Version classiqueVersion mobile

Henri l’Aveugle, Comte de Namur et de Luxembourg (1136-1196)

 | 
Félix Rousseau

Annexes

Texte intégral

I

  • 1 Je dois la copie de ce document à l’obligeance de M. le chanoine Roland, de Namur, et de M. l’abbé (...)

1Lettre de Frédéric, roi des Romains, à Henri, comte de Namur, au sujet de l’avouerie des domaines de l’abbaye de Saint-Laurent, de Liége, à Wasseiges et à Evrehailles1.

  • 2 Comme Frédéric est qualifié de roi des Romains, cette lettre doit avoir été expédiée entre le 9 ma (...)

2(Entre le 9 mars 1152 et le 11 juin 1155)2.

  • 3 Wasseiges (prov. de Liége, arrond. Waremme, cant. Avennes). Sur Wasseiges et son avouerie aux xie (...)
  • 4 Evrehailles (Namur, Dinant).

3Frederick Dei gratia Romanorum rex, H. corniti Namurcensi gratiam suam et omne bonum. Tam ex vera relatione personarum ecclesie Sancti Laurentii quam ex authenticis predecessorum nostrorum privilegüs per clementiam eidem ecclesie collatis, accepimus quod in prediis Warsegga3 et Evrehalia4 nullum subadvocatum subesse licet, sed comes Namurcensis eorumdem prediorum advocatiam de manu regia indominicaliter tenet, sic tamen ut nihil in eis nisi quod in jure privilegiorum continetur sibi usurpet. Inde est quod......(a) tibi cunctisque successoribus tuis mandamus atque precipimus ut, a predictis prediis subadvocatis omnibus penitus remotis, jura privilegiorum per omnia conserventur et omnis eorum..... (b) ia sub banno regie majestatis inviolabiliter teneatur. Preterea eos qui occasio..... (c) orum suorum predicta plerumque vexant predia ab omni injusta pervasione prohibeas nihilque penitus nisi quod juris et justitie est, habere permittas.

(a) Trou dans le mss. suppléez : auctoritate regia ? — (b) Trou dans le mss. suppléez : advocatia ? — (c) Item, suppléez : occasio[ne officio]rum ?

Original disparu. Copie dans le Cartulaire de Saint-Laurent, t. I, fol. 6, v° (fin xvie siècle). Archives du Séminaire de Liége. — Daris, Extraits du Cartulaire de Saint-Laurent, à Liége, BSAHL, t. II, p. 239 (Analyse).

II

  • 5 Je dois la copie de ce document à l’obligeance de M. Wilhelm, secrétaire de l’Institut Grand-Ducal (...)

4Henri, comte de Namur et de Luxembourg, confirme la vente d’un alleu situé sur les territoires de Cattenom et de Sentzig, faite à l’abbaye Notre-Dame de Luxembourg, par Gervais de Cattenom5.

1175

  • 6 Cattenom, en all. Kattenhofen, chef-lieu de canton, département de la Moselle.
  • 7 Sentzig, village du canton de Cattenom.
  • 8 Preische, dépend. de la commune de Basse-Rentgen (départ. de la Moselle, cant. de Cattenom).
  • 9 Esch-sur-la-Sûre, (Grand-Duché de Luxembourg, canton de Wiltz). Sur Barthélemy d’Esch, cfr. J. Van (...)
  • 10 Sur Gautier, avoué d’Arlon, cfr. J. Vannérus, Les avoués d’Arlon dans Mélanges Godefroid Kurth, t. (...)
  • 11 Gourdinne (Prov. de Namur, arr. Philippeville, cant. de Walcourt). — Sébastien de Gourdinne fut, j (...)
  • 12 Useldange, en all. Useldingen (Grand-Duché de Luxembourg, canton de Redange).
  • 13 Peut être Cosnes (départ. de la Moselle, cant. de Longwy), suivant A. Verkooren, loc. cit.

