Version classiqueVersion mobile

Élire domicile

 | 
Jean-Yves Authier
, 
Catherine Bonvalet
, 
Jean-Pierre Lévy

Bibliographie

Texte intégral

Allen J., Barlow J., Leal J., Maloutas T., Padovani L. (2004), Housing and welfare in Southern Europe, London, ed. Blackwell.

Alonso W. (1964), Location and land use: toward a general theory of land rent, Cambridge, Harvard University Press.

American Association of Retired Persons (2000), Fixing to stay. A National Survey of Housing and Home Modifications Issues, Washington, American Association of Retired Persons.

Arbonville D., Brun J. (2002), « Choix résidentiel », in Segaud M., Brun J., Driant J.-C. (dir.), Dictionnaire de l’habitat et du logement, Paris, Armand Colin.

Arlaud S., Jean Y., Royoux D. (dir.) (2005), Rural-Urbain. Nouveaux liens, nouvelles frontières, Rennes, PUR.

Atlas de l’immigration de la RMR de Montréal en 2001 : <http//atlasim2001.inrs-ucs.uquebec.ca>

Augé M., Chombart de Lauwe P.-H. (1994), Les Hommes, leurs espaces et leurs aspirations : Hommage à Paul-Henry Chombart de Lauwe, Paris, L’Harmattan.

Authier J.-Y. (1993), La Vie des lieux. Un quartier du Vieux-Lyon au fil du temps, Lyon, PUL.

Authier J.-Y. (1997), Réhabilitation et embourgeoisement des quartiers anciens centraux. Étude des formes et des processus de micro-ségrégation dans le quartier Saint-Georges à Lyon, Paris, Plan Construction et Architecture, coll. « Recherches », no 79.

Authier J.-Y. (2005), « Le quartier un espace de proximité », in Bourdin A., Lefeuvre M.-P., Germain A., La Proximité. Construction politique et expérience sociale, Paris, L’Harmattan, p. 207-220.

Authier J.-Y. (dir.) et al. (2001), Du domicile à la ville. Vivre en quartier ancien, Paris, Anthropos-Économica, coll. « Villes ».

Authier J.-Y. (dir.) et al. (2005), La Construction sociale des rapports résidentiels. Expériences, configurations, contextes, Paris, Ministère de l’Équipement, des Transports et du Logement, Plan Urbanisme Construction Architecture.

Authier J.-Y., Lévy J.-P. (2002), « L’étude des rapports résidentiels des citadins : une approche compréhensive des mobilités en milieu urbain », in Lévy J.-P., Dureau F. (dir.), L'Accès à la ville. Les mobilités spatiales en questions, Paris, L’Harmattan, p. 329-354.

Baccaïni B. (1997), « Commuting and residential strategies in Île-de-France : individual behaviour and spatial constraints », Environment and Planning A, vol. 29, p. 1801-1829.

Barakatt G. (1998), On investit et on s’investit, Québec, Éric Brassard éditeur.

Barrett F. A. (1973), Residential Search Behaviour: A Study of Intra-Urban Relocation in Toronto, Geographical Monographs no 1, Toronto, York University, Department of Geography.

Barthon C. (1997), « Enfants d’immigrés dans la division sociale et scolaire : l’exemple d’Asnières-sur-Seine », Annales de la recherche urbaine, no 75, p. 70-78.

Bauer G., Roux J.-M. (1976), La Rurbanisation ou la ville éparpillée, Paris, Seuil.

Baum S., Wolff M. (2003), Housing Aspirations of Australian Households, Final report for the Australian Housing and Research Institute, Melbourne, Australian Housing and Research Institute.

Bawin-Legros B. (2004), « Intimacy and the New Sentimental Order », Current Sociology, vol. 52, no 2, p. 241-250.

Beaufils S., Bonvalet C. (2006), « Les trajectoires géographiques des Franciliens de 50 à 70 ans », Note rapide, no 376/I, Paris, IAURIF.

Bédard M., Fortin A. (2004), « Intimité, mobilité et urbanité en 1978 et 2000 », Recherches sociographiques, XLV, 3, p. 493-519.

Berger M. (2004), Les Périurbains de Paris. De la ville dense à la métropole éclatée, Paris, CNRS Éditions [+ cédérom].

Berger M. (2006a), « Périurbanisation et accentuation des logiques ségrégatives en Île-de-France », Hérodote, no 122, p. 198-211.

