005). Le Symbolique et le Social. La réception internationale de la pensée de Pierre Bourdieu, Actes du colloque de Cerisy, Liège, Éditions de l’Université de Liège (coll. « Sociopolis »).

Durand P. (1994). Le Messager du livre : genèses de Mallarmé, thèse de doctorat, ULg.

Durand P. et Glinoer A. (2005). Naissance de l’éditeur. L’édition à l’âge romantique, Paris–Bruxelles, Les Impressions nouvelles.

Durand P. et Winkin Y. (1996). Marché éditorial et démarches d’écrivains, Bruxelles, Communauté Française de Belgique.

Durand P. et Winkin Y. (1999a). « Des éditeurs sans édition. Genèse et structure de l’espace éditorial en Belgique francophone », dans Actes de la recherche en sciences sociales, n° 130, p. 48–65.

Durand P. et Winkin Y. (1999b). « De Plantin à Deman. Pour une histoire des pratiques d’édition en Belgique », dans Textyles, n° 15, p. 46–68.

Durand P. et Winkin Y. (2000). « L’infrastructure éditoriale », dans Berg Ch. et Halen P. [dir.], Littératures belges de langue française. Histoire et perspectives (1830-2000), Bruxelles, Le Cri, 2000, p. 639–662.

Ebrecht J. et Hillebrandt Fr. [éd.] (2004). Bourdieus Theorie der Praxis. Erklärungskraft – Anwendung Perspektiven, Wiesbaden, VS Verlag für Sozialwissenschaften.

Ekelund B.G. et Börjesson M. (2002). «The Shape of the Literary Career: An Analysis of Publishing Trajectories», dans Poetics, 30, p. 341–364.

Even-Zohar It. (1990). «Polysystem studies», dans Poetics Today, 11/1.

Faust K. (1997). «Centrality in Affiliation Networks», dans Social Networks, 19, p. 157‑191.

Faust K. et Wasserman St. (1992). «Blockmodels: Interpretation and Evaluation», dans Social Networks, 14, p. 5–61.

Ferrand A. (1997). « La structure des systèmes de relations », dans L’Année Sociologique, 47/1, p. 37–54.

Fierro A. (1986). « L’édition en français hors de France », dans Martin H.-J. et al., Histoire de l’édition française, 4. Le livre concurrencé (1900–1950), Paris, Promodis, p. 91–104.

Fincœur M. (2006). Contribution à l’histoire de l’édition francophone belge sous l’occupation allemande (1940–1944), thèse de doctorat, ULB.

Forsé M. et Langlois S. (1997). « Réseaux, structures et rationalité », dans L’Année Sociologique, 47/1, p. 27–35.

Forsé M. (1997). « Capital social et emploi », dans L’Année Sociologique, 47/1, p. 143–181.

Fouché P. (1986). « L’édition littéraire, 1914–1950 », dans Histoire de l’édition française, 4. Le livre concurrencé, p. 189–241.

Fraisse Em. et Mouralis B. (2001). Questions générales de littérature, Paris, Seuil, coll. « Points ».

François P., Chartain V. et Wright St. (2007). « La sociologie aux mains des indigènes : le cas des critiques d’art contemporain », dans Girel S. et Proust S. [dir.], Les Usages de la sociologie de l’art. Constructions théoriques, cas pratiques, Paris, L’Harmattan, p. 101–127.

Fréché B. (2005). Entre rupture et continuité. Le champ littéraire belge après la Seconde Guerre mondiale (3 septembre 1944–8 octobre 1960), thèse de doctorat, ULB.

Freeman L.C. (1977). «A Set of Measures of Centrality Based on Betweenness», dans Sociometry, 40, p. 35–40.

Freeman L.C. (1979). «Centrality in Social Networks: Conceptual Clarifications», dans Social Networks, 1, p. 215–239.

