Version classiqueVersion mobile

Le Livre de saint Jacques et la tradition du Pseudo-Turpin

 | 
Jean-Claude Vallecalle

Bibliographie

Texte intégral

TEXTES

Les textes du Liber sancti Jacobi (LSJ) et de la Chronique du pseudo-Turpin (CPT) sont cités dans l’ouvrage, sauf indication contraire, d’après l’édition de K. Herbers et M. Santos Noia, signalée ci-dessous, par un astérisque.

Aliscans, éd. C. Régnier, trad. A. et J. Subrenat, Paris, Champion, 2007.

Andrea da Barberino, L’Aspramonte, romanzo cavalleresco inedito, éd. M. Boni, Bologne, Palmaverde, 1951.

Anseis von Karthago, éd. J. Alton, Tübingen, Bibliothek der literarischen Vereins in Stuttgart, 1872.

Aretino (P.), Poemi cavallereschi, éd. D. Romei, Rome, Salerno, 1995.

Ariosto (L.), Opere minori : I Cinque canti, éd. C. Segre, Naples, Riccardi, 1954.

Orlando Furioso, éd. M. Turchi, Milano, Garzanti, 1974.

Aspremont, chanson de geste du xiie siècle, éd. et trad. F. Suard, Paris, Champion, 2008.

Augustin (saint), De vera religione, éd. J. Pegon, Paris, Institut d’Études Augustiniennes, 1951.

Le Bâtard de Bouillon, éd. R. F. Cook, Genève, Droz, 1972.

Bello, F., Il Mambriano, éd. F. Zanotto, Venise, Antonelli, 1811.Boiardo, M. M., Orlando Innamorato, éd. G. Anceschi, Milan, Garzanti, 1978.

Cân Rolant : The Medieval Welsh Version of the Song of Roland, éd. et trad. A. C. Rejhon, Berkeley, University of California Press, 1984.

Casanova (G. G.), Mémoires de J. Casanova de Seingalt, écrits par lui-même, Paris, Garnier, 1880.

La Chanson de Roland, éd. G. Moignet, Paris, Bordas, 1969.

Dante Alighieri, La Commedia secondo l’antica vulgata, éd. G. Petrocchi, Florence, Le Lettere, 1975.

David Aubert, Croniques et conquestes de Charlemaine, éd. R Guiette, Bruxelles, Palais des Académies, 1951, 3 vol.

Les Éditions en vers du Couronnement de Louis, éd. Y. G. Lepage, Genève, Droz 1978.

L’Entrée d’Espagne, éd. A. Thomas, Paris, SATF, 1913.

Li Fatti di Spagna : Testo settentrionale già detto « Viaggio di Carlo Magno in Ispagna », éd. R. M. Ruggieri, Modène, Società Tipografica Modenese, 1951.

Folengo (T.), Orlandino, éd. M. Chiesa, Padoue, Antenore, 1991.

Galien le Restoré en prose, éd. H.-E. Keller et N. L. Kaltenbach, Paris, Champion, 1998.

Gautier Map, Contes de courtisans, trad. M. Pérez, Lille, Atelier National des Thèses, 1983.

De Nugis Curialium – Courtiers’ Trifles, éd. et trad. M. R. James, rev. C. N. L. Brooks et R. A. B. Mynors, Oxford, Clarendon Press, 1983.

Gozzi, (C.), La Marfisa bizzarra, éd. C. Ortiz, Bari, Laterza, 1911.

Les Grandes Chroniques de France, éd. J. Viard, Paris, Champion, t. III, 1927.

Gui de Bourgogne, éd. F. Guessard et A. Michelant, Paris, Vieweg, 1859.

Le Guide du pèlerin de Saint-Jacques de Compostelle, éd. J. Vielliard, Mâcon, Protat, 1938, rééd. Paris, Vrin, 1978.

Heilagra manna sögur, éd. C. R. Unger, Christiania, Bentzen, 1877.

Historia Karoli magni et Rotholandi ou Chronique du Pseudo-Turpin, éd. C. Meredith-Jones, Paris, Droz, 1936.

Jacques de Voragine, La Légende dorée, éd. dir. par A. Boureau, Paris, Gallimard, 2004.