5Henricus Dei gratia comes Namucensis et Lucelburgensis omnibus ad quos presens scriptum pervenerit testimonium ventati perhibere. Quoniam memoria que fragilis est, pluribus plerumque negotiis perturbatur, prudentium provisum est Consilio ut ejus debilitati scripture officio subveniatur. Tam presentibus quam futuris presenti pagina notum facimus Gevardum filium Symonis de Kathenne6 allodium quod habebat in eadem villa et Sancei7, cum omni integritate, sicut ipse possidebat familie videlicet et omnium appendiciorum, presente Zacheo sacerdote et vicario de Kathenne, et per assensum matris sue Suenildis, ob remedium salutis anime sue ecclesie beate Marie in Lucelburch contulisse, et abbatem Godefridum et fratres suos qui tune presentes fuerant, accersito nuncio nostro qui advocatie ecclesie jura fovere tenetur, idem allodium venditasse. Sed cum rumor hujus facti Sifrido de Pris8 et quibusdam cognatis suis qui heredes esse volebant, innotuisset, abbatem et fratres suos in presentia nostra Lucelburch in causam traxerunt, proponentes contra ipsos quod violenter et injuste hereditatem suam occupassent. Ubi dum causa diu coram nobis et nobilibus terre nostre ventilaretur, abbas contra ipsos in jure prevaluit et eos in causa evicit, et hoc sciendum est Suenildim, que presens erat, factum filii approbasse et approbatum super altare beate Marie, presentibus nunciis nostris quos interesse ordinavimus, renovasse et homines, familia ipsa jubente, fidelitatem ecclesie fecisse et usus fructuum dumtaxat ad terminum vite sue sibi retinuisse. Ut autem in posterum ecclesia ab omni vexatione super hac causa securitate frueretur, presentem paginam geste rei seriem continentem per appensionem sigilli nostri cum testium subscriptione corroboravimus. Hujus rei testes sunt Sifridus cappellanus, Hermannus sacerdos, Robertus cappellanus comitis, Bartholomeus de Asch9, Walterus advocatus de Aralune10, Sebastianus de Gordines11, Wiricus advocatus, Rogerus de Useldenges12, Anselmus de Kanenes13 ; burgenses Conradus, Henricus, Erpho, Hecelo, Lodovicus, Heremannus et alii perplures. Acta sunt anno dominice incarnationis MCLXXV0.

Original disparu. Copie dans le cartulaire de Munster, charte n° XVIII (xiiie siècle). — Copie dans le cartulaire de Luxembourg, n° XVI, fol. 13, v° (xvie siècle), aux Archives Générales du Royaume à Bruxelles. — Verkooren A., Inventaire des chartes et cartulaires du Luxembourg, p. 10, n° 7 (Analyse).

III

6Henri, comte de Namur et de Luxembourg, se porte garant de la donation faite par Hugues de Florennes a l’abbaye d’Aulne de tout son héritage de Fontaine-Valmont et de Montignies.

1179

  • 14 Hugues Ier de Rumigny, seigneur de Florennes. Il était à la fois feudataire de l’évêque de Liége, (...)
  • 15 Nicolas III de Rumigny, seigneur de Florennes, mort en 1175, item, pp. 146 et ss.
  • 16 Nicolas IV de Rumigny, seigneur de Rumigny et d’une partie de Chièvres, item, pp. 169 et ss.
  • 17 Dompierre, dépend, de la commune de Noville-les-Bois (Namur, Namur, Eghezée).
  • 18 Faing, aujourd’hui Foy, dépendance de Falaën (Namur, Dinant, Dinant). Thierry de Faing fut, comme (...)
  • 19 Neuville (Namur, Philippeville, Philippeville). Sur la famille de Neuville au xiie siècle, cfr. C. (...)
  • 20 Mielmont dépendance de Onoz (Namur, Namur, Gembloux).
  • 21 Hannesche (Liége, Huy, Avennes).
  • 22 Bonnine (Namur, Namur, Namur).