Freeman L.C. (1992). «The Sociological Concept of “Group”: an Empirical Test of Two Models», dans American Journal of Sociology, 98/1, p. 152–166.

Freeman L.C. (1995). « Un modèle de la structure des interactions dans les groupes », dans Revue française de sociologie, 36, p. 743v757.

Frickx R. (dir.) (1990). Les Relations littéraires franco-belges de 1914 à 1940, Bruxelles, VUB-Press.

Galaskiewicz J. (1979). «The Structure of Community Organizational Networks», dans Social Forces, 57/4, p. 1346–1364.

Gartman D. (1992). «Culture as class symbolisation or mass reification? A critique of Bourdieu’s Distinction», dans American journal of sociology, 97/2, p. 421–447.

Gemis V. (2009). Femmes de lettres belges (1880–1940) : identités et représentations collectives, thèse de doctorat, ULB.

Genette G. (1987). Seuils, Paris, Seuil.

Glinoer A. (2006a). La Littérature au collectif. Structuration et représentations des cénacles romantiques, thèse de doctorat, ULg.

Glinoer A. (2006b). « Ce que la littérature fait à la sociologie de l’art. Remarques à propos de L’Élite artiste de Nathalie Heinich », dans COnTEXTES, Revue de sociologie de la littérature, « Notes de lecture » [http://www.revue-contextes. net/document.php?id=174].

Gnocchi M.Ch. (2007). Le Parti pris des périphéries. Les « prosateurs français contemporains » des éditions Rieder (1921-1939), Bruxelles, Le Cri/CIEL-ULB-ULg.

Godechot Ol. et Mariot N. (2004). « Les deux formes du capital social. Structure relationnelle des jurys de thèse et recrutement en science politique », dans Revue française de sociologie, 45/2, p. 243–282.

Gollac M. (2005). « La rigueur et la rigolade. À propos de l’usage des méthodes quantitatives par Pierre Bourdieu », dans Mauger G. [dir.], Rencontres avec Pierre Bourdieu, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant, p. 55–67.

Gould St.J. (1997). La Mal-mesure de l’homme, Paris, Odile Jacob, 1997, p. 273–362.

Granovetter M.S. (1973). « The Strength of Weak Ties », dans American Journal of Sociology, 78/6, p. 1360–1380.

Granovetter M.S. (1985). «Economic Action and Social Structures the Problem of Embeddedness», dans American Journal of Sociology, 91/3, p. 481–510.

Granovetter M.S. (1990). «Draft Chapters from Society and Economy», dans The Social Contruction of Economic Institutions.

Granovetter M.S. (1995). «Afterward», dans Granovetter M., Getting a Job. A Study of Contacts and Careers, Chicago, University of Chicago Press, p. 139–182.

Granovetter M.S. (2000a). Le Marché autrement, trad. par I. This-Saint Jean, Paris, Desclée de Brouwer (coll. « Sociologie économique »).

Granovetter M.S. (2000b). « Action économique et structure sociale », reproduit dans Le Marché autrement. Essais de Mark Granovetter, Paris, Desclée de Brouwer (coll. « sociologie économique »), 2000, p. 75–114 (première publication = « Economic Action and Social Structure : The Problem of Embeddedness », dans American Journal of Sociology, 91/3 [1985], p. 481–510).

Granovetter M.S. (2000c). « Introduction pour le lecteur français », dans Le Marché autrement. Essais de Mark Granovetter, Paris, Desclée de Brouwer (coll. « sociologie économique »).

Greenacre M. (1994a). «Correspondence Analysis and its Interpretation», dans Greenacre M. et Blasius J. [dir.] (1994), p. 4–22.

Greenacre M. (1994b). «Multiple and Joint Correspondence Analysis», in Greenacre M. et Blasius J. [dir.] (1994), p. 141–161.

Greenacre M. (2006). «From Correspondence Analysis to Multiple and Joint Correspondence Analysis», dans Multiple Correspondence Analysis and Related Methods [http://ideas.repec.org/p/upf/upfgen/883.html, consultée le 26 avril 2007].