Jean Bodel, La Chanson des Saisnes, éd. A. Brasseur, Genève, Droz, 1989. Jean dOutremeuse, Ly Myreur des Histors, éd. A. Borgnet et S. Bormans, Bruxelles, Commission Royale d’Histoire, 1864-1880, 6 vol.

Ly Myreur des Histors. Fragment du second livre (années 794-826), éd. A. Goosse, Bruxelles, Palais des Académies, 1965.

Jehan Bagnyon, L’Histoire de Charlemagne (parfois dite Roman de Fierabras), éd. H.-E. Keller, Genève, Droz, 1997.

Karl Magnus enligt Codex Verelianus sagan och Fru Elins bok, éd. D. Kornhall, Lund, Svenska Fornskrift-Sällskapet, 1957.

Karl Magnus’ Krønike, éd. P. Lindegård Hjorth, Copenhague, Schultz, 1960.

Karlamagnús saga ok kappa hans, éd. C. R. Unger, Christiania, Jensen, 1860.

Karlamagnús saga. Branches I, III. VII et IX, éd. A. Loth, trad. A. Patron-Godefroit, Copenhague, Det Danske Sprog- ok Litteraturselskab, 1980.

Karlamagnús saga. The Saga of Charlemagne and his Heroes, trad. C. B. Hieatt, Toronto, Pontifical Institute of Mediæval Studies, 3 vol, 1975 & 1980.

La Légende de Compostelle : le livre de Saint Jacques, trad. B. Gicquel, Paris, Tallandier, 2003.

*Liber sancti Jacobi, Codex Calixtinus, éd. K. Herbers et M. Santos Noia, Saint-Jacques de Compostelle, Xunta de Galicia, 1997-1998, 2 vol.

Le Livre des merveilles. Divertissement pour un empereur, troisième partie, trad. A. Duchesne, Paris, Les Belles Lettres, 1992.

Livre des miracles de saint Gilles : la vie d’un sanctuaire de pèlerinage au xiie siècle, dir. M. et P.-G. Girault, éd. G. Duhil, trad. A. Chupin, Orléans, Paradigme, 2007.

Martello (P. J.), Carlo Magno. Cronaca di Monsig. re Turpino arcevescovo di Rense., http://www.libreriagovi.com/Martelli.htm, (8 /5/2007).

Les Miracles de Notre-Dame de Rocamadour au xiie siècle, éd. et trad. E. Albe, Toulouse, Le Pérégrinateur, 1996.

Le Moniage Rainouart, éd. G. A. Bertin, Paris, Picard, 1973.

Naissance et développement de la chanson de geste en Europe, t. II, Chronique de Turpin, Texte anglo-Normand inédit de Willem de Briane, éd. A. de Mandach, Genève, Droz, 1963.

Niccolò da Verona, Continuazione dell’Entrée d’Espagne, Opere, éd. F. Di Ninni, Venise, Marsilio, 1992.

The Old French Johannes Translation of the Pseudo-Turpin Chronicle, éd. R. N. Walpole, Berkeley, University of California Press, 1976.

Parini (G.), Il Giorno, éd. E. Bonora, Milan, Rusconi, 1984.

Praga (E.), Opere, éd. M. Catalano, Naples, Rossi, 1969.

Pulci (L.), Morgante Maggiore, éd. G. Fatini, Turin, UTET, 1948.

Raffaele da Verona, Aquilon de Bavière, éd. P. Wunderli, Tübingen, Niemeyer, 1982 (t. I-II) et 2007 (t. III).

Renaut de Montauban. Édition critique du ms. de Paris 764 (R), éd. Ph. Verelst, Gent, Rijksuniversiteit te Gent, 1988.

La Saga de Charlemagne, trad. D. Lacroix, Paris, Le Livre de poche, 2000.

La Spagna. Poema cavalleresca del secolo XIV, éd. M. Catalano, Bologne, Casa Carducci, 1939-1940, 3 vol.

La Spagna in rima del manoscritto comense, éd. G. B. Rosiello, Alessandria, Edizioni dell’Orso, 2001.

Tassoni (A.), La Secchia rapita, éd. O. Besomi, Padoue, Antenore, 1987-1990.

Textes norrois et littérature française du Moyen Âge, t. II., La première branche de la Karlamagnús saga, trad. P. Aebischer, Genève, Droz, 1972.