Berger M. (2006b), « Les dynamiques périurbaines en région parisienne. Quelles évolutions récentes ? », in Larceneux A., Boiteux-Orain C. (dir.), Paris et ses franges, étalement urbain et polycentrisme, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, p. 21-46.

Berger M. (2007), « Mobilités résidentielles, mobilités quotidiennes. Une approche des déterminants sociaux des aires de déplacement en région parisienne », in Séchet R., Garat I., Zeneidi D. (dir.), Espaces en (trans)action, Rennes, PUR.

Berger M., Brun J. (2006), Mobilités résidentielles, navettes et recomposition des systèmes résidentiels en région parisienne, Paris, PUCA, coll. « Recherche », no 167.

Bertaux-Wiame I. (2005), « Parcours professionnels, mobilité géographique : une analyse des inégalités homme/femme dans le secteur bancaire », in Durand J.-P., Linhart D. (éd.), Les Ressorts de la mobilisation au travail, Paris, Octarès, p. 25-32.

Bidou C. (1984), Les Aventuriers du quotidien. Essai sur les nouvelles classes moyennes, Paris, PUF.

Blum A., de la Gorce G., Thélot C. (1985), « Mobilité sociale et migration géographique », Population, no 40 (3).

Bonnete., Collet B., Maurines B. (2006), « Carrière familiale et mobilité géographique professionnelle », Cahiers du genre, no 41, p. 117-138.

Bonvalet C. (2003), « La famille-entourage locale », Population, vol. 58, no 1, p. 9-43.

Bonvalet C. (2007), « Histoire résidentielle des Franciliens nés entre 1930 et 1950 », in bonvalet C., Drosso F., Benguigui F., Huynh M. (sous la dir.), Vieillissement de la population et logement : les stratégies résidentielles et patrimoniales, Paris, La Documentation française, coll. « PUCA ».

Bonvalet C., Arbonville D. (éd.) (2006), Quelles familles ? Quels logements ?, Paris, INED.

Bonvalet C., Brun J. (2002), « État des lieux des recherches sur la mobilité résidentielle en France », in Lévy J.-P., Dureau F. (éd.), L’Accès à la ville. Les mobilités spatiales en question, Paris, L’Harmattan, coll. « Habitat et sociétés », p. 15-64.

Bonvalet C., Fribourg A.-M. (dir.) (1990), Stratégies résidentielles, Paris, Plan Construction/INED, coll. « Congrès et colloques », no 2.

Bonvalet C., Gotman A. (1993), Le Logement, une affaire de famille, Paris, L’Harmattan.

Bonvalet C., Gotman A., Grafmeyer Y. (dir.) (1999), La Famille et ses proches. L’aménagement des territoires, Paris, INED-PUF, coll. « Travaux et documents », Cahier no 143.

Bonvalet C., Lelièvre É. (1997), « The transformation of household and housing structures in France and Great Britain », International Journal of Population Geography, no 3, p. 187-201.

Bordessa R. (1978), « Real estate salesmen and residential relocation decisions », Canadian Geographer, no 22, p. 334-339.

Bottai M. (1996), «Migratory careers. An application and some suggestions», in Angeli F. (ed.), Proceedings of EAPS-IUSSP 3rd European Population Conference, Milano.

Bottai M., Cortesi G., Lazzeroni M. (2006), Famiglie, Abitazioni, Insediamenti, Pisa, Ed. Plus-Università di Pisa.

Bourdieu P., Passeron J.-C. (1970), La Reproduction : éléments pour une théorie du système d’enseignement, Paris, Éditions de Minuit.

Bourdin A. (1996), « L’ancrage comme choix », in Hirschhorn M., Berthelot J.-M. (dir.), Mobilités et ancrages, Paris, L’Harmattan, p. 37-56.

Bourne L. S. (1981), The Geography of Housing, London, Edward Arnold.

Bourne L. S. (1996), « Reinventing the Suburbs : Old Myths and New Realities », Progress in planning, 46, 3, p. 163-184.

Bourne L., Rose D. (2001), « The changing face of Canada : the uneven geographies of population and social change », The Canadian Geographer, no 45, p. 105-119.

Brais N. (2000), La Dimension géographique de l’articulation vie professionnelle/vie familiale : stratégies spatiales familiales dans la région de Québec, thèse de doctorat de géographie sous la dir. de Paul Villeneuve, Québec, Université Laval.

Brais N., Luka N. (2002), « De la ville à la banlieue, de la banlieue à la ville », in Fortin A., Després C., Vachon G. (dir.), La Banlieue revisitée, Québec, Nota Bene, p. 151-180.