Greenacre M. et Blasius J. [dir.] (1994). Correspondence Analysis in the Social Science, Londres, Academic Press, 1994.

Gribaudi M. [dir.] (1986). Espaces, temporalités, stratifications. Exercices sur les réseaux sociaux, Paris, EHESS.

Hanneman R.A. (2001). Introduction to Social Network Methods. Cet article n’est plus disponible en ligne, il a été remplacé par Hanneman R.A. et Riddle M. (2005). Introduction to Social Network Methods [http://faculty.ucr.edu/hanneman/nettext/].

Heilbron J. et Sapiro G. (dir.) (2002). Traduction : les échanges littéraires inter nationaux, Actes de la recherche en sciences sociales, n° 144.

Heinich N. (1998a). Le Triple Jeu de l’art contemporain. Sociologie des arts plastiques, Paris, Éditions de Minuit.

Heinich N. (1998b). Ce que l’art fait à la sociologie, Paris, Éditions de Minuit (coll. « Paradoxe »).

Heinich N. (2000). Être écrivain. Création littéraire et identité, Paris, La Découverte.

Heinich N. (2005). L’Élite artiste. Excellence et singularité en régime démocratique, Paris, Gallimard.

Hollier D. [éd.] (1989). New History of French Literature, Cambridge, Harvard University Press.

Houard J. et Jacquemain M. [éd.] (2006). Capital social et dynamique régionale, Bruxelles, De Boeck (coll. « Économie société région »).

Howell D.C. (1998). Méthodes statistiques en sciences humaines, Paris, De Boeck, traduit de l’anglais par Rogier M.

Jeanpierre L. (2004). Des hommes entre plusieurs mondes. Étude sur une situation d’exil. Intellectuels français réfugiés aux États-Unis pendant la Deuxième Guerre mondiale, thèse de doctorat nouveau régime en sociologie, EHESS, 2 vol. 

Joyeux-Prunel B. (2005). « Nul n’est prophète en son pays… » ou la logique avant-gardiste. L’internationalisation de la peinture des avant-gardes parisiennes, 1855–1914, thèse de doctorat, Paris.

Jurt J. (1992). Das literarische Feld, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft.

Kamada T. et Kawai S. (1989). «An Algorithm for Drawing General Undirected Graphs», dans Information processing letters, 31, p. 7–15.

Klinkenberg J.-M. (1973). Style et archaïsme dans « La Légende d’Ulenspiegel » de Charles de Coster, Bruxelles, Palais des Académies, 2 vol.

Klinkenberg J.-M. (1981). « La production littéraire en Belgique francophone. Esquisse d’une sociologie historique », dans Littérature, 44, p. 33–50.

Klinkenberg J.-M. (1983). « Insulaire et classique : la littérature », dans Liège dans les années 30 : exposition organisée par la Direction régionale Liège-Luxembourg de la C.G.E.R. avec la collaboration du Service des Affaires culturelles de la Province de Liège et de l’Échevinat de la Culture, des Musées et du Tourisme de la Ville de Liège, Liège, p. 35–38.

Klinkenberg J.-M. (1992). « Lectures du Manifeste du Lundi (1937) », dans Lettres de Belgique. En hommage à Robert Frickx, Köln, Janus Verlaggesellschaft, p. 98–124.

Klinkenberg J.-M. (2000). « Particules captives et électrons libres : le champ culturel liégeois », dans Libres échanges. Une histoire des avant-gardes au pays de Liège, Flémalle, Centre Wallon d’Art contemporain, Éditions Yellow Now, p. 11–16.

Kuhn Th.S. (1970). The Structure of scientific Revolution, Chicago, The University of Chicago Press, édition remaniée de la première parution de 1962 (trad. française de Meyer L., La Structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion, 1983).