Le Turpin français, dit le Turpin I, éd. R. N. Walpole, Toronto, University of Toronto Press, 1985.

La Versione occitana dello Pseudo Turpino. Ms. Londra B.M. Additional 17 920, éd. M. Piccat, Tübingen, Niemeyer, 2001.

Il Viaggio di Carlo Magno in Ispagna per conquistare il cammino di S. Giacomo, éd. A. Ceruti, Bologne, Romagnoli, 1871.

Vies des saints et des bienheureux selon l’ordre du calendrier, VII, Juillet, par les RR. PP. Bénédictins de Paris, Paris, Letouzey, 1949.

Vincent de Beauvais, Speculum historiale. (Ms. Douai B. M. 797). Texte préparé par M. Paulmier-Foucart et M.-C. Duchenne en ligne sur le site : http://atilf.atilf.fr/bichard/

ÉTUDES

Aarne (A.) et Thompson (S.), The Types of the folktale : a classification and bibliography. Helsinki, Academia scientiarum fennica, 1961.

Alexandre-Gras (D.), L’héroïsme chevaleresque dans le Roland Amoureux de Boiardo, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 1988.

Allaire (G.), Andrea da Barberino and the Language of Chivalry, Gainesville, University Press of Florida, 1997.

Beckmann (G. A.), Die Karlamagnús-Saga I und ihre altfranzösische Vorlage, Tübingen, Max Niemeyer, 2008.

Bédier (J.), La Chanson de Roland. Commentaires, Paris, Piazza, 1927.

Les Légendes épiques, recherches sur la formation des chansons de geste, t. III, Paris, Champion, 1912.

Boglioni (P.), « Miracle et Nature chez Grégoire le Grand », Épopées, légendes et miracles, Cahiers d’Études Médiévales, 1, 1974, p. 11-102.

Boureau (A.), L’Événement sans fin : récit et christianisme au Moyen Âge, Paris, Les Belles Lettres, 1993.

La Légende Dorée. Le système narratif de Jacques de Voragine, Paris, Cerf, 1984.

Boutet (D.), La Chanson de geste, Paris, PUF, 1993.

Brémond (C.), Le Goff (J.) et Schmitt (J.-C)., L’« Exemplum », Turnhout, Brepols, 1982.

Brown, (E. A. R.,) « Saint-Denis and the Turpin Legend », The Codex Calixtinus and the Shrine of St James, dir. J. Williams et A. Stones, Tübingen, Narr, 1992, p. 51-88.

Brown (P.), Le Culte des saints. Son essor et sa fonction dans la chrétienté latine, Paris, Cerf, 1984.

— « La société et le surnaturel : une transformation médiévale », Daedalus, 104, 1975, p. 133-151. Repris dans La Société et le sacré dans l’Antiquité tardive, Paris, Seuil, 1982, p. 245-272.

Catalogue général des manuscrits latins, dir. J. Porcher, III, Paris, Bibliothèque Nationale, 1952.

Cazalé-Bérard (C.), « L’exemplum médiéval est-il un genre littéraire ? II. L’exemplum et la nouvelle », Les Exempla médiévaux. Nouvelles perspectives, dir. J. Berlioz et M.-A. Polo de Beaulieu, Paris, Champion, 1998, p. 29-42.

Cerquiglini (B.), Éloge de la variante. Histoire critique de la philologie, Paris, Seuil, 1989

Chenu (M.-D.), La Théologie au xiie siècle, Paris, Vrin, 1957.

Chocheyras (J.), Saint Jacques à Compostelle, Rennes, Ouest France Université, 1985.

Cimegotto (C.), Studi e ricerche sul Mambriano di Francesco Bello, il Cieco di Ferrara, Padoue, Drucker, 1892, p. 20-21.

Combarieu du Grès (M. de), L’Idéal humain et l’expérience morale chez les héros des chansons de geste des origines à 1250, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 1979.

Conrad (Ph.), « Le Chemin de Saint Jacques », http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/le_chemin_de_saint-jacques.asp, février 2001, (15/10/2008).

Davy (M.-M.), Initiation à symbolique romane (xiie siècle), Paris, Flammarion, 1977.

