Version classiqueVersion mobile

Aux sources des liturgies indo-iraniennes

 | 
Céline Redard
, 
Juanjo Ferrer-Losilla
, 
Hamid Moein
, 
et al.

Introduction

Philippe Swennen

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les temps sont mûrs pour définir un nouveau type de comparatisme indo-iranien. Telle était la conviction commune aux organisateurs du colloque dont le présent volume d’actes publie les travaux. Le comparatisme indo-iranien traditionnel, c’est évidemment celui qui confronte les données linguistiques accessibles de part et d’autre de l’isoglosse. Il constitue depuis près de deux siècles l’un des piliers les plus solides de la grammaire comparée des langues indo-européennes. Il n’a rien d’obsolète et continue d’approfondir et de raffiner les résultats de recherches qui n’ont jamais cessé de collecter des acquis nouveaux. Pourtant, quelque chose paraît étrangement difficile : mieux on décrit ces langues, particulièrement celles de la strate archaïque, c’est-à-dire le sanskrit védique sur le versant indien, l’avestique et le vieux-perse sur l’iranien, plus semble s’éloigner l’espoir de réussir à dépeindre les composants culturels de l’univers dont émergèrent deux civilisations colossales...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search