Lacroix M. (2003). « Littérature, analyse des réseaux et centralité : esquisse d’une théorisation du lien social concret en littérature », dans Recherches sociographiques, 44/3, p. 475–497.

Lacroix M. (2006). « Ponts, triades, trous ou comment décrire les réseaux littéraires. Le cas des relations entre Léo-Paul Desrosiers et les éditions Gallimard », dans de Marneffe D. et Denis B. [éd.], Les Réseaux littéraires, Bruxelles, Le Cri/CIEL-ULB-ULg.

Lacroix M. (2006b). « Une éclatante discrétion : Jean Paulhan et le pouvoir dans les lettres », dans Tangence, n° 80, p. 101–123.

Lacroix M. (2009). « “La plus précieuse denrée de ce monde, l’amitié”. Don, échange et identité dans les relations entre écrivains », COnTEXTES, Revue de sociologie de la littérature, n° 5. Consulté le 29 octobre 2009. URL : http://contextes.revues.org/index4263.html.

Lahire B. [dir.] (2001). Le Travail sociologique de Pierre Bourdieu. Dettes et critiques, Paris, La Découverte.

Lahire B. (2003). «From the Habitus to an Individual Heritage of Dispositions. Towards a Sociology at the Level of the Individual», dans Poetics, 31, p. 329–355.

Lahire B. (2004). La Culture des individus. Dissonances culturelles et distinction de soi, Paris, La Découverte (coll. « Textes à l’appui/Laboratoire des science sociales »).

Lahire B. (2006). La Condition littéraire. La double vie des écrivains, Paris, La Découverte (coll. « Textes à l’appui/Laboratoire des science sociales »).

Lahouari A. (2001). « Violence symbolique et statut du politique dans l’œuvre de Pierre Bourdieu », dans Revue française de science politique, 51/6, p. 949–963.

Latour B. (1979). Laboratory Life: the Social Construction of Scientific Facts, Los Angeles, Londres, Sage (trad. et adapt. de Biezunski M. [1988]. La Vie de laboratoire- La production des faits scientifiques, Paris, La Découverte.

Latour B. (1996). Petites leçons de sociologie des sciences, Paris, Seuil (coll. « Points-Sciences »).

Latour B. (1999). «For David Bloor… and Beyond: A Reply to David Bloor’s “Anti-Latour”», dans Studies in History and Philosophy of Science, 30/1, p. 113–129.

Laureys A.-M. (1970). La Vie littéraire à Liège pendant l’entre-deux-guerres : Anthologie, Les Cahiers Mosan(i)ns, mémoire de licence, ULg.

Lazega Em. (1992). « Analyse de réseaux d’une organisation collégiale : les avocats d’affaire », dans Revue française de sociologie, 33, p. 559–589.

Lazega Em. (1994). « Analyse de réseaux et sociologie des organisations », dans Revue française de sociologie, 35, p. 293–320.

Lazega Em. (1995). « Concurrence, coopération et flux de conseils dans un cabinet américain d’avocats d’affaires : les échanges d’idées entre collègues », dans Revue suisse de sociologie, 21/1, p. 61–84.

Lazega Em. (1997). « Compte rendu de Burt R.S. (1992), Structural holes: The Social Structure of Competition, Cambridge, Harvard University Press » dans Revue française de sociologie, 36/4, p. 779 – 781.

Lazega Em. (1998). Réseaux sociaux et structures relationnelles, Paris, PUF (coll. « Que sais-je ? »).

Lazega Em. (2001). « De la concurrence entre cabinets américains d’avocats d’affaires : Le problème des conflits d’intérêts », dans Jean J.-P. [dir.] (2001), La Documentation française.

Lazega Em. et Mounier L.(2002). «Interdependent entrepreneurs and the social discipline of their cooperation: a research programme for structural economic sociology in a society of organizations», dans Favereau O. et Lazega Em. [éd.], Conventions and structures in economic organization. Markets, networks and hierarchies, Cheltenham, Edward Elgar (coll. «New horizons in institutional and evolutionary economics»).

