Version classiqueVersion mobile

Genèse, structure et destin d’Adolphe

 | 
Paul Delbouille

Chronologie

Texte intégral

1Il m’a semblé utile, au seuil de l’étude qui va suivre, de signaler sommairement les faits les plus importants de la vie de Benjamin Constant et les grandes étapes de sa gloire posthume. Pour une chronologie plus complète et plus précise de la biographie de l’écrivain, on se reportera par exemple à l’édition de ses œuvres par M. Alfred Roulin dans la Bibliothèque de la Pléiade (pp. 13-14), au numéro spécial que la revue Europe lui a consacré en mars 1968 (pp. 154-165, sous la signature de Mlle Simone Balayé), au Benjamin Constant par lui-même de M. Georges Poulet (pp. 4-19), ou encore, pour la période qui s’achève avec la publication d’Adolphe, à l’édition du roman dans les Classiques Garnier (tirage de 1968, pp. cxix-cxxix).

21767 — Le 25 octobre, naissance à Lausanne de Benjamin Constant, fils de Louis-Arnold-Juste Constant de Rebecque et de Henriette-Pauline de Chandieu. Le 10 novembre, mort de cette dernière : l’enfant est confié à ses grands-mères.

31772-1778 — L’éducation du jeune Benjamin est laissée à divers précepteurs, dont certains particulièrement médiocres. Il vit alternativement à Lausanne, à Bruxelles et en Hollande.

41779 — Constant, âgé de 12 ans, compose Les Chevaliers, roman héroïque en cinq chants, qui paraît à Bruxelles.

51780-1781 — Séjour en Angleterre, puis en Hollande.

61781-1782 — Séjour à Lausanne, puis à Erlangen, où Constant fréquente l’Université.

71783-1785 — Etudes à l’Université d’Edimbourg et participation aux débats de la Speculative Society. Constant prend goût au jeu. 1785 — Séjours à Paris, chez Suard ; à Bruxelles, où Constant s’éprend de Mme Johannot ; à Lausanne enfin, où il entreprend un ouvrage sur le polythéisme et tombe amoureux de Mrs Trevor.

81786-1787 — Retour à Paris. Liaison avec Mme de Charrière de Zuylen. Amour pour Jenny Pourrat. Fuite en Angleterre. Retour par la Hollande. Installation à Colombier, chez Mme de Charrière.

91788 — Duel à Colombier avec un certain Duplessis d’Ependes. Départ pour la cour de Brunswick où Constant devient gentilhomme ordinaire du duc Charles-Guillaume-Ferdinand et se fiance à Minna von Cramm, dame d’honneur de la duchesse.

101789 — Mariage. Séjour à Lausanne en compagnie de sa femme.

111790 — Retour à Brunswick. Brouille entre les époux.

121791 — Séjour à Lausanne sans sa femme.

131792 — Retour à Brunswick. Minna a un amant. Constant tombe amoureux d’une actrice, Caroline.

141793 — Constant rencontre Charlotte de Hardenberg, baronne de Marenholz. Liaison suivie de rupture. Constant se sépare de sa femme. Départ pour Lausanne puis séjour à Colombier, chez Mme de Charrière.

151794 — Voyage à Brunswick. Retour à Lausanne. Première rencontre avec Mme de Staël.

161795 — Installation chez Mme de Staël à Mézery. Tentative de suicide. Départ pour Paris avec Mme de Staël. Constant est emprisonné pendant un jour à la suite des événements de vendémiaire. Il divorce.

171796 — Va-et-vient entre Coppet, Lausanne et Paris.

181797 — Naissance à Paris d’Albertine de Staël. Constant et Mme de Staël jouent un rôle politique.

191798 — Constant se lie avec Julie Talma. Hiver en Suisse, en compagnie de Mme de Staël.

201799 — De retour à Paris, Constant devient membre du Tribunat.

211800 — Séjour d’été en Suisse avec Mme de Staël. Retour à Paris et passion pour Anna Lindsay.

221801 — Fin de cette nouvelle liaison. Séjour en Suisse auprès de Mme de Staël.

231802 — Constant est éliminé du Tribunat. Séjour en Suisse. Mort de M. de Staël. Mme de Staël publie Delphine.

241803 — Constant envisage d’épouser Amélie Fabri et rédige Amélie et Germaine, premier journal connu. Voyage en Allemagne avec Mme de Staël.

251804 — Début d’un second journal intime. Fin du voyage en Allemagne. Séjour à Coppet et à Genève. Mme de Staël refuse le mariage que Constant lui propose. A Paris, il retrouve Charlotte de Hardenberg, devenue vicomtesse du Tertre : l’amour renaît.