De Menaca (M.), Histoire de saint Jacques et de ses miracles au Moyen Âge (viiie -xiie siècles), Nantes, Université de Nantes, 1987.

De Vooght (D. P.), « La théologie du miracle selon saint Augustin », Recherches de théologie ancienne et médiévale, 11, 1939, p. 197-222.

Díaz y Díaz (C.), El Codice Calixtino de la Catedral de Santiago. Estudio codicológico y de contenido, Saint-Jacques de Compostelle, Centro de Estudios Jacobeos, 1988.

Dictionnaire des miracles et de l’extraordinaire chrétiens, dir. P. Sbalchiero, Paris, Fayard, 2002.

Dictionnaire du Moyen Âge, dir. C. Gauvard, A. de Libera, M. Zink, Paris, PUF, 2002.

Dictionnaire de théologie catholique, dir. A. Vacant et al., Paris, Letouzey et Ané, 1899-1968.

Dierkens (A.), « Réflexions sur le miracle au haut Moyen Âge », Miracles, prodiges et merveilles au Moyen Âge, Paris, Publications de la Sorbonne, 1995, p. 9-30.

Dionisotti (C.), « Entrée d’Espagne, Spagna, Rotta di Roncisvalle », Studi in onore di Angelo Monteverdi, Modène, Società Tipografica Modenese, 1959, p. 207-241.

Dubost (F.), Aspects fantastiques de la littérature narrative médiévale (xiie-xiiie siècles). L’Autre, l’Ailleurs, l’Autrefois, Paris, Champion, 1991.

Dupront (A.), Du sacré. Croisades et pèlerinages, Images et langages, Paris, Gallimard, 1987.

— « Pèlerinages et lieux sacrés », Mélanges F. Braudel, Toulouse, Privat, 1973.

— « Perspectives anthropologiques », La Quête du sacré : Saint Jacques de Compostelle, Turnhout, Brepols, 1985.

Everson (J. E.), The Italian Romance Epic in the Age of Humanism : The Matter of Italy and the World of Rome, Oxford, Oxford University Press, 2001.

— « Le Pèlerinage à Compostelle : histoire et littérature à la cour de Ferrare à la fin du quinzième siècle », L’épopée romane. Actes du XVe Congrès international Rencesvals (Poitiers, 21-27 août 200), Poitiers, Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, 2002, p. 145-155.

Fatini (G.), Bibliografia della critica ariostea, 1510-1956, Florence, Le Monnier, 1958.

Favier (J.), Dictionnaire de la France médiévale, Paris, Fayard, 1993.

Ferrero (G. G.), « Astolfo (Storia di un personaggio) », Convivium, 24, 1961, p. 513-530.

Fikry (A.), L’Art roman du Puy et les influences islamiques, Paris, Leroux, 1934.

Flöss (L.), « Le fonti dei Fatti di Spagna », Medioevo romanzo, 15, 1990, p. 115-137.

Folz (R.), Le Souvenir et la légende de Charlemagne dans l’Empire germanique médiéval, Paris, Les Belles Lettres, 1950.

Foote (P. G.), The Pseudo-Turpin Chronicle in Iceland : A Contribution to the Study of the Karlamagnus saga, Londres, University College, 1959.

Formes médiévales du conte merveilleux, textes traduits par J. Berlioz, C. Brémond, C. Velay-Vallantin, Paris, Stock/Moyen Âge, 1989.

Franceschetti (A.), « Turpino e il suo libro nell’Orlando innamorato », Esperienze letterarie ; 21, 1996, p. 3-20.

Gaiffier (B. de), « Notes sur quelques documents relatifs à la translation de saint Jacques en Espagne », Analecta Bollandiana, 89, 1971, p. 47-66.

Goosse (A.), « Ogier le Danois. Chanson de geste de Jean d’Outremeuse », Romania, 86, 1965, p. 145-198.

Gourevitch (A. J.), Les Catégories de la culture médiévale, Paris, Gallimard, 1983.

Gros (G.), « Gautier architecte : étude sur la disposition des récits dans les deux Livres des Miracles », Babel, Langages – Imaginaires – Civilisations, 16, La mise en recueil des textes médiévaux, Université du Sud Toulon – Var, Faculté des Lettres et Sciences humaines, 2007, p. 123-154.