Broccolichis., Van Zanten A. (1997), « Espaces de concurrence et circuits de scolarisation : l’évitement des collèges publics d’un district de la banlieue parisienne », Annales de la recherche urbaine, no 75, p. 5-31.

Brueckner J., Thisse J.-F., Zénou Y. (1999), « Why is central Paris rich and downtown Detroit Poor ? An amenity-based theory », European Economic Review, no 43, p. 91-107.

Brutel C., Jegou M., Rieu C. (2000), « La mobilité géographique et la promotion professionnelle des salariés : une analyse par aire urbaine », Économie et statistique, no 336, p. 53-68.

Butler T. (1997), Gentrification and the Middle Classes, Aldershot, Ashgate.

Cailly L. (2004), Pratiques spatiales, identités sociales et processus d’individualisation, thèse de doctorat de géographie, Tours, Université François Rabelais.

Camstra R. (1996), « Commuting and gender in lifestyle perspective », Urban Studies, no 33, 2, p. 283-300.

Canada Mortgage and Housing Corporation, Quebec Market Analysis Centre (2003), Summary of a Study on the Sociodemographic Profile of Home Buyers in 2001-2002 in the Montréal and Québec CMAs, Montréal, CMHC.

Caouette É. (1995), La Relation au « chez-soi » des personnes âgées en résidences spécialisées et leur perception de l’image des centres d’accueil, mémoire de maîtrise en sciences de l’architecture, Québec, Université Laval.

Cass N., Shove E., Urry J. (2005), « Social Exclusion, Mobility and Access », The Sociological Review, no 53(3), p. 539-555.

Castel R. (1995), Les Métamorphoses de la question sociale, Paris, Gallimard.

Cavailhes J., Peeters D., Sekeris E., Thiss E J.-F. (2003), « La ville périurbaine », Revue économique, no 54, p. 5-23.

Chandler J., Maconachie M., Collett T., Dodgeon B. (2004), « Living alone : its place in household formation and change », Sociological Research Online, no 9 (3), <http://www.socresonline.org.uk/9/3/chandler.html>.

Charbonneau J. (1998), « Trajectoires sociales et stratégies individuelles en contexte d’incertitude », in Grafmeyer Y., Dansereau F., Trajectoires familiales et espaces de vie en milieu urbain, Lyon, PUL, p. 395-413.

Choko M. H., Hamel P. (1999), Devenir propriétaire, un bon investissement ?, Québec, Éric Brassard Éditeur.

Clark W.A.V., Blue S. A. (2004), « Race, Class and Segregation Patterns in U.S. Immigrant Gateway Cities », Urban Affairs Review, no 39, p. 667-688.

Clark W.A.V., Dieleman F. M. (1996), Households and Housing : Choice and Outcomes in the Housing Market, New Brunswick, New Jersey, Center for Urban Policy Research.

Clark W.A.V., Marinus C., Deurloo C., Dieleman F. M. (2003), « Housing careers in the United States, 1968-93 : Modelling the sequencing of housing states », Urban Studies, no 40 (1), p. 143-160.

Clément C., Bonvalet C. (2006), L’Espace de vie des familles recomposées, Paris, PUCA, Ministère de l’Équipement, des Transports et du Logement, no 161.

Cléments., Mantovani J., Membrado M. (1998), « L’urbain dans tous ses états : Faire, vivre et dire la ville », in Haumont N. (dir.), Habitat et sociétés, Paris, L’Harmattan, p. 231-254.

Coing H. (1966), Rénovation urbaine et changement social, Paris, Éditions ouvrières.

Conseil des Aînés (2001), La Réalité des aînés québécois, Sainte-Foy, Publications du Québec.

Copeland T. E., Weston J. F. (1983), Financial Theory and Corporate Policy, Addison-Wesley Publishing Company.

Cornuel D. (1995), « Mécanismes économiques de la marginalisation dans le logement social en France », Revue d’économie régionale et urbaine, no 3.

Courgeau D. (1995), « Mobilité : déménagement et emploi », in Ascher F., Le Logement en questions, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube.

Courgeau D., Lelièvre E. (1989), Analyse démographique des biographies, Paris, INED.

Courgeau D., Meron M. (1995), « Mobilité résidentielle, activité et vie familiale des couples », Économie et statistique, no 290, p. 17-31.