261805 — Nouvelle passion pour Anna Lindsay en même temps que désir d’épouser Charlotte. Mort de Mme Talma. Le journal prend une forme abrégée. Retour à Coppet. Nouveau refus de mariage de Mme de Staël. Mort de Mme de Charrière.

271806 — Séjour en France avec Mme de Staël. Nouvelle rencontre avec Charlotte du Tertre qui devient sa maîtresse. A Rouen, le 30 octobre, il commence « un roman qui sera notre histoire », d’où sortira Adolphe. Va-et-vient entre Paris et le château d’Acosta, où réside Mme de Staël. Constant travaille jusqu’à la fin de l’année à son roman.

281807 — Mme de Staël publie Corinne. Articles de Constant sur ce roman dans Le Publiciste. Il quitte Charlotte qui part pour l’Allemagne. Il rentre en Suisse où il fréquente les piétistes. Scènes violentes avec Mme de Staël. Il rejoint Charlotte à Besançon où elle est gravement malade. Fin du journal abrégé.

291808 — Va-et-vient avec Charlotte entre Paris et Brevans. Mariage secret. Séjour de Constant à Coppet.

301809 — Wallstein, tragédie adaptée de Schiller, sort de presse. Charlotte révèle le mariage à Mme de Staël. Querelles diverses. Constant va de l’une à l’autre.

311810 — Constant continue à se partager entre Charlotte et Mme de Staël.

321811 — Rédaction de Cécile (?) et du Cahier rouge. Reprise du journal intime. Séjour en Suisse avec Charlotte. Adieux à Mme de Staël. Départ pour l’Allemagne. Les époux s’installent à Gottingue.

331812 — Mort du père. Séjours à Brunswick et à Cassel.

341813 — Séjours à Cassel où Constant lit Adolphe en public, puis à Hanovre où il rencontre Bernadotte.

351814 — Nouvelles rencontres avec Bernadotte, à Bückeburg puis à Liège. Séjours à Bruxelles et à Paris. Rencontre avec Mme de Staël que Constant n’a pas revue depuis trois ans. Passion pour Mme Récamier. Lectures d’Adolphe dans les salons.

361815 — Lectures d’Adolphe. Candidature à l’Institut suivie d’échec. Article violent contre Napoléon, qui remonte vers Paris venant de l’île d’Elbe. Fuite en Vendée. Retour à Paris. Entrevue avec l’Empereur. Rédaction de l’Acte additionnel aux Constitutions de l’Empire. Secrétariat de la commission de négociation avec les alliés après Waterloo. Ordre d’exil. Départ pour Bruxelles, où Constant séjourne plus de deux mois.

371816 — Départ pour Londres. Lectures d’Adolphe dans les salons. Publication du roman, qui paraît en même temps à Londres et à Paris. Première traduction anglaise. Retour à Paris via Spa. Fin du journal intime.

381817 — Constant reprend Le Mercure de France et se lance à nouveau dans la carrière politique. Mort de Mme de Staël. Echec à l’Académie.

391818 — Suppression du Mercure. Fondation de La Minerve française. Constant se casse la jambe, accident qui le laisse boiteux. Echec électoral.

401819 — Elu député de la Sarthe, Constant a une grande activité politique.

411820 — Suppression de La Minerve. Début de la publication des Mémoires sur les Cent-Jours.

421821 — Lutte contre la traite des noirs.

431822 — Duel avec Forbin. Echec électoral lors du renouvellement partiel de la Chambre.

441823 — Contrat pour De la Religion.

451824 — Constant est élu député de Paris. Dernier voyage à Lausanne. De la Religion, tome 1. Troisième édition d’Adolphe.

461825 — Discours sur le milliard des émigrés. De la Religion, tome 2.

471827 — De la Religion, tome 3. Quatrième édition d’Adolphe. Voyage triomphal en Alsace. Elu à la fois à Paris et à Strasbourg, Constant opte pour le Bas-Rhin.

481828 — Nombreuses interventions à la Chambre. Nouvel échec à l’élection académique.

491829 — Constant échoue à l’élection pour la vice-présidence de la Chambre. Sa santé se détériore gravement. Publication des Mélanges de littérature et de politique, puis des Réflexions sur la tragédie.

501830 — Réélu à la Chambre, Constant prend part aux Journées de juillet. Nommé président de section au Conseil d’Etat. Troisième échec à l’Académie. Constant meurt le 8 décembre. On lui fait, le 12, des funérailles nationales qui conduisent sa dépouille au Père-Lachaise.