Guyen-Croquez (V.), Tradition et originalité dans les Croniques et Conquestes de Charlemaine de David Aubert. Thèse de doctorat, Université de Nancy 2, mars 2008, 3 vol.

Halvorsen (E. F.), The Norse Version of the Chanson de Roland, Copenhague, Ejnar Munksgaard, 1959.

Hämel (A.), Der Pseudo-Turpin von Compostela. Aus der Nachlaß herausgegeben von André de Mandach, Munich, Bayerische Akademie der Wissenschaften, 1965.

Überlieferung und Bedeutung des Liber Sancti Jacobi und des Pseudo-Turpin, Munich, Bayerische Akademie der Wissenschaften, 1950.

Heinzelmann (M.), « Une source de base de la littérature hagiographique latine : le recueil de miracles », Hagiographie, culture et sociétés (ive-xiie siècles), Actes du colloque organisé à Nanterre et à Paris (2-5 mai 1979), Paris, Études augustiniennes, 1981, p. 235-259.

Helle (K.), « Anglo-Norwegian Relations in the Reign of Håkon Håkonarson (1217-1263) », Mediæval Scandinavia, I, 1968, p. 101-114.

Henriet (P.), « Introduction. Les clercs, l’espace et la mémoire », À la recherche de légitimités chrétiennes. Représentations de l’espace et du temps dans l’Espagne médiévale (ixe-xiiie siècle), Actes du colloque de la Casa de Velasquez (26-27 avril 2001), dir. P. Henriet, Paris/Madrid, ENS Éditions/Casa de Velasquez, 2003, p. 11-25.

— « L’espace et le temps hispaniques vus et construits par les clercs (ixe-xiiie siècle) », À la recherche de légitimités chrétiennes. Représentations de l’espace et du temps dans l’Espagne médiévale (ixe-xiiie siècle), Actes du colloque de la Casa de Velasquez (26-27 avril 2001), dir. P. Henriet, Paris/Madrid, ENS Éditions/Casa de Velasquez, 2003, p. 81-127.

Herbers (K.), « The Miracles of St. James », The Codex Calixtinus and the Shrine of St James, dir. J. Williams et A. Stones, Tübingen, Narr, 1992, p. 11-29.

Hieatt (C. B.), « Charlemagne in Vincent’s Mirror : The Speculum historiale as a Source of the old norse Karlamagnús saga », Florilegium, Carleton Univ. annual Papers on Classical Antiquity and the Middle Ages, t. I, 1979, p. 186-194.

— « Karlamagnús saga and the Pseudo-Turpin Chronicle », Scandinavian Studies, 46, 1974, p. 140-150.

Horrent (Jules), La Chanson de Roland dans les littératures française et espagnole au Moyen Âge, Paris, « Les Belles Lettres », 1951.

Infurna (M.), « La letteratura franco-veneta », Lo Spazio letterario del Medioevo : 2. Il Medioevo volgare. Vol. III : La Ricezione del testo, Rome, Salerno, 2003, p. 405-30.

Johnsen (A. O.), « Les relations intellectuelles entre la France et la Norvège (1150-1214) », Le Moyen Âge, 57, 1951, p. 247-269.

Jolles (A.), Formes simples, Paris, Seuil, 1972.

Knowles (M. D.), et Obolensky (D.), Nouvelle histoire de l’Eglise, t. II, Le Moyen Âge, Paris, Seuil, 1968.

Labarre (S.), « Vie terrestre et vie céleste dans les épitaphes mérovingiennes de Venance Fortunat », Les Pierres de l’offrande : autour de l’œuvre de Christoph W. Clairmont, t. II, dir. A. Sartre-Fauriat, Zurich, Akanthus, 2003, p. 101-107.

Lacroix (D.), « La chanson de geste française au contact de la saga norroise : le cas de la Karlamagnús saga », Les Chansons de geste. Actes du XVIe Congrès international de la Société Rencesvals, Grenade, 21-25 juillet 2003), éd. C. Alvar & J. Paredes, Grenade, Université de Grenade, p. 379-389.

— « Le personnage de Charlemagne dans la Karlamagnús saga », Charlemagne dans la réalité historique et la littérature. (Actes du colloque de Saint-Riquier, 13-14 décembre 2003), éd. D. Buschinger et P. Andersen, Médiévales, 36, p. 51-59.