Cournoyer F. (1998), « Accéder à la propriété dans la ville centre ou dans sa banlieue. Le cas de Montréal », in Grafmeyer Y., Dansereau F. (dir.), Trajectoires familiales et espaces de vie en milieu urbain, Lyon, PUL, p. 221-233.

Crump J. R. (2003), « Finding a place in the country. Exurban and suburban development in Sonoma County, California », Environment and Behavior, 35, 2, p. 187-222.

Dagenais H. (2006), Les Ménages d’une seule personne et le logement au Québec, Québec, Gouvernement du Québec, Société d’habitation du Québec.

Dansereau F. (1988), Habiter au centre. Tendances et perspectives de l’habitation dans l’arrondissement Centre, Montréal, INRS-Urbanisation et Ville de Montréal.

Daris A. (2003), Une perspective sociale des comportements de mobilité des résidants des banlieues anciennes de la région de Québec, mémoire de maîtrise en sciences de l’architecture, Québec, Université Laval.

Davison B., Kendig H., Stephensf., Merrill V. (1993), It’s my Place : Older People Talk About Their Homes, Canberra, Australia, Australian Government Publishing Service.

Debrand T., Taffin C. (2006), « Les changements de résidence : entre contraintes familiales et professionnelles », Données sociales, Paris, INSEE.

Déchaux J.-H. (1999), « Les deux faces de l’individualisme familial », Les Cahiers de la sécurité intérieure, no 35, p. 11-32.

Demeulenaere P. (1996), Homo œconomicus. Enquête sur la constitution d’un paradigme, Paris, PUF, coll. « Sociologies ».

Deschênes C.-R., Forest P. (1996), Les Acheteurs de logements neufs au Québec en 1995, Québec, Société d’habitation du Québec, Direction générale de la planification et de la recherche, Direction de l’analyse et de la recherche.

Desjeux D., Monjaret A., Taponnier S. (1998), Quand les Français déménagent. Circulation des objets domestiques et rituel de la mobilité dans la vie quotidienne en France, Paris, PUF.

Després C. (1991), « The meaning of home : Literature review and directions for future research and theoritical development », The Journal of Architectural and Planning Research, no 8 (2), p. 96-115.

Després C., Lord S. (2005), « The meaning of home for elderly suburbanites », in Rowles G. D., Chaudhury H. (eds), Coming home : International perspectives on place, time and identity in old age, Helvi Gold, p. 317-340.

Desse R.-P. (2001), Le Nouveau Commerce urbain : dynamique spatiales et stratégies des acteurs, Rennes, PUR.

Dowling R. (1998), « Gender, class and home ownership : placing the connections », Housing Studies, no 13 (4), p. 471-486.

Dubet F. (1991), Les Lycéens, Paris, Seuil.

Duchesne L. (dir.) (2006), La Situation démographique au Québec. Bilan 2006, Québec, Institut de la statistique du Québec.

Dugas C. (2000), « L’espace rural québécois », in Carrier M., Côté S. (dir.), Gourvernance et territoires ruraux : éléments d’un débat sur la responsabilité du développement, Sainte-Foy, Presses de l’Université du Québec, p. 13-40.

Dulac G. (1993), « L’autonomie des hommes célibataires, les échanges amoureux et la lignée », Revue internationale d’action communautaire, no 29 (69), p. 47-57.

Duncan O. D., Duncan B. (1955), « A methodological analysis of segregation indexes », American Sociological Review, 20 (2), p. 210-217.

Dupuisa., Thorns D. (1998), « Home, home ownership and the search for ontological security », Sociological Review, no 46 (1), p. 24-47.

Ehrenberg A. (2000), La Fatigue d’être soi : dépression et société, Paris, Odile Jacob.

Ermisch J. F., Jenkins S. P. (1999), « Retirement and housing adjustment in later life : evidence from the British Household Panel Survey », Labour Economics, no 6 (2), p. 311-333.

Faure S. (2006), « De quelques effets sociaux des démolitions d’immeubles. Un grand ensemble HLM à Saint-Étienne », Espaces et sociétés, no 124-125, p. 191-206.

Feijten P., Mulder C. H., Baizán P. (2003), « Age differentiation in the effect of household situation on first-time homeownership », Journal of Housing and the Built Environment, no 18, p. 233-255.

Feldman R. M. (1996), « Constancy and change in attachments to types of settlements », Environment and Behavior, no 28 (4), p. 419-445.

Feldman R. M. (1997), « Attachments to types of settlements in the United States. Beyond satisfaction and preference models », in Després C., Piché D. (dir.), Housing surveys. Advances in theory and methods, Sainte-Foy, CRAD, Université Laval, p. 175-185.

