Version classiqueVersion mobile

Espaces critiques

Sous la direction de Philippe Pelletier

Les mouvements sociaux sont caractérisés par l’espace qu’ils occupent et qui les conditionne en retour. Les lieux étant construits, ils instaurent une interrelation entre deux logiques : historique et géographique. Ils sont critiques par la cristallisation d’intérêts divergents qui s’y rencontrent, ils deviennent objets critiques par le nécessaire recul de la connaissance. Partant de ces postulats, la collection « Espaces critiques » publie des travaux éclairant les problématiques spatiales, territoriales et environnementales, soit théoriques, soit de terrain. Elle entend renouveler la démarche géographique de concert avec d’autres disciplines (anthropologie, histoire, science politique, économie, écologie). Elle insiste sur les enjeux, les acteurs et les actions engagées dans la réappropriation spatiale, dans l’ici et le maintenant.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search