Latourelle (R.), « Miracle », Dictionnaire de théologie fondamentale, dir. R. Latourelle et R. Fisichella, Montréal/Paris, Bellarmin/Cerf, 1992.

Le Gentil (P.), « Réflexions sur le thème de la mort dans les chansons de geste », Mélanges Rita Lejeune, Gembloux, Duculot, 1969, t. II, p. 801-809.

Le Goff (J.), « Merveilleux », Dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval, dir. J. Le Goff et J.-C. Schmitt, Paris, Fayard, 1999.

— « Le merveilleux dans l’Occident médiéval », L’Imaginaire médiéval, Paris, Gallimard, 1985 (1ère publ. 1978), p. 17-39.

— « Le merveilleux scientifique au Moyen Âge », Zwischen Wahn, Glaube und Wissenschaft. Magie, Astrologie und Wissenschaftgeschichte, dir. J.-F. Bergier, Zurich, 1988, p. 87-113.

— « Réflexions sur le merveilleux », Démons et merveilles au Moyen Âge. Actes du IVe Colloque International de Nice, (13-14 mars 1987), dir. D. Menjot et B. Cursente, Nice, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice, 1990, p. 7-21.

— « “Vita” et “pre-exemplum” dans le 2e livre des Dialogues de Grégoire le Grand », Hagiographie, culture et sociétés (ive-xiie siècles), Actes du colloque organisé à Nanterre et à Paris (2-5 mai 1979), Paris, Études augustiniennes, 1981, p. 105-120.

Leach (H. G.), Angevin Britain and Scandinavia, Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1921.

Lejeune (R.), et Stiennon (J.), La Légende de Roland dans l’art du Moyen Âge, Liège, Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège, 1966.

López Martinez-Moràs (S.), « De bello Runcievallis. La composition de la bataille de Roncevaux dans la Chronique de Turpin », Romania, 126, 2008, p. 65-102.

Epica y camino de Santiago : entorno al Pseudo-Turpin, La Corogne, Ediciós do Castro, 2002.

Louis (R.), « Aimeri Picaud, alias Olivier d’Asquins, compilateur du Liber Sancti Jacobi », Bulletin de la Société Nationale des Antiquaires de France, 1948-1949, p. 80-97.

Madelénat (D.), L’Épopée, Paris, PUF, 1986.

Mâle (É.), « L’Espagne arabe et l’art roman », Art et artistes du Moyen Âge, Paris, Flammarion, 1968, p. 40-81.

Mandach (A. de), Naissance et développement de la chanson de geste en Europe t. I, La Geste de Charlemagne et de Roland, Genève, Droz, 1961.

— « L’Entrée d’Espagne : six auteurs en quête d’un personnage », Studi Medievali, 30, 1989, p. 163-208.

— « L’ouvrage de Turpin est-il vraiment une “chronique en prose” ? Une comparaison entre l’art poétique de Turpin et Turoldus », Actes du Ier Congrès international de la Société Rencesvals (21-25 juillet 1959), Cahiers de Civilisation Médiévale, 3, 1960, p. 71-75.

— « Sur les traces de la cheville ouvrière de L’Entrée d’Espagne : Giovanni di Nono », Testi, cotesti e contesti del franco-italiano, a cura di G. Holtus, H. Krauss, P. Wunderli, Tübingen, Niemeyer, 1989, p. 48-64.

Marrou (H.-I.), Saint Augustin et la fin de la culture antique, Paris, Éditions de Boccard, 1958.

Ménard (Ph.), Le Rire et le sourire dans le roman courtois en France au Moyen Âge (1150-1250), Genève, Droz, 1969.

Menéndez-Pidal (R.), La Chanson de Roland et la tradition épique des Francs, Paris, Picard, 1960.

Meschonnic (H.), Pour la Poétique 1, Paris, Gallimard, 1970.

Meslin (M.), « Qu’est-ce que le merveilleux ? », L’Imaginaire et les croyances en Occident, dir. M. Meslin, Paris, Bordas, 1984, p. 6-8.

Meyer (P.), « Fragments de manuscrits français. I : Fragment d’une chanson de geste relative à la guerre d’Espagne », Romania, 35, 1906, p. 22-31.

