Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

B. Tableau des principaux dignitaires ecclésiastiques

p. 329-343


Texte intégral

1Je continue ici les listes établies dans mon ouvrage sur le cardinal de la Marck (p. 259-275). Les références aux manuscrits sont inédites. Les autres sont empruntées à des ouvrages dont les titres complets figurent à la bibliographie. Mon tableau rectifie à l’occasion et complète très fréquemment les indications données sur le même sujet par Edgar de Marneffe dans les « Analectes pour servir à l’histoire ecclésiastique de la Belgique », t. xxvi, p. 345-349, 397, t. xxxi, p. 143, Louvain, 1896 et 1905. J’ai fait précéder d’un astérisque les noms pour lesquels de Marneffe a apporté des références suffisantes1.

Image img01.jpg
Image img02.jpg
Image img03.jpg
Image img04.jpg
Image img05.jpg
Image img06.jpg
Image img07.jpg
Image img08.jpg
Image img09.jpg
Image img10.jpg
Image img11.jpg
Image img12.jpg
Image img13.jpg
Image img14.jpg

Notes de bas de page

1 Je crois bien faire en complétant et en corrigeant le tableau des dignitaires ecclésiastiques du règne d’Érard de la Marck : p. 269, lire Antoine de Monte, au lieu de Jacques Serra, comme archidiacre de Brabant ; cfr Van Hove, Étude sur les conflits de juridiction..., p. 67, n. 2 ; — p. 270, Antoine de Monte est cité comme archidiacre de Brabant le 11 mai 1524 ; cfr Archives de l’État a Liége, Réceptions de la cathédrale, vol. 68. fo 447Vo ; — p. 271, Guillaume d’Enckevort meurt, le 11 juillet 1534, et est remplacé, comme archidiacre de Campine, par son neveu Michel ; cfr de Theux, Le Chapitre de Saint-Lambert à Liége, t. iii, p. 61 ; p. 275, Jean de Loemel meurt, archidiacre de Famenne, le 17 octobre 1532 ; cfr de Theux, o. c. t. iii, p. 22 ; — Pierre Vorstius est cité comme archidiacre de Famenne, le 28 juillet 1534 ; cfr Réceptions de la cathédrale, vol. 68, fo 115 ; — Gilles de Blocquerie est cité comme archidiacre de Hainaut en 1533 ; cfr de Marneffe, La principauté de Liége et les Pays-Bas au xvie siècle, t. i, p. 193 ; — Adolphe de Schauembourg devint prévôt la même année ; cfr Bulletin de l’Institut archéologique liégeois, t. xlvi, p. 72 ; — Gilles de Blocquerie, et non Adolphe de Schauembourg, est cité comme archidiacre de Hainaut en 1536 ; cfr Bulletin de l’Institut historique belge de Rome, t. ix, p. 324.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.