Version classiqueVersion mobile

Les relations extérieures de la principauté de Liège sous Jean Louis d’Elderen et Joseph Clément de Bavière (1688-1718)

 | 
Paul Harsin

Bibliographie

Texte intégral

SOURCES MANUSCRITES

I. — A Liége

A. — ARCHIVES DE L’ÉTAT :

Conseil privé : Protocoles : nos 118, 119, 121, 133 à 150 : 21 registres.

Dépêches : nos II, XIX, XX, XXXV, XXXVII : 5 registres.

Liasses : Relations avec la France : 2 portefeuilles.

Relations avec les Pays-Bas : 8 portefeuilles.

Relations avec la Hollande : 13 portefeuilles.

Relations avec l’Empire : 1 portefeuille.

Relations avec le cercle de Westphalie : 1 portef.

Relations avec la Prusse : 1 registre.

Mois romains : 1 registre.

Traités d’alliance avec les Pays-Bas (1518-1558) : 1 registre.

Propositions du prince aux États (1649-1672) : 1 registre.

Conclusions capitulaires : nos 114, 138, 147, 153, 161-178, 268, 269 : 24 reg.

Secrétariat : n° 50 : 1 registre.

Journées d’États : État primaire : 7 registres.

État noble : 8 registres.

État tiers : 9 registres.

Recès des députés ordinaires : État primaire : 18 registres.

État noble : 13 registres.

État tiers : 14 registres.

Chambre des finances : nos 77, 78 : 2 registres.

Protocoles de conférences spéciales : Correspondance du baron de Roost (1693-1723) :

7 registres et 2 liasses. Relation de l’ambassade de Wansoule à Utrecht (1713) : 1 liasse.

Recès du conseil de la Cité : 6 registres.

B. — BIBLIOTHÈQUE DE L’UNIVERSITÉ DE LIÉGE :

Manuscrits : Chroniques : 647, 993, 1009, 1010, 1013, 1465.

1019, 1021, 1023, 1025, 1027, 1029 (Devaulx).

1152, 1153 (Gossuart).

188 (manuscrit Vandenbergh).

251, 635, 639, 1000, 1973, 1424.

C. — BIBLIOTHÈQUE COMMUNALE DE LIÈGE :

Collection Capitaine : 8096, 8124, 8136, 8142, 8161, 8162, 8163.

8165, 8147, 1643-1645, 2843.

Chroniques : 147, 148.

Manuscrits : 7, 20, 39.

Collection de Theux (non classée) : La chronique de Louvrex.

La correspondance de Charles de Méan.

Un registre de correspondances du baron de Roost (1714).

D. — ARCHIVES DE L’HÔTEL-DE-VILLE DE SAINT-TROND :

Q. 9. Journées d’États : 1484-1549 : 1 liasse.

II. — A Bruxelles

A. — ARCHIVES GÉNÉRALES DU ROYAUME :

Conseil d’État : 292a et b, 302a et b : 4 liasses.

Conseil privé : cartons 5 et 6.

Secrétairie d’État et de guerre : 582, 591, 592, 593, 1465, 1466.

73, 81, 104, 213, 24501.2.3. : 13 registres.

Conseil des finances : 606 : 1 registre.

Papiers d’État et d’audience : 4352, 6451, 8772, 119111, 140930, 14351, 1468,

1483, 1514 : 9 liasses ou cartons.

Chancellerie des Pays-Bas à Vienne : 681 : 1 portefeuille.

Jointe des terres contestées : 32, 59, 60, 61, 73, 118, 126 : 7 cartons.

B. — BIBLIOTHÈQUE ROYALE :

Manuscrits : II 712, II 2395, 21323-21329, 21343-21345, 13851-13859, II 3239.

III. — A Paris

A. — ARCHIVES NATIONALES :

G7 1685, G7 1700a, K 1338, KK 1072, KK 1073, L 746, O1 3, R2 60, R2 181, R2 182, R2 183, R2 184 : 12 cartons.

B. — BIBLIOTHÈQUE NATIONALE :

Fonds français : 12139, 13976, 7971 à 7921, 7925, 18.597, 20.990.

Nouvelles acquisitions françaises : 5089, 5090, 6676, 6678, 6825, 21643, 22330,

Fonds Moreau : 325, 411, 423, 428, 511, 521, 522.

Fonds Clairembault : 517, 915.

Fonds Decamps : 78.

Mélanges Colbert : 156. 29 manuscrits.

C. — ARCHIVES DU MINISTÈRE DE LA GUERRE :

Registres : 533, 806, 807, 819, 820, 822, 832, 837, 870, 887, 889, 890, 908, 946, 958, 1044, 1076, 1206, 1207, 1208, 1254, 1255, 1257, 1260, 1305, 1359, 1399, 1425, 1436, 1496, 1492, 1495, 1528, 1561, 1577, 1648, 1657, 1737, 1835, 1839 : 40 registres.

D. — ARCHIVES DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES :

Correspondance de Liège : I à XX, suppl. I, III, IV.

