Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

École et mixités

 | 
Annik Houel
, 
Michelle Zancarini-Fournel

Résumés/Abstracts

Texte intégral

1Claude Zaidman

2Mixité et démocratie, Invisibilité ou instrumentalisation des filles de migrants.

3Au-delà de ce qu’elle a déjà pu montrer de l’instrumentalisation des filles dans le cadre de l’école laïque républicaine française, Claude Zaidman nous parle aujourd’hui de cette autre mixité qui se joue en interaction avec la mixité sexuelle, la mixité socio-culturelle, en particulier avec l’exemple des enfants issus de l’immigration, et de l’usage différencié suivant les sexes que les enseignants font de ces enjeux culturels.

4Democracy and Coeducation, the Case of the Immigrants’ Daughters : Invisible or Instrumental ?

5As an extension of her study on the way girls have been instrumentalized in the French Republican public school System, Claude Zaidman now treats of socio-cultural coeducation related to the mixing of sexes at school, with the example of children whose parents were immigrants. She elaborates upon the differences that the teachers make out of this cultural variety, according to sex.

6Jean Castets

7Parcours scolaires et parcours sociaux à l’École primaire supérieure d’Oullins dans l’entre-deux guerres.

8Jean Castets nous montre, à partir du travail qu’il a fait sur les parcours des jeunes femmes d’une école supérieure au début du XXe siècle, combien est toute relative l’égalité, principe fondateur de la IIIe République, qui a pourtant mis en œuvre l’école gratuite, laïque et obligatoire, pour les garçons comme pour les filles, à la fin du XIXe siècle.

9Educational Development and Social Development at the «  École Primaire Supérieure » of Oullins in the Interwar Period.

10Using his work on the developments of girls in a higher primary school at the beginning of the XXth century, Jean Castets demonstrates how relative equality was, although equality had been the founding principle of the IIIrd Republic which fostered free, compulsory, nondenominational public education, for boys as well as for girls, at the end of the XIXth century.

11Natalia Tikhonov

12Les universités suisses pionnières de l’introduction de la mixité dans l’enseignement supérieur (1870-1930).

13Natalia Tikhonov nous montre l’aspect pionnier des universités suisses dans le domaine de l’égalité sexuelle, puisque la mixité est à l’œuvre dans ce pays dès les années 1870, malgré de fortes résistances.

14Swiss Universities as Coeducational Pioneers in Higher Education (1870-1930).

15Natalia Tikhonov makes manifest the pioneering aspect of Swiss universities concerning sexual equality, showing how coeducation has been effective in that country since the 1870’s, in the face of strong resistance.

16Nathalie Bosse

17L’intégration des filles dans un lycée professionnel masculin.

18Nathalie Bosse nous donne à voir combien le quotidien est difficile pour les jeunes filles qui n’ont pas fait un choix traditionnel en s’inscrivant dans un lycée professionnel à majorité masculine, et qui se trouvent en butte à une agressivité particulièrement violente. Elle montre aussi comment ces jeunes filles peuvent intérioriser les stéréotypes de sexe, et une relative mysogynie qui en est la conséquence.

19The Integration of Girls in a Male Technical Training School.

20Nathalie Bosse shows how everyday life is made difficult for those girls who have chosen a nontraditional course when registering in a technical training school with a male majority enrollment, and who find themselves the butt of a particularly violent aggressiveness. She also demonstrates how those girls can interiorize sexual stereotypes, and, as a consequence, the relative misogyny that it entails.

21Christine Morin

22Mixité et performances scolaires : effets différentiels de la mixité ou non-mixité à l’école.

23Les recherches qu’effectue Christine Morin, à l’IUFM de Lyon, est un exemple d’application, avec les mathématiques, des travaux menés en psychologie sociale ces denrières années sur les relations intergroupes et les relations de pouvoir, dans le cadre de la mixité à l’école. Les mathématiques sont en effet l’exemple type des enjeux de la mixité dans la mesure où les garçons y sont réputés meilleurs, et c’est là où Ton voit le mieux la façon dont les filles peuvent se sous-estimer, s’interdire de penser et bien sûr d’intervenir.

24Coeducation and School Achievement : Different Consequences of the Mixing or not Mixing of the Sexes at School.

25Christine Morin’s research, at the I.U.F.M. of Lyon, provides an example of the application of the work in progress, in social psychology and mathematics on the relations between different groups and on power relationships within coeducational schools during those last years. Mathematics afford the very best example of what is at stake in coeducation in so far as boys are thought to be better ; this is the place where one can best see how girls can underestimate themselves, forbid themselves to think and speak for themselves.

26Jean-Paul Filiod

27Des hommes parmi les femmes : être et devenir professeur des écoles.

28Jean-Paul Filiod centre sa recherche sur ces futurs professeurs des écoles, hommes et femmes, que sont les élèves de l’IUFM de Lyon. Il montre, à partir d’entretiens, comment les stéréotypes de sexe sont à l’œuvre au sein même du corps enseignant, ce qui permettra d’approfondir la question du traitement asymétrique des sexes de leur part.

29Men Among Women : to Be or to Become a School Teacher.

30Jean-Paul Filiod’s research centres around the school teachers to be, men as women, who study at the I.U.F.M. of Lyon. From interviews he has had with them, he shows how sex stereotypes are at work in the teaching profession itself, which will allow to improve one’s knowledge of unfair sexual treatment on the part of the teachers themselves.

31Jeanne Fine

32Égalité des sexes : quelle recherche et quelle formation dans les IUFM ?

33Jeanne Fine nous dresse le bilan, au niveau national, des dernières décisions gouvernementales et des solutions envisagées par tous ceux qui se soucient de ces questions dans les IUFM, voie capitale de la formation des enseignants et du devenir de la mixité.

34Equality of the Sexes : Research and Training in the I.U.F.M.

35Jeanne Fine assesses, at national level, the last decisions of the government and the solutions that are considered by all who care about those questions in the I.U.F.M.s which are the essential venues for the training of teachers and the future of coeducation.

© Presses universitaires de Lyon, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540