Lazega Em. et Lebeaux M.O. (1995). « Capital social et contrainte latérale », dans Revue française de sociologie, 36, p. 759–777.

Le Moigne J.L. (1999). Les Épistémologies constructivistes, Paris, PUF (coll. « Que sais-je ?).

Leboutte P. (1983). Genèse et fonctionnement d’un discours nationaliste, essai sur l’idéologie principautaire, mémoire de licence, ULg.

Lecomte M. (1988). Les Voies de la littérature. Choix de chroniques littéraires suivi d’une bibliographie établis par Ph. Dewolf, Bruxelles, Labor (coll. « Archives du futur »).

Lecoutre Ér. (1998). « Règles d’interprétation des techniques factorielles », consultée le 12 avril 2007 [http://www.stat.ucl.ac.be/ISpersonnel/lecoutre/stats/fiches_cours/inter.html].

Lemercier Cl. et Zalc Cl. (2008). Méthodes quantitatives pour l’historien, Paris, La Découverte (col. « Repères »).

Levine J.H. (1972). «The Sphere of Influence», dans American Sociological Review, 37, p. 14–27.

Lin N. (1995). « Les ressources sociales : une théorie du capital social », dans Revue française de sociologie, 36, p. 685–704.

Lin N. (2001). Social Capital: a Theory of Social Stucture and Action, Cambridge, Cambridge University Press.

Lordon Fr. (1997). « Le désir de “faire science” », dans Actes de la recherche en sciences sociales, 119, p. 27–35.

Lordon Fr. (2001). « Financer les retraites ou financiariser la société ? », dans Rameaux C. [éd.], Un social-libéralisme à la française ?, Paris, La Découverte.

Lordon Fr. (2006). « Le don tel qu’il est et non tel qu’on voudrait qu’il fût », dans Revue du M.A.U.S.S., 27, p. 105–126.

Lorenz E.N. (1963). «Deterministic Nonperiodic Flow», dans Journal of the Atmospheric Sciences, 20, p. 130–141.

Lorrain Fr. (1975). Réseaux sociaux et classifications sociales. Essai sur l’algèbre et la géométrie des structures sociales, Paris, Hermann.

Lundén R., Ekelund B.G. et Blom M.B. (2002). « Literary Generations and Social Authority: a Study of US Prose-fiction Debut Writers, 1940–2000 », dans Poetics, 30, p. 299–309.

Luneau M.-P. et Vincent J. (2010). La Fabrication de l’auteur, Québec, Nota Bene.

Mabille X. (2000). Histoire politique de la Belgique. Facteurs et acteurs de changement, Bruxelles, CRISP.

Mabille X. (2003). La Belgique depuis la Seconde Guerre mondiale, Bruxelles, Crisp.

Macé M. (2005). « “La valeur a goût de temps”, Bourdieu historien des possibles littéraires », dans Fabula (Littérature, histoire, théorie), n° 0 Théorie et histoire littéraire [http://www.fabula.org/lht/0/Mace.html].

Macé M. (2007). « Apollinaire sociologue », c.r. de Boschetti A., La Poésie partout. Apollinaire, homme-époque (1898–1918), Seuil, 2001, dans Acta Fabula. [http://www.fabula.org/revue/cr/178.php, consulté le 18/01/2007].

Mannheim K. (1929). Idéologie et utopie. Une introduction à la sociologie de la connaissance, Paris, Librairie Marcel Rivière.

Mannheim K. (1990). Le Problème des générations, Paris, Nathan, traduit de l’allemand par Mauger G. et Perivolaropoulou N. (coll. « Essais et recherches »).

Markovsky B., Willer D. et Patton T. (1988). «Power Relations in Exchange Networks», dans American Sociological Review, 53, p. 220–236.