7In nomine sancte et individue Trinitatis. Quisquis temporali preminet potestate, ecclesiasticas possessiones juste acquisitas, seu fidelium devotione in elemosinam servis Christi collatas tueri debet et manutenere, ut per hoc opus pietatis et misericordie ei a quo omnis potestas est, valeat placere. Unde ego Henricus comes Namuci et de Lucelborc, tam futuris quam pesentibus, notum facio quod Hugo de Florinis14 omne tenementum suum quod in territorio de Fontanis et de Montengis habebat, quod ex parte patris sui15 ei ibidem relictum erat, consensu et laudatione fratris sui Nicholai16 et uxoris sue Elizabeth, fratribus Cisterciensis ordinis in Alnensi monasterio Deo servientibus in elemosinam perpetuam dedit, et legitimam warantisiam adversus omnes homines qui ad justiciam venire vellent, inde laturum se eis spopondit ac deinde ad majorem hujus operis tutelam et firmitatem, eandem elemosinam et donationem coram me et coram hominibus meis, predicte ecclesie fratribus recognovit et me ipsum in obsidem et fidejussorem eidem ecclesie tradidit, ut si forte ipse vel alius quilibet aliquis contra ecclesiam pro hac elemosina injuste aliquid agere vellet, ego et successores mei pro domo Domini adversus malignantes in die belli staremus et temeritatem eorumn ostre defensionis gladio prohiberemus. Hujus ergo rei ego testis et ostagius ac fidejussor sum, ut dictum est. Ut autem hec omnia rata et inconvulsa perpetuo perseverent, cartam hanc sigilli mei ymagine munivi, et testes ydoneos qui interfuerunt subscribi feci : Bastianus de Gurdinis, Sigerus de Dampire17 Theodericus de Fan18 et Johannes frater ejus, Walterus de Nova villa19, Libertus de Merlemont20, Ulricus de Haneth21, Godescalcus de Bonines22, Falco villicus de Floreffia, Nicholaus villicus Namucensis. Anno MCLXXIX.

Original disparu. Copie dans le cartulaire de l’abbaye d’Aulne, n° 1, fol. 84, v° (xive siècle), aux Archives de l’Etat, à Mons. — Devillers, Mémoire sur les archives de l’abbaye d’Aulne, p. 70, n° 192. (Analyse).

IV

8Henri, comte de Namur, investit l’abbaye d’Aulne du fief de Solezines, dont Godescalc de Morialmé et Gérard de Marbais s’étaient désistés au profit de la dite abbaye.

1179

  • 23 Godescale II, seigneur de Morialmé et de Sautour, avoué de Fosses ; sur ce personnage cfr. C.-G. R (...)
  • 24 Solezines ou Seuleuzine, lieu-dit à Fontaine-Valmont. Doc. et rapp. Soc. Arch. de Charleroi, t. XX (...)
  • 25 Probablement Bierbeek (Brabant, Louvain, Louvain). Sur la famille de Bierbeek au xiie siècle, cfr. (...)
  • 26 Orbais (Brabant, Nivelles, Perwez).
  • 27 Probablement Ham-sur-Sambre (Namur, Namur, Fosses).
  • 28 Senzeille (Namur, Philippeville, Philippeville).

9In nomine sancte et individue Trinitatis. Religiosorum virorum justis peticionibus et desideriis acquiescere et ecclesiasticis utilitatibus deservire equitatis ratio docet et hortatur maxime cum in his divini honoris cultus specialius consistere noscatur, et de his major merces acquiratur. Eapropter, ego Henricus Namucensis comes notum facio tam futuris quam presentibus, quod Godescalcus de Morelmeisio23 et Gerardus de Marbaz terrain illam que Solesines24 appellatur et a me movetur, quamque ipsi de me in feodum tenebant, in curia nostra solempniter corani quibusdam liberis hominibus nostris in presentia fidelium nostrorum, ad usum et utilitatem fratrum Cysterciensis ordinis in Alna degentium, in manu nostra libere et absolute resignaverunt atque eandem terram et omnia jura ejus sibi adjudican fecerunt quam nos intuitu religionis, predictis fratribus apud Alnan Domino famulantibus, cum omni integritate sua in bosco et in plano, in elemosinam perpetuo possidendam donavimus legitimam, de his omnibus promittentes eis warantisiam. Ut autem hec futuris temporibus illibata et inconvulsa permaneant, presentem paginam sigilli nostri impressione roboravimus et testium nomina subscribi fecimus. Henricus de Birbaz25, Godefridus de Orbaz26, Godefridus de Werde, Bastianus de Gurdines, Sigerus de Ham27, Henricus de Senzelg28, Liebertus de Merlemont, Falco villicus. Actum anno incarnati Verbi, MCLXX nono.