Correspondance de Cologne : 1, 15, 18, 31, 37, 39, 42, 45, 46, 47, 48, 50, 51,53, 54, 58, 61, 62. Suppl. II.

Correspondance des Pays-Bas : 53.

Correspondance de Bavière : 45, suppl. I.

Correspondance d’Allemagne : 6.

Correspondance d’Autriche : 64, 65, 100.

Correspondance de Rome : 365, 366, 367. 52 registres.

E. — BIBLIOTHÈQUE DE L’ARSENAL :

Manuscrits : 4549, 4550, 4575. 3 registres.

SOURCES IMPRIMÉES

A. — Sources narratives

1. Adrien d’Oudenbosch, Chronique d’A. d’O., édition C. de Borman (Bibliophiles liégeois 1902). Une traduction faite par le docteur Alexandre, d’après le texte de Martène, a paru en 1903 dans la même collection.

2. Chapeaville, Gesta pontificum Tungrensium, Trajectensium et Leodiensium...

scripserunt auctores praecipui, tome III (Liège 1616). La chronique de Suffridus Pétri est insérée au début de l’ouvrage.

3. Balau, Chroniques liégeoises, tome I (publications in-4° de la Commission royale d’histoire, 1913).

4. Fleurange, Histoire des choses mémorables advenues du règne de Louis XII et de François I... de 1499 à 1521... par Robert de La Marck, seigneur de Fleurange et de Sedan (pp. 139-382 du tome XVI de la 1re série de la Collection complète des Mémoires relatifs à l’histoire de France, de Petitot, Paris, 1826).

5. Robert Macquereau, Chronique de la Maison de Bourgogne (dans le Choix de Chroniques et Mémoires du xvie siècle, de Buchon, Paris, 1840).

6. E. Spanheim, Relation de la Cour de France en 1689 (éd. Ch. Schefer), Paris 1882.

7. Fisen, Historia ecclesiae Leodiensis (Liége, 1696).

8. Dangeau. Journal du Marquis de Dangeau : tome II (Paris, Didot, 1854).

9. Sourches, Mémoires du Marquis de Sourches sur le règne de Louis XIV (éd. De Cosnac et Pontal), tomes II et III (Paris, Hachette, 1883-1884).

10. E. Spanheim, Relation de la Cour de France en 1690 (éd. E. Bourgeois). Paris, Picard, 1900.

11. Choisy, Mémoires de l’abbé de Choisy pour servir à l’histoire de Louis XIV (éd. Lescure, Paris, 1888).

12. Le Mercure historique, 1688, tome II, 1694, tomes I et II (La Haye, 1688 et 1694).

13. E. d’Auvergne, The history of the campagne in the Spanish Netherlands, anno Dom. 1694. (London 1694). Un extrait est publié en traduction, pp. 62, 79 du tome X des Annales du Cercle hutois des Sciences et Beaux-Arts (1894).

14. Bouille, Histoire de la ville et du pays de Liège : tomes II et III (Liège, 1731-1735).

15. Foullon, Historia Leodiensis : tome III (Liège 1737). On sait que ce volume est l’œuvre des continuateurs du jésuite, Louvrex et de Crassier.

16. Siménon, Chronique de Servais Foullon, abbé de Saint-Trond. (Liège 1910).

17. Loyens, Recueil héraldique des bourgmestres de la noble Cité de Liège. (Liège 1720).

B. — Sources diplomatiques et correspondances

18. De Ram, Documents relatifs aux troubles du pays de Liège sous les princes-évêques Louis de Bourbon et Jean de Hornes. (Publications in-4° de la Commission royale d’histoire, 1844). Ce recueil comprend la chronique de Jean de Los.

19. Vaesen et Charavay, Lettres de Louis XI, roi de France : tomes VI et IX. (Paris, Renouard, 1898 et 1903).

20. E. Fairon, Notes pour un cartulaire de la Cité de Liège (pp. 209-294 du tome 82 du Bulletin de la Commission royale d’histoire, 1913).

21. Gachard, Les archives royales de Dusseldorf (pp. 267-366 du tome IX, 4e série du Bulletin de la Commission royale d’histoire, 1881).

22. Gachard, Le chapitre des ambassades dans les comptes des receveurs généraux des finances de 1507 à 1524 (pp. 217-268 du tome VI, 4e série du Bulletin de la Commission royale d’histoire, 1878-1879).

23. Cauchie et Van Hove, Documents sur la principauté de Liège, spécialement au début du xvie siècle : tome I (Bruxelles, Weissenbruch 1908).

24. Le Glay, Correspondance de l’empereur Maximilien I et de Marguerite d’Autriche : 2 volumes (Paris 1839).

25. Le Glay, Négociations diplomatiques entre la France et l’Autriche durant les trente premières années du xvie siècle : 2 vol. (Paris 1845).