Flamm M. (2004), « Comprendre le choix modal », thèse de doctorat EPFL, Lausanne.

Fong E., Wilkes R. (1999), « The spatial assimilation model reexamined : an assessment by Canadian data », International Migration Review, no 33, p. 594-620.

Fortina., Bédard M. (2003), « Citadins et banlieusards : représentations, pratiques et identités », Canadian Journal of Urban Research/Revue canadienne de recherche urbaine, vol. 12, no 1, p. 124-142.

Fortina., Cournoyer-Boutin O. (2007), Étalement rurbain ou dispersion ?, Rapport de recherche, Québec, GIRBa, Université Laval.

Fortina., Després C., Vachon G. (dir.) (2002), La Banlieue revisitée, Québec, Nota Bene.

Friedman A. (2000), « Preferences of first-time buyers of affordable housing : evidence from Grow Homes in Montreal, Canada », Canadian Journal of Urban Studies, no 9.

Fujita M. (1989), Urban economic theory, Cambridge, Cambridge University Press.

Garcia M. (2003), L’Insertion urbaine des immigrants latino-américains à Montréal. Trajectoires résidentielles, fréquentation des commerces et lieux de culte ethniques et définition identitaire, thèse de doctorat en études urbaines, Montréal, Université du Québec, INRS-UCS.

Girard A. (1959, 3e éd. 1981), Le Choix du conjoint. Une enquête psycho-sociologique en France, Paris, INED-PUF, coll. « Travaux et Documents », Cahier no 70.

Girarda., Stoetzel J. (1947), Désirs des Français en matière d’habitation urbaine, Paris, INED-PUF, Cahier no 3.

Girard C. (2006), « La migration interne de 55 à 65 ans au cours de la décennie 1995-2005 », in Duchesne L. (dir.), La Situation démographique au Québec. Bilan 2006, Québec, Institut de la statistique du Québec, p. 21-35.

Glaude M., de Singly F. (1986), « L’organisation domestique : pouvoir et organisation », Économie et statistique, no 187, p. 3-30.

Goffman E. (2002 [1977]), L’Arrangement des sexes, Paris, La Dispute.

Gotman A. (1994), « L’accession à la propriété dans le parc social : quelle demande ? », Les Annales de la recherche urbaine, no 65, p. 54-67.

Gotman A. (1999), « Géographies familiales, migrations et générations », in Bonvalet C., Gotman A., Grafmeyer Y. (dir.), La Famille et ses proches. L’aménagement des territoires, Paris, INED-PUF, coll. « Travaux et Documents », Cahier no 143, p. 69-133.

Grafmeyer Y. (1990), « Les employés de la Société Lyonnaise de Banque : carrières professionnelles et mobilité géographique dans une entreprise en réseau », in Lesquin Y., Schweitzer S., L’Usine et le bureau : itinéraires sociaux et professionnels dans l’entreprise, XIXe-XXe siècles, Lyon, PUL, p. 167-193.

Grafmeyer Y. (1992), Les Gens de la banque, Paris, PUF, coll. « Sociologies ».

Grafmeyer Y. (1994), « Regards sociologiques sur la ségrégation », in Brun J., Rhein C. (dir.), La Ségrégation dans la ville. Concepts et mesures, Paris, L’Harmattan, p. 85-117.

Grafmeyer Y. (1995), « Sociabilités urbaines », in Ascher F. (coord.), Le Logement en questions, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube, chapitre 7, p. 189-212.

Grafmeyer Y. (2004), Sociologie urbaine, Paris, Nathan.

Grafmeyer Y., Dansereau F. (dir.) (1998), Trajectoires familiales et espaces de vie en milieu urbain, Lyon, PUL.

Granovetter M. S. (1982), « The strenght of weak ties. A network theory revisited », in Mardsen P. V., Lin N., Social Structure and Network Analysis, Sage Pub., p. 105-130.

Greenwald M. J. (2002), « New urbanism as a factor in the mobility of the elderly », in Mira R. G., Saucedo-Cameselle J. M., Romay-Martinez J. (dir.), Culture, Environmental Action and Sustainability, Cambridge, Hogrefe & Huber, p. 351-383.

Grossetti M. (2006), « L’imprévisibilité dans les parcours sociaux », Cahiers internationaux de sociologie, no CXX, p. 5-28.