Original disparu. Copie dans le cartulaire de l’abbaye d’Aulne, n° 1, folio 85, v° (xive siècle), aux Archives de l’Etat, à Mons. — Devillers, Mémoire sur les archives de l’abbaye d’Aulne, p. 71, n° 195 (Analyse).

V

10Henri, comte de Namur, se porte garant de la donation faite à l’abbaye d’Aulne par Hugues de Florennes et sa femme Elisabeth de Merbes, de la moitié de la terre de Solezines.

(1179)29

  • 29 Cet acte n’est pas daté, mais sa teneur et la liste des témoins portent à croire qu’il fut rédigé (...)
  • 30 Sur Conon, abbé de Malonne, près de Namur, cfr. Barbier, Hist, de l’abbaye de Malonne, pp. 28 et s (...)

11In nomine sancte et individue Trinitatis. Quoniam benefacta temporis successione a memoria hominum elapsa quandocumque in deterius soient commutari nisi quodammodo perpetuata fuerint memoria litterali. Iccirco, ego Henricus comes Namucensis scripture monimento tam posteris quam modernis notificare decrevi, quod Hugo de Florinis et uxor ejus Elizabeth de Merbes dimidiam partem terre que appellatur Solisin, que de manu mea descendit, in bosco et in plano, ecclesie de Alna in elemosinam perpetuam tradiderunt et legitimam warantisiam adversus omnes qui ad justiciam venire vellent, inde se ferre promiserunt insuper obsidem ac fidejussorem me constituerunt quod hanc promissionem fideliter exequuturi essent quandocumque necessitas exigeret. Quod si non facerent, ego tanquam obses et fidejussor compellerem eos hanc elemosinam manutenere et ad justiciam venire contra omnes qui hac de causa prefatam ecclesiam presumerent inquietare. Et ut hoc stabile et firmum sit in perpetuum, presentem paginam sygillo meo signavi, et testium nomina subscribendo munivi. Cono Maloniensis abbas30, Bastianus de Gurdinis, Gerardus et Bastianus fratres de Marbais, Jacobus de Orbais, Godescalcus et Garnerus de Bonis.

Original disparu. Copie dans le cartulaire de l’abbaye d’Aulne, n° 1, fol. 85 (xive siècle), aux Archives de l’Etat à Mons. — Devillers, Mémoire sur les arch, de l’abbaye d4Aulne, p. 71, n° 194. (Analyse).

Notes

1 Je dois la copie de ce document à l’obligeance de M. le chanoine Roland, de Namur, et de M. l’abbé Simenon, de Liége.

2 Comme Frédéric est qualifié de roi des Romains, cette lettre doit avoir été expédiée entre le 9 mars 1152, date de sa nomination comme roi, à Aix-la-Chapelle, et le 11 juin 1155, jour où il fut couronné empereur à Rome.

3 Wasseiges (prov. de Liége, arrond. Waremme, cant. Avennes). Sur Wasseiges et son avouerie aux xie et xiie siècles, cfr l’intéressante notice de C.-G. Roland dans Chartes namuroises inédites, 2e série, ASAN, t. XXVII, pp. 233 et ss.