Michel (L.), Les Légendes épiques carolingiennes dans l’œuvre de Jean d’Outremeuse, Liège, La Renaissance du Livre, 1935.

Moisan (A.), « Clercs et légendes épiques : Hélinand de Froidmont, Auberi des Trois-Fontaines, Vincent de Beauvais et la Chronique de Turpin », Au Carrefour des routes d’Europe, la chanson de geste. Xe congrès international de la Société Rencesvals pour l’étude des épopées romanes (Strasbourg 1985), Aix-en-Provence, Publications du CUER MA, 1987, (Senefiance, 20-21), t. II, p. 913-925.

— « Le Codex Calixtinus ou les vérités d’un faussaire », Farai chansoneta novele. Hommage à Jean-Charles Payen, Caen, Université de Caen, 1989, p. 275-283.

— « L’exploitation de la Chronique du Pseudo-Turpin », Marche Romane, Cahiers de l’A. R. U. Lg., Mediaevalia 81, 31, 1981, p. 11-41.

Le Livre de saint Jacques ou « Codex Calixtinus » de Compostelle. Étude critique et littéraire, Paris, Champion, 1992.

— « La transposition de la Chanson de Roland dans la Chronique du Pseudo-Turpin : contrefaçon ou sublimation ? », Actes du XIe Congrès international de la Société Rencesvals (Barcelone, août 1988), Barcelone, 1990, Memorias RABLB, t. II, p. 81-96.

Moretti (F.), « Per un’edizione della Spagna in prosa », Confronto Letterario : Quaderni del Dipartimento di Lingue e Letterature Straniere Moderne dell’Università di Pisa, 42, 2004, p. 331-364.

Palumbo (G.), « La Chanson de Roland dans les Croniques et conquestes de Charlemaine : le problème des sources », Le Moyen Français, 57-58, 2005-2006, p. 291-314.

Piccat (M.), « Motivi ed echi della tradizione jacopea nella letteratura francoveneta », dans Atti del convegno Internazionale di Studi : Santiago e l’Italia (Perugia, 23-26 Maggio 2002), dir. P. Caucci von Saucken, t. V,. Pérouse, Università degli Studi di Perugia, Edizioni Compostelleane, 2005, p. 501-530.

Poirion (D.), Le Merveilleux dans la littérature française du Moyen Âge, Paris, PUF, 1982.

— « Notice » sur le Tristan et Iseut de Béroul, dans Tristan et Yseut. Les premières versions européennes, dir. Ch. Marchello-Nizia, Paris, Gallimard, 1995, p. 1127-1150.

Propp (V.), Morphologie du conte, Paris, Seuil, 1970.

Réau (L.), Iconographie de l’art chrétien, t. III, Iconographie des saints, Paris, PUF, 1958.

Les Relations littéraires franco-scandinaves au Moyen Âge, Actes du colloque de Liège (avril 1972), Paris, Les Belles Lettres, 1975.

Ricoeur (P.), Temps et récit, t. I : L’intrigue et le récit historique, Paris, Seuil, 1983.

Rajna (P.), « La rotta di Roncisvalle nella letteratura cavalleresca italiana », Il Propugnatore, 3.2, 1870, p. 384-409 ; 4.1, 1872, p. 52-78 et 333-390, 4.2, 1872, p. 53-133.

Rodini (R. J.), Ludovico Ariosto : An Annotated Bibliography of Criticism, 1956-1980, Columbia, University of Missouri Press, 1984.

Ruggieri (R. M.), « Dall’Entrée d’Espagne e dai Fatti di Spagna alla “materia di Spagna” dell’inventario gonzaghesco », Atti del 2 ° Congresso internazionale della Société Rencesvals, Cultura neolatina, 21, 1961, p. 182-190.

Schmitt (J.-C.), Les Revenants. Les vivants et les morts dans la société médiévale, Paris, Gallimard, 1994.

Scudieri Ruggieri (J.), « Il pelegrinaggio compostellano e l’Italia », Cultura neolatina, 20, 1970, p. 185-198.

Sienaert (E.), Les Lais de Marie de France. Du conte merveilleux à la nouvelle psychologique, Paris, Champion, 1978.