26. J. Paquier, Jérôme Aléandre et la principauté de Liége, 1514-1540. (Paris, Picard 1896).

27. Lacomblet, Urkundenbuch für die Geschichte des Niederrheins : tome IV. (Dusseldorf 1858).

28. E. de Marneffe, La principauté de Liège et les Pays-Bas au xvie siècle : 4 volumes (Liège 1887-1895).

29. G. von Below, Landtagsaklen von Jülich-Berg, 1400-1610. Band I 1400-1562. (Dusseldorf 1895).

30. Diegerick, Quelques lettres de Gérard de Groesbeck, 1576-1578, (pp. 36-70 du tome III du Bulletin de l’Institut archéolog. liégeois, 1857).

31. Gachard, Correspondance de Philippe II : tome V (Bruxelles 1879).

32. Gachard, Correspondance de Guillaume le Taciturne : tome III. (Bruxelles 1851).

33. Ch. Piot, Correspondance du cardinal de Granvelle : tome VI. (Bruxelles 1887).

34. Lonchay et Cuvelier, Correspondance de la Cour d’Espagne sur les affaires des Pays-Bas au xviie siècle : tome I. Correspondance de Philippe III. (Bruxelles 1923).

35. H. Helbig, Mémoire concernant des négociations de la France, relatives à la neutralité du pays de Liége en 1630. (Liège 1875).

36. Avenel, Lettres, instructions diplomatiques et papiers d’état du cardinal de Richelieu : 8 volumes.

37. Récit de la négociation et expédition faicte en l’ambassade impériale de S. E. Jean Louis comte de Nassau... conseiller du conseil impérial aulicque... vers... les... bourgmestres, conseil et magistrat de la noble cité de Liège. (Liège 1636).

38. Négocié, de la Cité de Liège, contenant les soubmissions, offres et déclarations faites à l’avènement de S. A. E. dans son pays de Liège. (Liège 1640).

39. G. de Lhomel, Relations d’Antoine de Lumbres... touchant ses négociations et ambassades : tome I, 1646-1650. (Paris, Pion 1911).

40. Chéruei., Lettres du cardinal Mazarin pendant son ministère : tomes IV, V, VI. (Paris 1887-1890).

41. Groen van Prinsterer, Archives ou Correspondance inédite de la maison d’Orange Nassau : 2e série, t. V. (Utrecht 1861).

42. R. Fruin, Brieven van Johan de Witt : 4 deel. (Amsterdam 1913).

43. Le voyage de Monsieur le cardinal de Baden et son séjour à Liége pendant les mois de décembre 1674, janvier, février et mars 1675 (s. l. n. d.).

44. J. Halkin, Dépêches des officiers au service de la France concernant les opérations militaires de Louis XIV en Belgique pendant les mois de mai, juin, juillet 1675 (pp. 337, 414 du tome VI, 3e série du Bulletin de la Commission royale d’histoire, 1896).

45. Moetjens, Actes et mémoires des négociations de la paix de Nimègue : tome III. (La Haye 1697).

46. Foullon, Explanatio uberior et omnimoda assertio excelsioris et supremi juris in ducatum et arcem Bulloniensem pro serenissimo Henrico ejusque ecclesia et capitulo cathedrali Leodiensi, adjunctis probationibus. (Liége 1681).

47. Van Neuss, Lettres des princes-évêques de Liège au magistrat de Hasselt (pp. 85-119 du t. XXII, 147-187 du t. XXVI, 81-150 du t. XXVIII du Bulletin de la section littéraire de la Société des Mélophiles de Hasselt, 1885, 1889, 1891).

48. Van der Heim, Het Archief van den Raadpensionaris A. Heinsius : tomes II, III. (s’Gravenhague 1874-1880).

49. Kraemer, Archives ou correspondance inédite de la maison d’Orange Nassau : 3e série, 3 volumes. (Leyde 1907-1909).

50. Bormans, Lahaye et Brouwers, Cartulaire de la commune de Dinant : tomes II, III, VI, VII (Namur, Wesmael-Charlier 1906-7).

51. L. André et L. Bourgeois, Hollande, I, 1648-1697. (Recueil des Instructions données aux ambassadeurs de France XXI). (Paris, Broccard 1922).

52. J. Bernard, Actes et mémoires des négociations de la paix de Ryswick (2e éd. La Haye, 5 volumes 1707).

53. G. Murrav, The letlers and dispatches of John Churchill first Duke of Marlborough from 1702 to 1712 : tomes I, II (London, Murray 1845).

54. De Vault, Mémoires militaires relatifs à la succession d’Espagne sous Louis XIV, extraits de la correspondance de la cour et des généraux... publiés par le général Pelet : tomes I à V (Paris 1835-1842).

55. De Lamberty, Mémoires pour servir à l’histoire du xviiie siècle : tomes I à XII. (La Haye, Amsterdam 1724-1734).

56. Michaud et Poujoulat, Nouvelle collection de Mémoires pour servir à l’histoire de France : tome VIII, mémoires du marquis de Torcy. (Paris 1839).

57. Idem, Nouvelle collection, 3e série, t. VIII : Mémoires de la Cour de France, 1688.

58. Polain et Bormans, Recueil des Ordonnances de la principauté de Liége : Ire série (1878), 2e série : 3 volumes (1869-1872), 3e série, tome I (1855).

