Version classiqueVersion mobile

Femmes de lettres au xixe siècle

 | 
Roger Bellet

I. À propos de Louise Colet

Bibliographie de Louise Colet

Jean-François Tetu

Texte intégral

1836 – Fleurs du Midi, poésies. Paris, Dumont, 1836, in-8 de IV-304 p.

1839 – La jeunesse de Goethe, comédie en un acte, en vers. Paris, Imp. de Vve Dondey-Dupré, s.d (1839), in 8 de 16 pp. fig.
A ma mère (signé Louise Colet-Revoil). Paris, Imp. de Vve Dondey-Dupré, 1839, grand in-8 de 4 pp.
Le musée de Versailles, poème. Paris, Imp. de Vve Dondey-Dupré, in-8 de 16 pp.

1840 – Les Funérailles de Napoléon. Paris, Garnier frères, 1840. in-8 de 8 pp.
Note rectificative de Mme Louise Colet, insérée dans le journal « La Presse » du 21 octobre 1840, sur la demande de la famille Duveyrin. s.l.n.d. (1840).
Penserosa, poésies nouvelles. Paris, H.L. Delloye, 1840, in-8 de 382 p.

1841 – La Jeunesse de Mirabeau. Paris, Dumont, 1841, in-8 de XIII-303 pp.

1842 – Œuvres de Mme Louise Colet, née Revoit. Première partie. Poésies. Paris, typographie Lacrampe 1842, 2 vol. in folio de 8-VIII-368 pp. et 8-369 à 534 p.
Charlotte Corday Madame Roland, tableaux dramatiques. Paris, typographie Lacrampe, 1842, in-fol de 234 pp.
(Une nouvelle édition en 1842 chez Berquet et Petion, 1 vol. in-8 de VII-329 pp. avec portraits et fac-simile).

1843 – Le Monument de Molière, poème, précédé de l’histoire du monument élevé à Molière par Aimé Martin. Paris, Paulin, 1843, in-8 de 46 pp. pl.
Deux mois d'émotions. Paris, W. Coquebert, 1843, in-8 de XVI, 390 pp.
Les cœurs brisés. Paris, Becquet et Petion, 1843, 2 vol. in-8 de 343 et 339 pp.

1844 – Folles et Saintes. Paris. Petion, 1844, 2 vol. in-8 de 335 et 312 pp. Tommasso Campanella. Œuvres Choisies. Trad, de L.C. Paris, Lavigne.

1845 – Historiettes Morales. Paris, A. Royer, 1845, in-8 de 212 pp. fig.
Le Marabout de Sidi-Brahim. Paris, Aubert, 1845, in-8 de 16 pp.
L’Empereur de Russie près de sa fille mourante. Paris, imp. de Plon in-8 de 4 pp.

1846 – Le Chant des vaincus, poésies nouvelles. Paris, A. René et Cie, 1846, in-8 de 420 pp., port.
Réveil de la Pologne (Paris), Imp. de A. René, in-8 de 4 pp.

1848 – Les grands jours de la République 1ère journée. Le peuple, chant patriotique. Paris, J. Laisné, 1848, in-16 de 11 pp.

1952 – La colonie de Mettray, poème. Paris, Librairie Nouvelle, 1852, in-8 de 18 pp.
Ce qui est dans le cœur des femmes, poésies nouvelles, suivies du poème sur la colonie de Mettray. Paris, Librairie Nouvelle, 1852, in-18 de 140 pp.

1853- Le Poème de la Femme. Premier récit. La paysanne. Paris, Perrotin, 1853, in-8 de 32 pp.

1854 – Enfances célèbres. Paris, Hachette, 1854, in-16 de 11-172 pp. fig.
Ce qu’on rêve en aimant, poésies nouvelles, suivies de l’Acropole d’Athènes, poème. Paris, Librairie Nouvelle, 1854, in-16 de 144 pp.