4 Evrehailles (Namur, Dinant).

5 Je dois la copie de ce document à l’obligeance de M. Wilhelm, secrétaire de l’Institut Grand-Ducal de Luxembourg, sect. hist.

6 Cattenom, en all. Kattenhofen, chef-lieu de canton, département de la Moselle.

7 Sentzig, village du canton de Cattenom.

8 Preische, dépend. de la commune de Basse-Rentgen (départ. de la Moselle, cant. de Cattenom).

9 Esch-sur-la-Sûre, (Grand-Duché de Luxembourg, canton de Wiltz). Sur Barthélemy d’Esch, cfr. J. Vannérus, Les anciens dynastes d’Esch-sur-la-Sûre, pp. 72 et ss.

10 Sur Gautier, avoué d’Arlon, cfr. J. Vannérus, Les avoués d’Arlon dans Mélanges Godefroid Kurth, t. I, pp. 125 et ss.

11 Gourdinne (Prov. de Namur, arr. Philippeville, cant. de Walcourt). — Sébastien de Gourdinne fut, je crois, un des conseillers d’Henri l’Aveugle. Il apparaît comme témoin dans presque toutes les chartes namuroises émanées de celui-ci.

12 Useldange, en all. Useldingen (Grand-Duché de Luxembourg, canton de Redange).

13 Peut être Cosnes (départ. de la Moselle, cant. de Longwy), suivant A. Verkooren, loc. cit.

14 Hugues Ier de Rumigny, seigneur de Florennes. Il était à la fois feudataire de l’évêque de Liége, du comte de Hainaut et du comte de Namur. Il épousa Elisabeth de Merbes, mentionnée plus loin dans l’acte. Sur ce personnage, cfr. C.-G. Roland, Hist. généal. de la maison de Rumigny-Florennes, ASAN, t. XIX, pp.189 et suivantes.

15 Nicolas III de Rumigny, seigneur de Florennes, mort en 1175, item, pp. 146 et ss.

16 Nicolas IV de Rumigny, seigneur de Rumigny et d’une partie de Chièvres, item, pp. 169 et ss.

17 Dompierre, dépend, de la commune de Noville-les-Bois (Namur, Namur, Eghezée).

18 Faing, aujourd’hui Foy, dépendance de Falaën (Namur, Dinant, Dinant). Thierry de Faing fut, comme Sébastien de Gourdinne, un des conseillers d’Henri l’Aveugle, dans le comté de Namur ; il apparaît comme témoin dans presque toutes les chartes namuroises émanées de celui-ci.

19 Neuville (Namur, Philippeville, Philippeville). Sur la famille de Neuville au xiie siècle, cfr. C.-G. Roland, op. cit. p. 198, note 3.

20 Mielmont dépendance de Onoz (Namur, Namur, Gembloux).

21 Hannesche (Liége, Huy, Avennes).

22 Bonnine (Namur, Namur, Namur).

23 Godescale II, seigneur de Morialmé et de Sautour, avoué de Fosses ; sur ce personnage cfr. C.-G. Roland, op. cit., p. 106.

24 Solezines ou Seuleuzine, lieu-dit à Fontaine-Valmont. Doc. et rapp. Soc. Arch. de Charleroi, t. XXVII, pp. 139 et 289.

25 Probablement Bierbeek (Brabant, Louvain, Louvain). Sur la famille de Bierbeek au xiie siècle, cfr. Vanderkindere, La Chronique de Gislebert de Mons p. 80, note 8.

26 Orbais (Brabant, Nivelles, Perwez).

27 Probablement Ham-sur-Sambre (Namur, Namur, Fosses).

28 Senzeille (Namur, Philippeville, Philippeville).

29 Cet acte n’est pas daté, mais sa teneur et la liste des témoins portent à croire qu’il fut rédigé à la même époque que les deux précédents.

30 Sur Conon, abbé de Malonne, près de Namur, cfr. Barbier, Hist, de l’abbaye de Malonne, pp. 28 et ss.

© Presses universitaires de Liège, 1921

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search