Marsden P.V. et Hurlbert J.S. (1988). «Social Resources and Mobility Outcomes: A Replication and Extension», dans Social Forces, 66/4, p. 1038–1059.

Meizoz J. (2004). L’Œil sociologue et la littérature, Genève, Slatkine.

Menger P.-M. [dir.] (2003). Les Professions et leurs sociologies. Modèles théoriques, catégorisations, évolutions, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’homme.

Mentré Fr. (1920). Les Générations sociales, Paris, Bossard.

Menu J-Chr. (2005). Plates-Bandes, Paris, L’Association.

Mercklé P. (2004). La Sociologie des réseaux sociaux, Paris, La Découverte (coll. « Repères »).

Mesure S. et Savidan P. [dir.] (2006). Le Dictionnaire des sciences humaines, Paris, PUF.

Meylaerts R. (2004). L’Aventure flamande de la Revue Belge. Langues, littératures et cultures dans l’entre-deux-guerres, Bruxelles, P.I.E.-Peter Lang.

Meylaerts R. (2008). «Translators and (Their) Norms: Towards a Sociological construction of the Individual», dans Beyond Descriptive Translation Studies. Investigations in homage to Gideon Toury, Shlesinger M., Simeoni D. & Pym A. [dir.], Amsterdam – Philadelphia, John Benjamins, p. 91‑102 (« Benjamins Translation Library »).

Mizruchi M.S., Han Sh.-K. et Dordick G.A. (1995). « Flux de ressources et réseaux inter-organisationnels. Prêts bancaires et représentation au conseil d’administration », dans Revue française de sociologie, 36, p. 655–684.

Mounier P. (2001). Pierre Bourdieu, une introduction, Paris, Pocket/La Découverte.

Musso P. (2003). Critique des réseaux, Paris, PUF (coll. « Politique éclatée »).

Nora P. (1997). « La génération », dans Nora P. [dir.], Les Lieux de mémoire, Paris, Gallimard (coll. « Quarto »), ii, p. 2975–3015.

Paradeise C. (1980). « Sociabilité et culture de classe », dans Revue française de sociologie, 21, p. 571–597.

Parrochia D. (1993). Philosophie des réseaux, Paris, PUF (coll. « Politique éclatée »).

Parrochia D. [dir.] (2001). Penser les réseaux, Seyssel, Éditions Champ Vallon.

Perkin H. (1989). The Rise of Professional Society. England since 1880, London and New York, Routledge.

Peyre H. (1948). Les Générations littéraires, Paris, Boivin.

Piron M. (1968). « Littératures française hors de France. Discours de M. Maurice Piron, de l’Académie », dans Bulletin de l’Académie royale de langue et littérature française, 46, p. 246–262.

Piron S. (1996). La Polygraphie chez les écrivains belges d’expression française entre 1900 et 1920. Attestation du phénomène et tentative d’explication sociologique, mémoire de licence, ULg.

Piron S. (1998). « La polygraphie chez les écrivains belges au début du XXe siècle », dans Textyles, 15, p. 86–101.

Ponton R. (1973). « Programme esthétique et accumulation du capital symbolique. L’exemple du Parnasse », dans Revue française de Sociologie, 14, p. 202–220.

Ponton R. (1977). Le Champ littéraire de 1865 à 1906 (recrutement des écrivains, structures des carrières et production des œuvres), Université Paris V, thèse de doctorat de 3e cycle.

Provenzano Fr. (2003). Les Enquêtes littéraires en Belgique (1880–1937). Habitus discursifs et enjeux historiographiques, mémoire de licence, ULg.

Provenzano Fr. (2011). Vies et mort de la francophonie. Une politique française de la langue et de la littérature, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, coll. « Réflexions faites ».

Putman R.D. (1995). «Bowling Alone. America’s Declining Social Capital», dans Journal of Democracy, 6/1, p. 65–78 (traduit dans Bevort A. et Lallement M. [dir.] (2006), p. 35–50).