511831 — De la Religion, tomes 4 et 5.

521833 — Du Polythéisme romain.

531839 — Edition d’Adolphe avec un essai de Gustave Planche.

541844 — Balzac publie La Muse du département, refaçon d’Adolphe « traité du côté réel ».

551864 — Louise Colet publie les Lettres de Benjamin Constant à Mme Récamier. L’édition est saisie.

561867 — Sainte-Beuve préface Adolphe.

571881 — Mme Lenormand publie licitement les Lettres de Benjamin Constant à Mme Récamier.

581887 — La Revue internationale publie un « Journal intime de Benjamin Constant ».

591888 — J.-H. Menos publie des Lettres de Benjamin Constant à sa famille, tandis que paraissent deux éditions d’Adolphe préfacées l’une par Anatole France, l’autre par Paul Bourget.

601892 — Le Siège de Soissons paraît à Poligny.

611895 — Le Journal intime de Benjamin Constant, repris de la Revue internationale, paraît en librairie.

621907 — Publication du Cahier rouge de Benjamin Constant par la baronne Charlotte Constant de Rebecque, arrière-petite-cousine par alliance de Benjamin.

631908 — Gustave Rudler publie une Bibliographie critique des œuvres de Benjamin Constant.

641909 — Gustave Rudler publie sa thèse consacrée à La Jeunesse de Benjamin Constant, tandis que Josef Ettlinger publie son Benjamin Constant, der Roman eines Lebens.

651919 — Edition historique et critique d’Adolphe, par Gustave Rudler.

661921 — Pierre Kohler donne à son tour une édition savante d’Adolphe.

671924 — Elizabeth Schermerhorn publie Benjamin Constant : his private Life and his Contributions to the Cause of liberal Government in France.

681928 — Nouvelle édition du Journal intime, par Paul Rival, et publication des Lettres de Mme de Staël à Benjamin Constant, par la baronne de Nolde.

691930 — La Vie de Benjamin Constant, par Louis Dumont-Wilden, et Benjamin Constant, par Paul Léon. Le centenaire de la mort de l’écrivain est commémoré à Lausanne.

701932 — Gustave Rudler réédite Les Chevaliers, paru à Bruxelles en 1779.

711933 — La baronne Constant de Rebecque publie la Correspondance de Benjamin Constant et d’Anna Lindsay, ainsi que les Lettres de Julie Talma à Benjamin Constant.

721935 — « Adolphe » de Benjamin Constant, par Gustave Rudler.

731939 — Benjamin Constant, par Alfred Fabre-Luce.

741941 — Benjamin Constant ou le libertin sentimental, par Arnold de Kerchove.

751946 — M. Carlo Cordié publie son Benjamin Constant tandis que Charles Du Bos nous donne Grandeur et Misère de Benjamin Constant et Fernand Baldensperger son édition d’Adolphe.

761949 — Harold Nicolson publie un Benjamin Constant et M. Jean Mistler, sous le titre Lettres à un ami, des lettres de Benjamin Constant et de Mme de Staël à Claude Hochet.

771951 — Retrouvé comme par miracle dans des archives familiales, le texte de Cécile est publié pour la première fois, grâce aux soins de M. Alfred Roulin.

781952 — MM. Alfred Roulin et Charles Roth publient le texte intégral des Journaux intimes tandis que M. Bengt Hasselrot fait paraître les Lettres de Benjamin Constant à Bernadotte.

791955 — La Correspondance de Benjamin et de Rosalie de Constant voit le jour grâce à M. Alfred et Mme Suzanne Roulin, tandis que M. Jacques- Henry Bornecque publie son édition d’Adolphe.

801957 — Edition des Œuvres dans la Bibliothèque de la Pléiade, par M. Alfred Roulin.

811958 — Benjamin Constant muscadin, par M. Henri Guillemin, et Les Amours de Benjamin Constant, par Maurice Levaillant.

821961 — Réédition des Mémoires sur les Cent-Jours, par M. Olivier Pozzo di Borgo.

831964 — Choix d’Ecrits politiques par M. Olivier Pozzo di Borgo.

841965 — Réédition de la tragédie Wallstein, par M. Jean-René Derré.

851966 — Benjamin Constant méconnu, par M. Pierre Deguise, et Benjamin Constant et sa doctrine, par M. Paul Bastid.

861967 — Commémoration, à Lausanne, du deuxième centenaire de la naissance de Benjamin Constant. Publication d’un Benjamin Constant par M. Henri Gouhier.

871968 — M. Georges Poulet publie un Benjamin Constant par lui-même.

© Presses universitaires de Liège, 1971

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search