59. Schoonbroodt, Inventaire des chartes du chapitre de Saint-Lambert à Liége (Liége 1863).

60. E. Poncelet, Cartulaire de l’Église de Saint-Lambert de Liége, tome V (Liége 1913).

61. F. Straven, Inventaire analytique et chronologique des archives de la ville de Saint-Trond : tomes IV, V (1889, 1892).

62. G. de Louvrex, Recueil contenant les édits et règlements faits pour le païs de Liége et comté de Looz : 4 volumes (éd. Hodin. Liège 1750-1752).

63. Dumont, Corps universel et diplomatique du droit des gens.

64. A. F. Pribram, Osterreichische Staatsverträge : England, 1 Band 1562-1748 (Innsbruck 1907).

65. Ritter von Srbik, Osterreichische Staatsverträge, Niederlande, 1 Band, bis 1722 (Wien 1912).

66. H. Vast, Les grands traités du règne de Louis XIV : 3 volumes (Paris, Picard 1893).

67. Heiss, Histoire de l’Empire, t. II (1737).

Travaux modernes1

Travaux d’ordre général2

68. L. Ennen, Der spanische Erbfolgekrieg und der Churfürst Joseph Clemens von Cöln. (Iéna, Mauke 1851).

69. L. Ennen, Frankreich und der Niederrhein oder Geschichte von Stadt und Kurstaat Köln seit dem 30 jährigen Kriege bis zum französischen Occupation : 2 vol. (Köln, 1855-1856).

Ces travaux, quoique fort anciens déjà, sont restés fondamentaux pour l’étude de cette période. L’auteur a utilisé les archives de Cologne et celles du Ministère des Affaires étrangères à Paris. S’attachant avant tout, dans son premier travail, à la personne de l’électeur, il n’a touché qu’accidentellement aux affaires liégeoises. Mais à la suite de son étude, il a reproduit 237 documents importants dont plusieurs sont très précieux pour l’histoire de notre principauté. La correspondance du prince avec son chancelier Karg, qu’il publie, est une source de premier ordre.

70. J. Daris, Histoire du diocèse et de la principauté de Liège pendant le xve siècle. (Liège, Demarteau 1887). Histoire du diocèse... pendant le xvie siècle (1884). Histoire du... pendant le xviie siècle : 2 volumes (1877).

Malgré les griefs qu’on a pu leur faire, et les lacunes qu’on y petit dénoncer, les travaux de Daris resteront longtemps encore indispensables pour la connaissance de l’histoire moderne liégeoise. Au point de vue de la politique extérieure, l’auteur a dépouillé presque toutes les archives liégeoises3 et il en a tiré souvent un rare parti. Il a traité ou tout au moins abordé presque toutes les questions d’histoire politique, militaire, économique et surtout religieuse qui ont pu se poser. Il ne cite que rarement ses sources, c’est vrai. Mais il est toujours possible, sinon facile, de les retrouver. Se tenant toujours très près des documents il s’est relativement peu trompé. Malheureusement il s’est si bien assimilé la langue de ses sources qu’il en est venu à reproduire le ton déplaisant et fatigant des chroniqueurs, et ce n’est que par son attention toujours éveillée sur toutes les questions et par sa riche documentation qu’il est arrivé à dépasser un Fisen. En somme, son œuvre sera refaite quelque jour sous un plan nouveau et dans une forme plus adéquate, mais avec quasi les seules ressources de ses livres.

71. H. Lonchay, De l’attitude des souverains des Pays-Bas à l’égard du pays de Liége au xvie siècle (Mémoires couronnés de l’Académie royale, t. 41. Bruxelles, Hayez, 1887).

72. H. Lonchay, La principauté de Liége, la France et les Pays-Bas au xviie et au xviiie siècles. Étude d’histoire diplomatique. (Mém. cour., t. 44, 1890).

73. H. Lonchay, La rivalité de la France et de l’Espagne aux Pays-Bas, 1635-1700. Étude d’histoire diplomatique et militaire. (Mém. cour., t. 54, 1896).

Faisant les premiers pas dans les archives étrangères au point de vue de l’histoire liégeoise, Henri Lonchay a laissé, sur notre histoire diplomatique, de véritables modèles. Dans un récit toujours aisé, d’une sobre précision, il a fait revivre trois siècles de passions fort différentes, et la plupart des résultats obtenus par lui sont restés acquis. On pourra sans doute compléter son information, on pourra même se trouver en désaccord avec lui sur l’interprétation de tels faits historiques, les grandes lignes qu’il a tracées et le tableau général qu’il a brossé n’en seront guère atteints. Dans le présent travail 225 pages développeront les 12 pages qu’il consacre au récit des événements des années 1688-1715, mais le résumé anticipé de Lonchay n’en sera pas moins véridique. Son étude du xvie siècle liégeois, écrite depuis quarante ans, n’a encore reçu de complément que pour le court règne de Robert de Berghes4. L’auteur a visité les archives de Paris, de Bruxelles et de Liége, et depuis lors, à l’exception de M. Huisman, nul n’a cherché à pousser plus avant dans l’histoire diplomatique liégeoise. Complétés par ceux de Joseph Daris, les ouvrages de Lonchay sont pour notre histoire moderne ce que sont les travaux de Kurth pour notre histoire médiévale.

