Version classiqueVersion mobile

La Mémoire domestique. La maison rurale des Monts du Lyonnais

 | 
Michel Rautenberg

Glossaire1

Texte intégral

  • 1 Les termes patois ne sont pas transcrits en signes phonétiques. Sur l'ensemble de l'aire étudiée, (...)

1Aître : espace, généralement couvert, situé devant l'entrée de la maison d'habitation.

2Artison : nom patois du ciron ou acarien du fromage qui donnait au fromage de chèvre un goût et un aspect très recherchés.

3Balloufière : genre de matelas empli de balle d’avoine.

4Banche : coffrage utilisé pour la construction en pisé.

5Boutasse : trou d'eau ou petite mare

6Bretagne (de brétani) : le dari de bretani est un placard situé derrière la cheminée, dans lequel on faisait sécher les fromages.

7Bugne : sorte de beignet confectionné dans la région lyonnaise au moment de la Chandeleur.

8Buÿe : lessive

9Cabriou : fromage comportant du lait de chèvre ou de brebis.

10Cachelière : terme de français régional désignant une petite cachette dans un meuble.

11Cailli : lait caillé.

12Cayon : porc.

13Chapit : hangar.

14Charrière : grosse poutre de la salle commune.

15Chazière : petit placard à fromage suspendu.

16Coutre : désigne un genre de sommier posé sur la balloufière.

17Crache : char à deux roues.

18Crie : vente aux enchères.

19Detché : cruche à eau.

20Dîner : le repas du matin

21Drobli : char à quatre roues.

22Enfilade : buffet bas à quatre ou cinq portes qu'on trouvait dans tout l’ouest lyonnais.

23Farlot : surnom des habitants de Chazelles-sur-Lyon.

24Fon : fontaine ou source dans une cave.

25Fornié : fournil.

26Fromadj : fromage.

27Fuénion : genre de petit potager.

28Garda-roba : armoire.

29Goûter : repas du midi.

30Goutte : petit ruisseau intermittent.

31Mâ : pétrin.

32Maison : salle commune.

33Marque : objet sculpté appartenant à la fermière qu’elle utilisait pour signer ses mottes de beurre.

34Pailli : meule de paille, de forme parallélépipédique.

35Pâté : gros chausson fourré de pommes, de poires ou de nèfles.

36Paternelle : nom de la ferme d’où l’on est originaire.

37Péchure : trou d'eau ou mare maçonnée.

38Pelot : surnom des habitants de Saint-Symphorien-sur-Coise.

39Piseur : ouvrier qui dame la terre entre les banchées.

40Pisou : outil du piseur.

41Plaka : plaque foyère (connue ailleurs sous le nom de plaque de Bretagne).

42Planil : espace plat à proximité de la ferme sur lequel on battait le blé.

43Pou : genre de sauce béchamelle, sans beurre, qu’on mangeait avec du pain.

44Prénière : sieste.

45Recouvre : lit semi-clos recouvert d'un ciel et fermé d'un rideau.

46Romiage : pélerinage.

47Salou : égouttoir à fromages.

48Sambardin : saucisson de couenne et de bas morceaux.

49Sarrasson : nom stéphanois d'un aliment produit à partir du petit lait sur lequel on verse de l’eau bouillante pour le faire coaguler.

50Serrer : terme de maçon désigant l’action de damer la terre.

51Serve : autre nom pour boutasse.

52Silote : sarrasson mis en forme et durci.

53Sira : nom patois pour sarrasson.

54Socane : pot de chambre.

55Souche : lieu d'origine d une lignée.

56Suel : aire à battre.

57Tau : petite rigole d’irrigation.

58Tomà : fromage frais.

59Trabli : genre de galerie sur laquelle on entreposait les fagots.

60Verna : aulne (arbre).

Notes

1 Les termes patois ne sont pas transcrits en signes phonétiques. Sur l'ensemble de l'aire étudiée, les prononciations peuvent changer sensiblement (exemple : les pou à Coise. les pouà à Saint-Martin). Plusieurs de ces termes ne sont pas indiqués dans l'Atlas linguistique et ethnographique de Pierre Gardette. dont un des lieux d'enquêtes fut Larajasse. Sans prétendre à la rigueur phonétique de la dialectologie. nous avons choisi de retranscrire les termes tels que nous les avons entendus à Coise.

© Presses universitaires de Lyon, 1997

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search