Sigal (P.-A.), « Histoire et hagiographie : les Miracula aux xie et xiie siècles », L’Historiographie en Occident du ve au xve siècle, Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 87, 1980, p. 237-257.

L’Homme et le miracle dans la France médiévale (xie -xiiie siècle), Paris, Cerf, 1985.

— « Miracle in vita et miracle posthume aux xie et xiie siècles », Histoire des miracles, Actes de la VIe Rencontre d’Histoire Religieuse (Fontevraud, 8-9 octobre 1982), Angers, Presses de l’Université, 1983, p. 41-49.

— « Les récits de miracles », Comprendre le xiiie siècle. Études offertes à Marie-Thérèse Lorcin, dir. P. Guichard et D. Alexandre-Bidon, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1995, p. 132-144.

Skårup (P.), « Om den norrøne oversættelse i Karlamagnússaga af den Oldfranske chanson d’Aspremont », Bibliotheca Arnamagnæana, t. XXXIII, 1979.

Stones (A.) et Krochalis (J.), « Qui a lu le Guide du pèlerin de Saint-Jacques ? », Paris, CTHS, 1995, p. 11-36.

Stopani (R.), Il “camino” italiano per Santiago de Compostela : Le fonti itinerarie di età medievale, Florence, Le Lettere, 2001.

Vie di pellegrinaggio del Medioevo : gli itinerari per Roma, Gerusalemme, Compostella, Florence, Le Lettere, 1991.

Strologo (F.), « Intorno alle fonti della Spagna in Prosa : l’altro Turpino », Rassegna europea di letteratura italiana, 29-30, 2007, p. 69-91.

Suard (F.), « La chanson de geste comme système de représentation du monde », Chanson de geste et tradition épique en France au Moyen Âge, Caen, Paradigme, 1994, p. 21-48.

Taymans (F.), « Le miracle, signe du surnaturel », Nouvelle revue théologique, 77, 1955, p. 225-245.

Tétrel (H.), La Chanson des Saxons et sa réception norroise. Avatars de la matière épique, Orléans, Paradigme, 2006.

— « Le Pseudo-Turpin et l’Aspremont norrois. La branche IV de la Karlamagnússaga est-elle une compilation mécanique ? », Romania, 120, 2002, p. 326-352.

Togeby (K.), « L’influence de la littérature française sur les littératures scandinaves au Moyen Âge », Grundriss der romanischen Literaturen des Mittelalters, vol. I, B, vi, Heidelberg, 1972, p. 375-395.

Treffort (C.), L’Église carolingienne et la mort : christianisme, rites funéraires et pratiques commémoratives, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1996.

Valette (J.-R.), La Poétique du merveilleux dans le Lancelot en prose, Paris, Champion, 1998.

Vallecalle (J.-C.), « Le monde du Graal et ses héros dans l’épopée franco-italienne », Les Personnages autour du Graal, textes réunis par C. Lachet, Lyon, CEDIC, 2008, p. 181-193.

— « Sainteté ou héroïsme chrétien ? Remarques sur deux épisodes de L’Entrée d’Espagne », PRIS-MA, 16, 2000, p. 303-316.

Vauchez (A.), « Miracle », Dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval, dir. J. Le Goff et J.-C. Schmitt, Paris, Fayard, 1999.

Saints, prophètes et visionnaires. Le pouvoir surnaturel au Moyen Âge, Paris, Albin Michel, 1999.

La Sainteté en Occident aux derniers siècles du Moyen Âge, Rome, École Française de Rome, 1981.

Voretzsch (C.), « Sur Anseïs de Carthage. Supplément de l’édition de M. Alton », Romania, 27, 1898, p. 241-269.

Vulliez (C.), « Le miracle et son approche dans les recueils de miracula orléanais du ixe au xiie siècle », Miracles, prodiges et merveilles au Moyen Âge, XXVe Congrès de la SHMES (Orléans, juin 1994), Paris, Publications de la Sorbonne, 1995, p. 89-113.

Weinberg (B.), A History of Literary Criticism in the Italian Renaissance, Chicago, Chicago University Press, 1963.

Zatti (S.), Il Furioso tra epos e romanzo, Lucques, Pacini Fazzi, 1990.

Zumthor (P.), Essai de poétique médiévale, Paris, Seuil, 1972.

© Presses universitaires de Lyon, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search