74. M. Huisman, Essai sur le règne du prince-évêque de Liége, Maximilien-Henri de Bavière. (Mémoires couronnés de l’Académie, tome 59, 1899).

M. Huisman a poursuivi des recherches d’archives jusqu’à La Haye et à Cologne et sa documentation imprimée ne le cède en rien à sa documentation inédite5. Grâce à cet excellent travail qui embrasse les années 1650 à 1688, j’ai pu reprendre le sujet à cette dernière date dans la seconde partie de ma dissertation. De plus, M. Huisman, ayant étudié de très près la constitution municipale de 1684, qui subsistera jusqu’à la fin de l’ancien régime, a tracé le cadre dans lequel se dérouleront les événements ultérieurs dont j’aurai à faire mention.

75. Ch. Defrècheux, Histoire de la neutralité liégeoise (pp. 159-286 du tome 37 du Bulletin de l’Institut archéologique liégeois, 1907).

Après les travaux de Daris et de Lonchay, il restait à dégager de notre histoire extérieure la notion de la neutralité qui du xve au xviiie siècle a été comme on l’a dit « le droit à la vie » et l’« ancre de salut » de la nation liégeoise. M. Defrècheux exécuta ce travail et détermina les dates essentielles de cette histoire 1477, 1492, 1518, 1577, 1654, etc. L’abondance inouïe des sources à partir du xviie siècle ne lui permit pas d’en prendre connaissance pour cette période, mais la quantité d’éléments fournis par les ouvrages de Daris suffisait pour la fixation des cadres. La question de la notion de neutralité à Liége pendant l’époque moderne a été résolue de manière définitive : une plus riche documentation n’y changera rien. S’il m’est arrivé souvent de compléter les données du problème par la production de documents inédits et parfois de modifier certaines conclusions, il n’est que juste de rendre hommage à un travail qui, traçant le premier le sentier par où d’autres pourront et devront passer, a su tirer un tel parti des éléments dont il disposait.

76. H. Pirenne, Histoire de Belgique, t. III (2e édition, 1912), pp. 149-167 ; tome IV (2e éd., 1919), pp. 290-330 ; tome V (1920), pp. 131-163. (Bruxelles, Lamertin).

Sans doute, M. Pirenne n’a pu consulter aucune source inédite et ces pages sont nécessairement composées de seconde main. Mais insérées dans un travail d’ordre plus général, elles gagnent singulièrement en perspective et acquièrent un relief que l’auteur de l’Histoire de Belgique était bien qualifié pour leur donner. Quelques menues erreurs de détail, imputables à d’autres d’ailleurs, n’enlèvent rien à la beauté d’une vue synthétique de notre histoire moderne, et, en maint endroit, on doit reconnaître que l’auteur a surpassé, en exacte compréhension des choses, tous ses prédécesseurs.

Travaux spéciaux et monographies

77. S. Balau, Histoire de la seigneurie de Modave. (Liége 1895).

78. D. Berlière, Les évêques auxiliaires de Liége. (Bruges 1919).

79. E. Böhmländer, Die Wahl des Herzogs Joseph Clemens von Bayern zum Erzbischof von Cöln, 1688. (Munich 1912).

80. E. de Borchgrave, Histoire des rapports de droit public qui existèrent entre les provinces belges et l’empire d’Allemagne depuis le démembrement de la monarchie carolingienne jusqu’à l’incorporation de la Belgique à la République française (tome 36 des Mém. cour. in-4° de l’Académie, 1870, Bruxelles).

81. de Borman, Les échevins de la souveraine justice de Liége : 2 vol. (Liége 1899).

82. St. Bormans, Extraits des comptes communaux de la cité de Liége, 1643-1793 (pp. 375-438 du t. VII du Bulletin de l’Institut arch. liégeois, 1865).

83. St. Bormans, La politique française à Liége vers l’an 1640 (pp. 483-490 du t. VII du Bull, de l’Institut arch. liégeois, 1865).

84. J. Bourelly, Le maréchal de Fabert, 1599-1662. Étude historique, tome II (Paris, Didier, 1881).

85. de Chestret de Haneffe, Histoire de la maison de La Marck, y compris les Clèves de la seconde race. (Liége 1898).

86. Coremans, Miscellanées du xviie siècle. Miscellanées de l’époque de Maximilien-Emmanuel : 1692-1709 (pp. 19-108, 472-674, du tome XI, 1re série, du Bulletin de la Com. royale d’histoire, 1845-1846).

87. de Crassier, Recherches et dissertations sur l’histoire de la principauté de Liége. (Liége 1845).

88. J. Dabin, La politique française à Liège au xve siècle (pp. 99-190 du t. 43 du Bull. de l’Institut arch. liégeois 1913).