Groves M. A., Wilson V. F. (1992), « To move or not to move ? Factors influencing the housing choice of elderly persons », Journal of Housing for the Elderly, no 10 (1/2), p. 33-47.

Guillon M. (1988), « Ouvriers étrangers et français des usines Renault. Pratiques de mobilisation de main-d’œuvre », Espace, Populations, Sociétés, no 3, p. 455-466.

Gurney C., Means R. (1993), « The meaning of home in later life », in Arber S., Evandrou M. (dir.), Ageing, Independence

and the Life Course, Londres, Jessica Kingsley Publishers, p. 119-131.

Hall R., Ogden P. E., Hill C. (1997), « The pattern and structure of one-person households in England and Wales and France », International Journal of Population Geography, no 3 (2), p. 161-181.

Hamnett C., Randolph B. (1988), Cities, Housing and Profits, London, Hutchinson.

Hare P. (1992), « Frail elders in the suburbs », Journal of the American Society on Aging, Spring, p. 35-39.

Haumont N. (1966), Les Pavillonnaires, Paris, CRU.

Henry F. (1989), Housing and Racial Discrimination in Canada, Toronto, Equal Opportunity Consultants/Policy and Research, Multiculturalism and Citizenship.

Héran F. (1987), « Comment les Français voisinent », Économie et statistique, no 195, p. 43-60.

Hiebert D. (2000), « Immigration and the changing Canadian city », Canadian Geographer, no 44, p. 25-43.

Hirschman A. (1970), Exit, Voice and Loyalty. Responses to Decline in Firms, Organizations and States, Cambridge, Harvard University Press (traduction française : Face au déclin des entreprises et des institutions, Paris, Éditions ouvrières, 1972).

Hofmeister H. (2005), « Geographic mobility of couples in the United States : Relocation and commuting trends », Zeitschrift für Familienforschung, Heft 2/2005, p. 115-128.

Hollinger D. (1995), Postethnic America. Beyond Multiculturalism, New York, Basic Books.

Holmes M. (2004), « An Equal Distance ? Individualisation, Gender and Intimacy in Distance Relationships », Sociological Review, no 52 (2), p. 180-200.

INSEE (1998), « Les conditions de logement des ménages. Exploitation de l’enquête Logement 1996-1997 », INSEE Résultats, consommation mode de vie, no 97-98, novembre.

INSEE (2003), « Les conditions de logement des ménages en 2002. Enquête nationale logement », INSEE Résultats société, no 20, octobre.

INSEE-IAURIF, Atlas des Franciliens ; (2000), t. 1, Territoire et population, 85 p. ; (2001), t. 2, Logement, 113 p. ; (2002), t. 3, Population et modes de vie, 113 p. ; (2003), t. 4, Activité et emploi, 121 p.

Jobse R., Musterd S. (1993), « Population change in residential environments in the metropolitan areas of Amsterdam, Rotterdam and the Hague », Tidjschrift voor Economische und Sociale Geografie, no 84, p. 304-311.

Jurado T. (2004), « La vivienda como determinante de la formación familiar en España desde una perspectiva comparada », Revista Española de Investigaciones Sociológicas (REIS), no 103/03, p. 113-157.

Justus M. (2004), « Immigrants in Canada’s Cities », in Andrew C. (ed.), Our Diverse Cities, Ottawa, Metropolis Institute.

Kapland. H., Woodhouse K. (2004), « Research in Ethnic Segregation I : Causal Factors », Urban Geography, no 26, p. 579-585.

Kaufmann J.-C. (1994), « Les ménages d’une personne en Europe », Population, no 4-5, p. 935-958.

Kaufmann V. (2005), « Mobilités et réversibilités : vers des sociétés plus fluides ? » Cahiers internationaux de sociologie, vol. CXVIII, p. 119-135.

Kearns A., Hiscock R., Ellaway A., MacIntyre S. (2000), « “Beyond Four Walls”. The psycho-social benefits of home : evidence from West Central Scotland », Housing Studies, no 15 (3), p. 387-410.

Kesselring S. (2005), « New mobilities management. Mobility pioneers between first and second modernity », Zeitschrift für Familienforschung, Heft 2/2005, p. 129-143.

King M. A. (1975), « The demand for housing : integrating the roles of the journey to work, neighborhood quality and price », in Terleckj N. E. (ed.), Household production and consumption, New York, NBER, p. 451-483.

Krout J., Holmes H., Erickson M., Wolle S. (2003), « Residential Relocation », in Krout J., Wethington E. (dir.), Residential Choices and Experiences of Older Adults Pathways to Life Quality, New York, Springer, p. 27-46.