Putman R.D. (2000). Bowling Alone. The Collapse and Revival of American Community, New York, Simon et Schuster.

Quaghebeur M. (1982). Alphabet des lettres belges de langue française, Bruxelles, Association pour la promotion des Lettres belges de langue française.

Quaghebeur M. et Savy N. (dir.) (1997). France-Belgique (1848–1914), Bruxelles, Labor.

Quaghebeur M. (1998). Balises pour l’histoire des lettres belges, Bruxelles, Labor (coll. « Espace Nord »).

Reuchlin M. (2003). « Contributions à l’histoire des méthodes statistiques employées en psychologie. 1. De la régression aux modèles structuraux », dans Psychologie et Histoire, 4, p. 3–30.

Revel J. [dir.] (1996). Jeux d’échelles. La micro-analyse à l’expérience, Paris, Seuil–Gallimard.

Rivière C. (2000). « Les réseaux de sociabilité téléphonique », dans Revue française de sociologie, 41/4, p. 685–717.

Rosental P.-A. (1997). « Introduction. Outil ou fétiche : la laïcisation de l’analyse factorielle dans les sciences sociales », dans Histoire et Mesure, 12–3/4, p. 185–196.

Rouanet H., Ackermann W. et Le Roux Br. (2000). «The Geometric Analysis of Questionnaires: the Lesson of Bourdieu’s La Distinction», dans Bulletin de Méthodologie Sociologique, 65, p. 5–15.

Rytine St., Blau P.M., Blum T. et Schwartz J. (1988). «Inequality and Intermarriage: A Paradox of Motive and Constraint», dans Social Forces, 66/3, p. 645–675.

Sapiro G. (1996). « La raison littéraire. Le champ littéraire français sous l’Occupation (1940–1944) », dans Actes de la recherches en sciences sociales, 111–112, p. 3–35.

Sapiro G. (1999). La Guerre des écrivains. 1940–1953, Paris, Fayard.

Sapiro G. (2002). «The Structure of the French Literary Field during the German Occupation (1940–1945): a Multiple Correspondence Analysis», dans Poetics, 30, p. 387–402.

Sapiro G. (2003). «The Literary Field between the State and the Market», dans Poetics, 31, p. 441–464.

Sapiro G. (2006). « Réseaux, institution (s) et champ », dans de Marneffe D. et Denis B. [éd.], Les Réseaux littéraires, Bruxelles, Le Cri/CIEL-ULB-ULg, p. 44–59.

Sapiro G. (dir.) (2008). Translatio, Paris, CNRS éditions.

Sapiro G. (dir.) (2009). L’Espace intellectuel en Europe, Paris, La Découverte.

Scholliers P. (1985). Loonindexering en sociale vrede: koopkracht en klassenstrijd in België tijdens het interbellum, Bruxelles, VUB – Centrum voor Hedendaagse Sociale Geschiedenis.

Spiegel M.R. (2002). Statistique, Paris, Dunod.

Stewart I. (1994). Dieu joue-t-il aux dés ?, Paris, Champs-Flammarion.

Stone L. (1971). «Prosopography», dans Daedalus, 100/1, p. 46–71.

Thibaudet A. (1936). Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours, Paris, Stock.

Thumerel F. (2002). Le Champ littéraire français au XXe siècle. Éléments pour une sociologie de la littérature, Paris, Armand Colin.

Tooth A.-F. (2009). Gaston Pulings et ses amis : étude du réseau relationnel d’un animateur de la vie littéraire, mémoire de licence, ULg.

Trousson R. (1999). Petite histoire de l’Académie, Bruxelles, ARLLF (coll. « Histoire littéraire »).

Trousson R. (2000). La Légende de la jeune Belgique, Bruxelles, ARLLF (coll. « Histoire littéraire »).

