Version classiqueVersion mobile

Ut pictura poesis

 | 
Pierre Laforgue

Références et éléments bibliographiques*

Texte intégral

I - Textes

Baudelaire, Œuvres complètes, texte établi, présenté et annoté par Claude Pichois, Gallimard, 1975-1976, « Bibliothèque de la Pléiade », I, et II.
Les Fleurs du Mal, édition critique de Jacques Crépet et Georges Blin, refondue par Georges Blin et Claude Pichois, José Corti, 1968.
Au-delà du romantisme, Écrits sur l’art, présentation, notes, bibliographie et chronologie par Michel Draguet, Flammarion, « GF », 1998.
Critique d’art, suivi de Critique musicale, éd. de Cl. Pichois, présentation de Cl. Brunet, 1992, Gallimard, « Folio ».
The Parisian Prowler, traduction d’Edward Kaplan, Athens and London, 1989, The University of Georgia Press.

Balzac, Pierre Grassou, in La Comédie humaine, 1977, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », t. VI.

Champfleury, Son regard et celui de Baudelaire, Textes choisis et présentés par Geneviève et Jean Lacambre, Accompagnés de L’Amitié de Baudelaire et de Champfleury par Claude Pichois, 1990, Hermann, « Savoir ».

Champfleury, George Sand. Du Réalisme. Correspondance, édition établie et présentée par Luce Abélès, 1991, Éditions des Cendres.

Chateaubriand, Œuvres romanesques et voyages, texte établi, présenté et annoté par Maurice Regard, 1969, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », I.

Courbet, Correspondance, texte établi et présenté par Petra ten-Doesschate Chu, 1996, Flammarion.

Delacroix, Journal, 1822-1863, 1981 (lère éd., 1931-1932), Plon.

Diderot, Œuvres esthétiques, éd. de P. Vernière, 1968, Garnier, « Classiques Garnier ».

Hugo, William Shakespeare, 1973, Flammarion, « Nouvelle Bibliothèque romantique », édition de B. Leuilliot.

Lessing, Laocoon, textes réunis et présentés par J. Bialostochka avec la collaboration de R. Klein, préface d’H. Damisch, 1990, Hermann, « Savoir : sur l’art ».

Stendhal, Histoire de la peinture en Italie, édition établie par V. Del Litto, 1996, Gallimard, « Folio/Essais ».
Racine et Shakespeare, Études sur le romantisme, éd. de R. Fayolle, Flammaion, « GF », 1970.

Zola, Écrits sur l’art, édition établie, présentée et annotée par J.-P. Leduc-Adine, 1991, Gallimard, « Tel ».
L’Œuvre, édition de H. Mitterand, préface de B. Foucart, 1983, Gallimard, « Folio ».
— « Proudhon et Courbet », in Pour Manet, édition présentée et établie par J.-P. Leduc-Adine, 1989, Éditions Complexe, « Le Regard Littéraire ».

II - Critique

Abé Y., « Un Enterrement à Ornans et l'habit noir baudelairien. Sur les rapports de Baudelaire et de Courbet », Études de langue et littérature françaises, Bulletin de la Société japonaise de langue et littérature française, no 1, 1962

Bandy W. T., « Les morts, les pauvres morts », RSH, juillet-septembre 1967.

Becq A., « Énergie, nostalgie et création artistique ; à propos du Salon de 1846 », in Approches des Lumières, 1974, Klincksieck (repris dans Lumières et modernité. De Malebranche à Baudelaire, Orléans, 1994, Paradigme, « Varia »).
— « Baudelaire et “l’Amour de l’Art” : la dédicace “Aux Bourgeois” du Salon de 1846 », Romantisme, no 17-18, 1977 (repris dans Lumières et modernité).
— « Esthétique et politique sous le Consulat et l’Empire : la notion de beau idéal », Romantisme, no 54, 1986 (repris dans Lumières et modernité).
— « Textes esthétiques et perspective critique », in Enjeux de la sociocritique, Lille, 1992, P.U.L. (repris dans Lumières et modernité).
Genèse de l’esthétique française moderne (1680-1814), 1994 (1ère éd., 1984, Pise, Pacini), Albin Michel, « Bibliothèque de l’Évolution de l’Humanité ».

Bérard S., « Une énigme balzacienne : la “spécialité” », L’Année balzacienne, 1965.

Blin G., Baudelaire, 1939, Gallimard.

Bouvier É., La Bataille réaliste (1844-1857), 1913, Fontemoing.

Bowman F. P., « Mémorables d’Aurélia : signification et situation générique », French Forum, mai 1986.

Brady P., « L’Œuvre », d’Émile Zola, Genève, 1968, Droz.

Burton R., « Baudelaire and Lyon : A Reading of “Paysage” », Nottingham French Studies, XXVIII, no 1, printemps 1989.

Cachin F., Manet. « J’ai fait ce que j’ai vu », 1994, Découvertes Gallimard, Réunion des musées nationaux,

Castex P.-G., Baudelaire critique d’art, 1969, sedes.
— « Balzac et Baudelaire », RSH, janvier-mars 1958 (repris, sous le titre : « Baudelaire et Balzac », dans Horizons romantiques, José Corti, 1983).
— « La Beauté, Fleur du Mal », RSH, juillet-septembre 1959 (repris dans Horizons romantiques).