La Vie financière (1999), « Coûts comparés de l’acquisition et de la location », no 2803 du 27 février.

Lancaster K. J. (1966), « A new approach to consumer theory », Journal of Political Economy, vol. 174.

Langouët G., Léger A. (1997), Le Choix des familles, Paris, Fabert.

Lareau A. (1989), Home Advantage. Social Class and Parental Intervention in Elementary Education, London, Falmer Press.

Lareau A. (2003), Unequal Childhoods. Class, Race and Family Life, Berkeley, University of California Press.

Larsen J., Urry J., Axhausen K. (2005), Social networks and future mobilities, Final draft : report to the UK Department for Transport, Lancaster et Zurich, Lancaster University et IVT ETHZ.

Lavigne G. (1987), Les Ethniques et la ville : l’aventure urbaine des immigrants portugais à Montréal, Montréal, Le Préambule.

Lavigne J.-C., Arbet M.-T. (1992), Les Habiter solitaires, Lyon, Économie et Humanisme - Ministère de l’Équipement, des transports et de l’espace.

Lawton M. P. (1986), Environment and Aging, New York, Albany, Center for the Study of Aging.

Lawton M. P. (1998), « Environment and aging : Theory revisited », in Scheidt R. J. and P. G. (dir.), Environment and Aging - A Focus on Housing, London, Greenwood Press, p. 1-31.

Le Blanc D., Laferrère A., Pigois R. (1999), « Les effets de l’existence du parc HLM sur le profil de consommation des ménages », Économie et statistique, no 328, 1999-8.

Le Bourdais C., Neill G., Turcotte P., avec la collaboration de Vachon N., Archambault J. (2000), « L’évolution des liens conjugaux », Tendances sociales canadiennes, no 56, p. 15-18 (Ottawa : Statistique Canada, cat. 11-008-XPF).

Leal J. (1997), «Emancipación y vivienda», in Vergés Escuín R. (ed.), La emancipación de los jóvenes, Barcelona, Editorial Centro de cultura contemporánea de Barcelona.

Leal J. (2001), «Políticas de vivienda y sistemas de bienestar: el caso de España en el contexto de los países del sur de Europa», Lisboa, Revista Cidades, no 3.

Leal J. (2004a), « Dinámica de la población y desarrollo del parque de viviendas en España », in Leal J. (coord.), Informe sobre la situación demográfica en España, Madrid, Fundación Fernando Abril Martorell, p. 325-353.

Leal J. (2004b), « El diferente modelo residencial de los países del Sur de Europa : El mercado, las viviendas, la familia y el Estado », Arxius, no 10, p. 11-37.

Lefeuvre M.-P. (2005), « Choix résidentiels contre mixité sociale ? », Urbanisme, no 340, p. 50-52.

Leloup X. (1999), La Ségrégation résidentielle. Le cas d’une commune bruxelloise, Paris, L’Harmattan.

Leloup X. (2000), « Isolement résidentiel et normativité sociale dans les quartiers urbains. Le jeune isolé comme figure de la modernité », Recherches sociologiques, no 1, p. 135-145.

Levin I. (2004), « Living Apart Together : A New Family Form », Current Sociology, vol. 52, no 2, p. 223-240.

Lévy J.-P. (1998), « Dynamiques du peuplement résidentiel », Sociétés contemporaines, no 29, p. 43-72.

Limmer R. (2004), « Job mobility and living arrangements », Mobility and the Cosmopolitan Perspective, Sonderforschungsbereich 536, Munich, p. 89-93.

Lo L., Teixeira C., Truelove M. (2002), Cultural Resources, Ethnic Strategies, and Immigrant Entrepreneurship : A Comparative Study of Five Immigrant Groups in the Toronto CMA, Toronto, CERIS, Working Paper no 21.

Lo O. (1996), « La vie en condominium », Tendances sociales canadiennes, no 41, p. 28-31 (Ottawa : Statistique Canada, cat. 11-008-XPF).

Lockwood D. (1992), Solidarity and Schism. The Problem of Disorder in Durkheimian and Marxist Sociology, Oxford, Clarendon Press.

Loiseau M., Bonvalet C. (2005), « L’impact de la loi de 1948 sur les trajectoires résidentielles en Île-de-France », Population, 60 (3), p. 351-366.

Lord S. (2004), Les Aînés face à leur avenir résidentiel : le cas de résidents de banlieues de Québec, mémoire de maîtrise en sciences de l’architecture, Québec, Université Laval.