Valéry P. (1944). « Première leçon du cours de poétique (1937) », Gallimard Nrf, p. 295‑322.

van Meter K.M., Schiltz M.-A., Cibois Ph. et Mounier L. (1994). « Correspondence Analysis : A History and French Sociological Perspective », dans Greenacre M. et Blasius J. [dir.] (1994), p. 128–137.

van Leeuwen M.H.D., Maas I. et Miles A. (2002). HISCO. Historical International Standard Classification of Occupations, Louvain, Presses Universitaires de Louvain.

Vanderpelen-Diagre C. (2003). Écrire sous le regard de Dieu. Le monde catholique et la littérature en Belgique francophone (1920–1939), thèse de doctorat, ULB.

Vanderpelen-Diagre C. (2004). Écrire en Belgique sous le regard de Dieu. La littérature catholique belge dans l’entre-deux-guerres, Bruxelles, Éditions Complexe (coll. « Histoires contemporaines »).

Verbrugge L.M. (1977). «The Structure of Adult Friendship Choices», dans Social Forces, 56/2, p. 576–597.

Verbruggen Ch. (2006). Een sociale geschiedenis van het schrijverschap tijdens de Belgische belle époque, thèse de doctorat de doctorat, Universiteit Gent.

Viala A. (1985). Naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique, Paris, Éditions de Minuit (coll. « Le sens commun »).

Viala A. (1990). « L’histoire des institutions littéraires », dans Béhar H. et Fayolle R. [dir.] (1990). L’Histoire littéraire aujourd’hui, Paris, Armand Colin, p. 120–122.

Völker B. et Flap H. (1995). « Amitié et inimitié sous communisme d’État. Le cas de l’Allemagne de l’Est », dans Revue française de sociologie, 36, p. 629–654.

Vrydaghs D. (2005). Henri Michaux, du « poète rebelle » à l’« écrivain insituable ». Analyse sociopoétique de la construction d’une identité littéraire (1922–1946), thèse de doctorat, ULg.

Wasserman St. et Faust K. (1994). Social Networks Analysis. Methods and Applications, Cambridge, Cambridge University Press (coll. «Structural Analysis in the social sciences»).

Weber M. (1996). Sociologie des religions, trad. J.-P. Grossein, Paris, Gallimard (coll. « Tel »).

Weisgerber J. [dir.] (1991). Les Avant-gardes littéraires en Belgique. Au confluent des arts et des langues (1880–1950), Bruxelles, Labor (coll. « Archives du futur »).

White H.C. (1995). « Passages réticulaires, acteurs et grammaire de la domination », dans Revue française de sociologie, 36, p. 705–723.

White H.C., Boorman Sc. A. et Breiger R.L. (1976). «Social Structure from Multiple Networks I. Blockmodels of Roles and Positions», dans American Journal of Sociology, 81/4, p. 730–780.

Wilfert B. (2002). « Cosmopolis et l’homme invisible. Les importateurs de littérature étrangère en France, 1885–1914 », dans Actes de la recherche en sciences sociales, 144, p. 33–46.

Winkin Y. (1976). L’Or et le Plomb, ou l’édition belge d’expression française. Contribution à la sociologie des modes de production des biens symboliques, mémoire de licence, ULg.

SITES INTERNET (DERNIERE CONSULTATION LE 29/10/2009)

http://www.liberaalarchief.be/

http://home.scarlet.be/steeman/biblio1.html

http://www.phalese.fr/bdhl/bdhl.php

http://www.ifla.org/VII/s13/frbr/frbr.htm

http://www.ilo.org/public/english/bureau/stat/isco/index.htm

http://www.libnet.ulg.ac.be/simenon/bibsim.htm

http://kadoc.kuleuven.be/

http://www.insee.fr/fr/nom_def_met/nomenclatures/pcs.htm

http://statbel.fgov.be/

http://www.advn.be/

http://www.amsab.be/

© Presses universitaires de Liège, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search