1854 – Le Poème de la Femme. Deuxième récit. La Servante. Paris, Perrotin, 1854, in-8 paginé I à VIII et 35 à 99.
Madame Duchatelet. Paris, G. Barba, s.d. in-4 de 48 pp.
Madame Hoffman-Tanska. La provinciale à Paris, l’institutrice. Paris, G. Barba, s.d. in-4 de 48 pp.

1855 – Quatre poèmes couronnés par l’Académie Française. Le musée de Versailles, Le Monument de Molière, La Colonie de Mettray, l’Acropole d’Athènes. Paris, Librairie Nouvelle, 1855, in-18 de 121 pp.

1856 – Le poème de la Femme. Troisième récit. La Religieuse. Paris, Perrotin, 1856, in-8 paginé 101 à 135.
Une Histoire de Soldat. Paris, A. Cadot, 1856, in-18 de 296 pp.

1857- Un drame dans la rue de Rivoli. Bruxelles. Office de Publicité, 1857, in-32 de 193 pp.

1858 – Le Comte de Landèves, suivi de la Marquise de Gange. Bruxelles, Méline, Cans et Cie, 1858, in-32 de 202 pp.

1859 – Promenade en Hollande. Paris, L. Hachette, 1859, in-16 de 274 pp.

1860 – Lui, roman contemporain. Paris, Librairie Nouvelle et A. Bourdillat, 1860, in-18 de 409 pp.
Naples sous Garibaldi, Souvenirs de la guerre de l’indépendance. Paris, E. Dentu, 1860, in-18 de 131 pp.

1861 – Pélerinage à Versailles et à Trianon. Versailles, Malet (1861) in-4 de 17 pp. et pl.

1862 – L’Italie des Italiens. Paris, E. Dentu, 1862-1864, 4 vol. in-18.
tome I : Italie du Nord, 495 p.
tome II : Italie du Centre, 435 pp.
tome III : Italie du Sud, 372 pp.
tome IV : Rome, 438 pp.

1862 – Richesse oblige, Contes et nouvelles pour l’adolescence. Paris, Fonteney et Peltier, 1862, in-18 de 318 pp.

1866 – Les derniers marquis. Deux mois aux Pyrénées. Paris, E. Dentu, 1866, in-18 de IV-275 pp.

1868- Les derniers Abbés, mœurs religieuses d’Italie. Paris, E. Dentu, 1868, in-18 de XVI, 276 pp.
La Satire du siècle I. Paris matière. Paris, Hurtau, 1868, in-8 de 64 pp.

1869 – Ces petits Messieurs. Paris, E. Dentu, 1869, in-18 de 129 pp.
Réponse aux « guêpes » de M. Alphonse Karr. Lettre à M. Guéroult. Paris, Hurtau, 1869, in-16 de 16 pp.

1873 – Les Dévotes du grand monde, types du Second Empire. Paris, E. Dentu, 1873, in-18 de XII 244 pp.
La Vérité sur l’anarchie des esprits en France. Milan, F. Legros, 1873, in-8 de 182 pp.

1876 – Edgar Quinet, l’« Esprit nouveau ». Paris, Hurtau, s.d., in-16 de 33 pp.

1879 – Les Pays Lumineux. Voyage en Orient. Paris, E. Dentu, 1879, in-18 de 327 pp.

***

Louise Colet a publié également un assez grand nombre d’articles dans divers périodiques, en particulier, le Monde illustré, la Revue de la Mode, les Modes Parisiennes, le Moniteur Universel, le Messager de Paris, et, plus épisodiquement, à La Presse, l’Événement, etc... (voir extraits de la correspondance).

Elle a édité, en outre :

Quarante-cinq lettres de Béranger et détails sur sa vie. Paris. Librairie Nouvelle, 1857.

Lettres de Benjamin Constant à Madame Récamier, avec une introduction et un épilogue par Mme Louise Colet. Paris, E. Dentu, 1864.

© Presses universitaires de Lyon, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search