Cellier L., « “Les Phares” de Baudelaire : étude de structure », RSH, janv.-mars 1966 (repris dans Parcours initiatiques, Neuchâtel, 1977, À la Baconnière, « Langages »).

Grow Th., L’Atelier de David. Émulation et Révolution, 1997, Gallimard, « Bibliothèque illustrée des histoires ».

Ehrard A., « Zola et Courbet », Europe, avril-mai 1968.

Ferran A., L’Esthétique de Baudelaire, 1934, Hachette.

Folkierski W., Entre le Classicisme et le Romantisme, étude sur l’esthétique et les esthéticiens du XVIIIe siècle, 1969 (1ère éd., 1925), Champion.

Fried M., Le Réalisme de Courbet, 1993, Gallimard, « NRF essais ».

Georgel P., « Le Romantisme des années 1860 », Revue de l’art, no 20, 1973.
Courbet. Le poème de la nature, 1995, Découvertes Gallimard, Réunion des musées nationaux.

Gillet J., Le Paradis perdu dans la littérature française de Voltaire à Chateaubriand, 1975, Klincksieck.

Gilman M., Baudelaire the Critic, New York, 1971 (1ère éd., 1943), Octagon Press.

Haddad M., « Baudelaire et Courbet. Quelques précisions », L’Année Baudelaire, no 3, 1997.

Hemmings F. W. J., « Baudelaire, Stendhal, Michel-Ange et Lady Macbeth », Stendhal-Club, 15 avril 1961.

James A.R.W., « Pictura poesis ou art rêveur », in Hugo, Œuvres complètes, édition chronologique publiée sous la direction de J. Massin, 1970, Club Français du Livre, t. XV.

Jauss H. R., « La “modernité” dans la tradition littéraire et la conscience d’aujourd’hui », in Pour une esthétique de la réception, 1978, Gallimard, « Tel ».

Kelley D. J., « Delacroix, Ingres et Poe : valeurs picturales et valeurs littéraires dans l’œuvre critique de Baudelaire », RHLF, juillet-août 1971.

Labarthe P., Baudelaire et la tradition de l’allégorie, Droz, 1999.

Laforgue P., « Falsi Simoentis ad undam. Autour de l’épigraphe du Cygne. Virgile, Racine, Hugo et Baudelaire », NCFS, Fall/Winter, 1995.
— « Hugo et la royauté du poète : le romantisme en 1860 », RHLF, no 5, 1996.
— « Baudelaire, Balzac et le romantisme (1846-1859) », in Balzac, lu, imité, contesté (1850-1914), Tours, Littérature et nation, 1997, no 17.
— « Figures et poétique de l’origine dans Les Fleurs du Mal », in Littérature et origine, Nizet, 1998.

Leakey F. W., « The originality of Le Cygne », in Baudelaire. Collected essays, 1953-1988, Cambridge, 1990, Cambridge University Press.

Milner M., Le Diable dans la littérature française. De Cazotte à Baudelaire (1772-1861), 1960, José Corti.
— « Baudelaire et le surnaturalisme », in Le Surnaturalisme français, Neuchâtel, 1979, À la Baconnière, « Langages ».
La Fantasmagorie. Essai sur l’optique fantastique, 1982, PUF, « Écriture ».

Nykrog P., La Pensée de Balzac, Copenhague, 1965, Munksgaard.

Pichois Cl., « Baudelaire et la difficulté créatrice », in Baudelaire, études et témoignages, Neuchâtel, 1967, À la Baconnière, « Langages ».
— « Un épisode oublié de la bataille réaliste : Montalembert, le substitut Pinard et Charles Baudelaire », in Baudelaire, Études et témoignages.
— « La maladie de Baudelaire », in Baudelaire, Études et témoignages.
— « La littérature française à la lumière du surnaturalisme », in Le Surnaturalisme français.

Picon G., 1863. Naissance de la peinture moderne, 1988 (1ère éd., 1974), Gallimard, « Folio/Essais ».

Pommier J., Dans les chemins de Baudelaire, 1945, José Corti.

Prévost J., La création chez Stendhal, Essai sur le métier d’écrire et la psychologie d’écrivain, 1996 (1ère éd., 1951), Gallimard, « Folio/Essais ».
—, Baudelaire. Essai sur l’inspiration et la création poétiques, 1997, Zulma (1ère éd., 1953, Mercure de France).

Richard J.-P., « Profondeur de Baudelaire », in Poésie et profondeur, 1976, (1ère éd., 1955), Seuil, « Points ».

Robb G., Baudelaire lecteur de Balzac, 1988, José Corti.

Rosen Ch. et Zerner H., Romantisme et réalisme. Mythes de l’art du XIXe siècle, 1986, Albin Michel.

Starobinski J., « Les rimes du vide », Nouvelle Revue de psychanalyse, printemps 1975.
1789. Les Emblèmes de la raison, 1979, Flammarion, « Champs ».
La Mélancolie au miroir. Trois lectures de Baudelaire, 1989, Julliard.

Stenzel H., « Les écrivains et l’évolution idéologique de la petite bourgeoisie dans les années 1840 : le cas de Baudelaire », Romantisme, no 17-18, 1977.

Van Slyke G., « Les épiciers au musée : Baudelaire et l’artiste bourgeois », Romantisme, no 55, 1987.

Notes de fin

* Le lieu d'édition n'est pas indiqué lorsque c’est Paris.

© Presses universitaires de Lyon, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search