Version classiqueVersion mobile

La structure tensive

 | 
Claude Zilberberg

Deuxième partie : note sur la structure des paradigmes

7. L’approche saussurienne du paradigme

Texte intégral

1Le consensus attribue à Saussure l’initiative de la rupture épistémologique fondatrice. La contre-partie positive de cette rupture réside dans la formulation de la valeur comme concept directeur de la linguistique. Toutefois la présentation du concept de valeur est précédée dans le CLG par celle de « fonction sémiotique » (Hjelmslev) c’est-à-dire de la relation factuelle entre un signifié et un signifiant, ce qui conduit Saussure à insister sur la solution de continuité entre la signification et la valeur :

  • 1 Saussure, (1962, p. 160).

Faisant partie d’un système, il est revêtu non seulement d’une signification, mais aussi et surtout d’une valeur, et c’est tout autre chose1.

2La valeur devient la contre-partie de ce que l’on pourrait appeler le caractère grégaire du signe. Si cette hypothèse est en concordance avec l’intuition, elle n’est pas facile à vérifier rigoureusement, puisque la commutation n’est pas praticable. Tout ce que nous pouvons faire en première approximation, c’est d’examiner les définitions que proposent les dictionnaires qui ont, quoi qu’on leur reproche, une légalité de fait, à défaut de laquelle nous ne saurions communiquer du tout les uns avec les autres… Nous avons retenu les définitions figurant dans le Petit Robert. La raison ? Sans traiter la question au fond, elles nous ont paru moins fautives que celles du Littré ou du TLF. Elles sont généralement cursives et évitent le développement, ce qui est le défaut du TLF. Aux trois termes retenus par Saussure, nous avons ajouté “appréhender”. Le corpus se présent ainsi :

avoir peur

phénomène psychologique à caractère affectif marqué qui accompagne la prise de conscience d’un danger, d’une menace.

craindre

Envisager (qqn. qqc.) comme dangereux, nuisible et en avoir peur.

appréhender

Envisager (qqch.) avec crainte ; s’en inquiéter par avance.

redouter

craindre comme très menaçant.

Notes

1 Saussure, (1962, p. 160).

© Presses universitaires de Liège, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search