89. J.-E. Demarteau, Liége et les principautés ecclésiastiques de l’Allemagne occidentale. Étude d’histoire comparée. (Liége 1900).

90. Dewez, Histoire du pays de Liége, t. II. (Bruxelles, Delmer 1822).

91. R. Dollot, Les origines de la neutralité de la Belgique et le système de la Barrière, 1609-1830. (Paris, Alcan 1902).

92. P. Doyon, M. d’Escorches, marquis de Sainte-Croix. Sa mission diplomatique à Liége, 1782-1791 (nos 1 et 2 de la Revue d’histoire diplomatique, 1923).

93. Dubois, Le dernier gouverneur de Huy (pp. 195-230 des Annales du Cercle hutois des Sciences et Beaux-Arts, t. VIII, 1888).

94. Dubruel, Le pape Alexandre VIII et les affaires de France (pp. 282-302, 494-514 du t. XV de la Revue d’histoire ecclésiastique, 1914).

95. E. Duchesne, La neutralité liégeoise (à propos de livre récents) (pp. 215 et suiv. du t. XXXI, 2e série de la Revue de Belgique, 1901).

96. Fagniez, Fancan et Richelieu (pp. 59-78, 310-332 du t. 107 de la Revue historique, 1911).

97. E. Fairon, L’affaire Blanjean, un épisode d’histoire religieuse et diplomatique en 1633-1634 (pp. 113-161 du t. XI du Bulletin de la Société verviétoise d’histoire et d’archéologie, 1910).

98. E. Fairon, Les dessous d’une élection épiscopale. Comment le comte Georges-Louis de Berghes devint évêque de Liége, le 7 février 1724 (pp. 275-286 des Mélanges C. de Borman 1919).

99. J. Fréson, La ville de Huy pendant les guerres de Louis XIV (pp. 249-324 du t. IV des Annales du Cercle hutois des Sciences et Beaux-Arts, 1881).

100. J. Fréson, La situation du clergé de Huy pendant la seconde moitié du xviie siècle (pp. 210-217 des Annales du Cercle hutois, t. XV, 1906).

101. J. Fréson, Prise du château de Huy en 1595 (pp. 63-114 du t. 28 du Bulletin de l’Inst. archéol. liégeois, 1892).

102. Gachard, Histoire de la Belgique au commencement du xviiie siècle (Bruxelles 1880).

103. Galliot, Histoire générale, ecclésiastique et civile de la ville et province de Namur, t. V. (Liége 1790).

104. E. Geraets, Hasselt sous les princes-évêques de Liége, 2e partie (pp. 43-163 du t. XXIV du Bulletin des Melophiles de Hasselt, 1887).

105. de Gereache, Histoire de Liége depuis César jusqu’à la fin du xviiie siècle (3e éd. Bruxelles, 1876).

106. Gobert, Les rues de Liége, 2e édition, 4 volumes (Liége).

107. Th. Gobert, Le rôle de la France au pays de Liége durant le second quart du xviie siècle. Récit d’un ambassadeur français de l’époque (pp. 1-61 du t. 41 du Bull, de l’Institut arch. liégeois, 1911).

108. Grossmann, Der kaiserliche Gesandte Franz von Lisola im Haag 1672-1673 (pp. 1-193 du t. 51 de l’Archiv für osterreichische Geschichte, 1873).

109. Grotius, Le droit de la guerre et de la paix (tr. Barbeyrac 1724).

110. A. Habets, Pièces historiques concernant Hasselt pendant la guerre de la succession d’Espagne 1701-1706 (pp. 19-22 du t. X de l’Ancien Pays de Looz, 1906).

111. Heigel, article sur Joseph Clément de Bavière dans l’Algemeine deutsche Biographie, t. XIV, pp. 562-567 (Leipzig 1881).

112. F. Hénaux, La Belgique et le pays de Liége en 1576 (pp. 200-225 du t. III du Bulletin de l’Institut archéologique liégeois, 1857).

113. F. Hénaux, Histoire du pays de Liége, 3e éd., t. II (Liége, 1874).

114. A. Henné, Histoire du règne de Charles-Quint en Belgique, 10 volumes (Bruxelles, 1858-1859).

115. G. Hennen, Pamphlets politiques wallons du xviie siècle (pp. 171-291 du t. XIII du Bull, de la Soc. verv. d’hist. et d’arch., 1913).

116. E. Joachim, Die Entwickelung des Rheinbundes vom Jahre 1658. (Leipzig 1886).

117. J. Justice, Le partisan Makinay (pp. 33-79 du Bull, de la Société verviétoise d’hist. et d’arch., t. I, 1898).

118. F. Van Kalken, La fin du régime espagnol aux Pays-Bas. Etude d’histoire politique, économique et sociale. (Bruxelles 1907).

119. G. Kurth, La Cité de Liége au moyen âge, t. III (Liége 1910).

120. E. Lagrange, Le duc de Marlborough en Belgique (Bruxelles 1892).

121. L. Lahaye, La cour et la domesticité de Joseph Clément de Bavière, évêque de Liége (pp. 136-180 du t. X du Bulletin des Bibliophiles liégeois, 1912).

122. Lamotte, Etude historique sur le comté de Rochefort (Nâmur 1893).

123. A. Legrelle, La diplomatie française et la succession d’Espagne, 1re édition, 4 volumes6. (Paris, 1888-1892).

124. D. Lequarré, La terre franche de Herstal et sa Cour de justice (pp. 75-166 du t. 29 du Bull, de l’Inst. arch. liégeois, 1900).

125. Le Roy, articles. Elderen et Joseph Clément de Bavière, aux tomes VI (1878), pp. 522-526 et X (1888-1889), pp. 552-557 de la Biographie nationale.

126. Levae, Essai historique sur les négociations de la trève de Vingt Ans conclue à Ratisbonne en 1684. (Bruxelles 1844).

127. R. de Linière, M. de Millon et Marlborough aux sièges de Liége et de Huy, 1702-1703. (Extrait de la Revue historique et archéologique du Maine, t. 54, 1903).

128. Lyon, Contestations politiques et religieuses survenues pendant les xviie et xviiie siècles entre la principauté de Liége et les Pays-Bas au sujet du territoire de la ville basse de Charleroi, dépendant de la commune de Marcinelle (1870).

129. P. J. Maas, Marlborough dans la Campine limbourgeoise (pp. 5-9, 17-20, du tome de 1904 de l’Ancien pays de Looz).

130. F. Magnette, Les dessous d’une élection épiscopale sous l’ancien régime (pp. 163 et suiv. du t. XXXI, 3e série des Bull. de l’Académie royale de Belgique, 1896).

131. E. Münch, Geschichte des Hauses und Landes Fürstenberg, 4 volumes (Karlsruhe 1840-1847).

132. G. Nautet, Notices historiques sur le pays de Liége, 1re et 2e séries (Verviers 1853-1856).

133. A. Noël, Notice historique sur les cantons de Givet (Reims 1912).

134. A. de Noue, Etudes historiques sur l’ancien pays de Stavelot et Malmedy (Liége 1848).

135. E. Nys, Notes sur la neutralité (pp. 461 et suiv. de la Revue de droit international et de législation comparée, 2e série, t. II, 1900).

136. F. Ozeray, Histoire de la ville et du duché de Bouillon. (Bruxelles 1864).

137. Ch. Piot, La conférence de Francfort sur le Mein et le duché de Luxembourg en 1681 et 1682 (pp. 39-148 du t. XI, 4e série du Bulletin de la Commission royale d’histoire, 1883).

138. Ch. Piot, Les guerres en Belgique pendant le dernier quart du xviie siècle (pp. 31-126 du t. VIII, 4e série du Bull, de la Com. royale d’hist., 1880).

139. Pirenne, La politique de Gérard de Groesbeck... pendant le gouvernement de don Juan d’Autriche dans les Pays-Bas (pp. 1-39 du 2° fasc. des Travaux du cours d’histoire nationale de P. Frédéricq, 1884).

140. D. Plancher, Histoire générale et particulière de la Bourgogne, t. IV (Dijon 1781).

141. Ed. Poncelet, La seigneurie de Saive (pp. 251-434 du t. 22 du Bull. de l’Inst. arch. liégeois, 1891).

142. Ed. Poncelet, Les bons métiers de la Cité de Liége. (Liége 1900).

143. Preuss, Oesterreich, Frankreich und Bayern in der spanischen Erbfolgefrage 1685-1689 (pp. 309-333, 481-503 du t. IV de l’Historische Vierteljahrschrift, 1901)

144. Preuss, Kurfürst Joseph Klemens von Köln, I, Seine ersten Regierungsjahre und die Bischofswahl von Lüttich (pp. 219-246 du t. XI, III Heft des Forschungen zur Geschichte Bayerns, 1904).

145. Pribram, F. P. Freiherr von Lisola und die Politik seiner Zeit (Leipzig 1894).

146. E. P., Petite chronique de la Chartreuse de Liége 1689-1703 (pp. 137-158 du t. II du Bull, des Bibliophiles liégeois, 1884-1885).

147. Th. de Renesse, Silhouettes d’ancêtres (pp. 469-484 des Mélanges C. de Borman, Liége 1919).

148. Renier, Histoire du ban de Jalhay (Verviers 1879).

149. F. Reyssié, Le cardinal de Bouillon (Paris 1899).

150. Riezler, Geschichte Bayerns, t. VII (Gotha, Perthes 1913).

151. De Robaulx de Soumoy, Recherches sur l’histoire de la ville de Mariembourg et l’origine de Charlemont (pp. 159-220, 233-326 du t. VIII des Annales de la Soc. archéol. de Namur, 1863-1864).

152. De Robaulx de Soumoy, Notice historique sur Philippeville (pp. 161-222, 257-302 du t. VI des Annales de la Soc. arch. de Namur).

153. Roland, Notice historique sur le comté d’Agimont (pp. 249-304 du t. XVI des Annales de la Soc. archéol. de Namur, 1883).

154. Rosenlehner, Die Stellung der Kurfürsten Max-Emmanuel von Bayernund Joseph Klemens von Köln zur Kaiserwahl Karls VI (München 1900).

155. C. Rousset, Histoire de Louvois et de son administration politique et militaire, t. II, IV (Paris, 1862-1863).

156. H. Sage, Les institutions politiques du pays de Liége au xviiie siècle, leur décadence et leur dernier état (Paris, Rousseau, 1908).

157. Schopfer, Le principe juridique de la neutralité et son évolution dans l’histoire du droit de la guerre (Lausanne, 1894).

158. P. de Ségur, Le tapissier de Notre-Dame. Les dernières années du maréchal de Luxembourg, 1678-1695. (Paris 1904).

159. Sohet, Instituts de droit... (Bouillon 1772).

160. Stieve, Briefe und Acten zur Geschichte des Dreissigjährigen Krieges, 4e Band, Die Politik Bayerns, I Halfte (Munich 1878).

161. De Theux, Le chapitre de Saint-Lambert à Liége, t. II, III (Bruxelles 1871).

162. Thisquen, Histoire de la ville de Limbourg, 2 volumes (Verviers 1907-8).

163. C. Tihon, La principauté et le diocèse de Liége sous Robert de Berghes (Liége, Vaillant-Carmanne, 1923).

164. P. Tihon, Documents concernant les La Marck et l’évêque Jean de Hornes (pp. 305-356 du Bull, de l’Inst. arch. liégeois, t. 38, 1908).

165. Tihon, Un épisode du temps du prince-évêque Maximilien de Bavière (pp. 281-292 du t. XIX des Annales du Cercle hutois, 1923).

166. G. Van Loon, Histoire métallique des XVII Provinces des Pays-Bas, t. III, IV (La Haye, 1732-6).

167. Vattel, Le droit des guis ou principes de la loi naturelle, t. III (1774).

168. Verraes, Les lois de la guerre et la neutralité, t. II (Bruxelles 1906).

169. de Villenfagne, Recherches sur l’histoire de la ci-devant principauté de Liége (2 vol. 1817).

170. de Villermond, L’élection d’un évêque patriote à Liége en 1764 (pp. 56-89 de la Revue d’histoire diplomatique, 1921).

13bis Mémoires de Saint-Simon (éd. de Boislisle, t. IX, XX).

Explication des sigles

Ind. b. n° — Index bibliographique n°....

Tous les renvois à des ouvrages imprimés se feront sous cette forme. Elle présente l’avantage de ne citer qu’une seule fois, dans la bibliographie générale, le titre exact de l’ouvrage. Chaque livre ou chaque article se trouve, dans la bibliographie qui précède, muni d’un numéro ; dès lors, il est aisé de mettre aussitôt la main sur la référence. Le sigle « op. cit » présentait sans doute des avantages, mais lorsque l’ouvrage en question n’a plus été cité sous son titre complet pendant deux ou trois pages, il devient malaisé de le retrouver. De plus ce système est peu praticable et constitue une source d’erreurs pour les auteurs de plusieurs ouvrages. Le mieux eut été de mettre chaque fois le titre exact et complet, mais alors mes notes auraient été doublées en étendue.

A.E.L. = Dépôt des archives de l’État à Liége.

B.U.L. = Bibliothèque de l’Université de Liége.

Coll. Cap. = Collection Capitaine à la Bibliothèque communale de Liége.

B.C.L. = Bibliothèque communale de Liége.

A.G.R. = Archives générales du royaume à Bruxelles.

S.E.G. = Secrétairie d’État et de guerre aux A. G. R.

Ch.P.B. = Chancellerie des Pays-Bas à Vienne aux A. G. R.

B.R. = Bibliothèque Royale à Bruxelles.

A.A.E. = Archives du Ministère des Affaires étrangères à Paris.

D.G. (Dépôt guerre) = Archives du Ministère de la guerre à Paris.

A.N. = Archives nationales à Paris.

B.N. = Bibliothèque Nationale à Paris.

B.A. = Bibliothèque de l’Arsenal à Paris.

Notes

1 Cette bibliographie n’a pas la prétention d’être complète, sauf en ce qui concerne les années 1688 à 1718. J’espère cependant qu’aucun travail important ne m’aura échappé. J’indiquerai au cours du récit les ouvrages qui me sont restés inaccessibles.

2 Il s’agit de travaux généraux par rapport au sujet qui m’occupe, naturellement.

3 La seule grave lacune est constituée par l’omission des liasses du Conseil privé.

4 J’entends « complément » au point de vue de la politique extérieure, car il va sans dire que le mémoire de M. Tihon est un travail original dans presque toutes ses parties.

5 Pour celle-ci je ne relève que deux lacunes importantes : les liasses du Conseil privé aux archives de l’État à Liége et les suppléments de la correspondance de Liége aux archives du Ministère des Affaires étrangères à Paris.

6 Je n’ignore pas l’existence d’une seconde édition en 6 volumes de cet ouvrage, mais je n’ai pu me la procurer.

© Presses universitaires de Liège, 1927

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search