Loury G. C. (1977), « A dynamic theory of racial income differences », in Wallace P. A., La Mond A. M. (eds), Women, Minorities and Employement Discrimination, Lexington, Health, p. 153-186.

Luk F. K. (1993), « A general equilibrium simulation model of housing markets with indivisibility », Regional science and urban economics, no 23, p. 153-169.

Magnan H., Plateau C. (2004), Acheter ou louer son logement, Service économique et statistique de la direction des Affaires économiques et internationales du ministère de l’Équipement, note de synthèse no 155, septembre-octobre.

Mallon I. (2000), « Vivre en maison de retraite, mais vivre… Le regard des résidents », Informations sociales, no 88, p. 94-100.

Mallon I. (2003), « Des vieux en maison de retraite : savoir reconstruire un “chez-soi” », Empan, no 52, p. 126-133.

Maloutas T., Karadimitriou D. (2001), « Vertical social differentiation in Athens : alternative or complement to community segregation ? », International Journal of Urban and Regional Research, no 25 (4), p. 699-716.

Martiniello M. (1995), L’Ethnicité dans les sciences sociales contemporaines, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », no 2997.

Masnick G. H. (2002), « The new demographics of housing », Housing Policy Debate, no 13 (2), p. 275-321.

Massey D., Lundy G. (2001), « Use of Black English and racial discrimination in urban housing markets », Urban Affairs Review, no 36, p. 452-469.

McNicoll C. (1993), Montréal : une société multiculturelle, Paris, Belin.

Meissonnier J. (2001), Provinciliens : les voyageurs du quotidien, Paris, L’Harmattan.

Membrado M. (2003), « Le vieillissement avec le temps, et malgré le monde », Empan, no 52, p. 100-106.

Michelson W. (1977), Environmental Choice, Human Behavior, and Residential Satisfaction, New York, Oxford University Press.

Milan A., Peters A. (2003), « Couples living apart », Canadian Social Trends, vol. 69, p. 2-8 (Ottawa : Statistique Canada, cat. 11-008-XIE).

Milette C. (1999), Bien vivre avec son âge : Revue de littérature sur la promotion de la santé des personnes âgées, Québec, Ministère de la Santé et des services sociaux, Direction générale de la santé publique.

Mills E. S. (1967), « An aggregative model of resources allocation in a metropolitan area », American Economic Review, vol. 57, p. 197-210.

Mills E. S. (1972), Urban Economics Glenview, Illinois, Scott Foresman.

Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec (2003), Politique de soutien à domicile. Chez-soi : Le premier choix, Québec, Gouvernement du Québec.

Miraftab F. (2000), « Sheltering refugees : the housing experience of refugees in Metropolitan Vancouver, Canada », Canadian Journal of Urban Research, no 9, p. 42-63.

Miron J. (1993), « Demography, living arrangement and residential geography », in Bourne L. S., Ley D. (dir.), The Changing Social Geography of Canadian Cities, Montreal and Kingston, McGill-Queen’s University Press, p. 76-102.

Moen P., Erikson M. A. (2001), « Decision-making and satisfaction with a continuing care retirement community », Journal of Housing for the Elderly, no 14 (1/2), p. 53-69.

Montreal Gazette (1992), « A home of one’s own. In growing numbers, single women are enjoying the security of home ownership », reportage de King A., 21 septembre, p. C3.

Morin D., Fortina., Després C. (2000), « À des lieux du stéréotype banlieusard : Les banlieues de Québec construites dans les années 1950 et 1960 », Les Cahiers québécois de démographie, no 29 (2), p. 335-356.

Moser G., Weiss K. (2003), Espaces de vie : Aspects de la relation homme-environnement, Paris, Armand Colin.

Moss M. L. (1997), « Reinventing the central city as a place to live and work », Housing Policy Debate, no 8, p. 471-490.

Mulder C. H., Wagner M. (1998), « First time homeownership in the family life course : a West German−Dutch comparison », Urban Studies, no 35 (4), p. 687-713.

Murdie R. A. (2003), « Housing affordability and Toronto’s rental market : perspectives from the housing careers of Jamaican, Polish and Somali newcomers », Housing, Theory and Society, no 20, p. 183-196.

Murdie R. A., Teixeira C. (2003), « Towards a comfortable neighbourhood and appropriate housing : immigrant experiences in Toronto », in Anisef P., Lanphier M. (eds), The World in a City, Toronto, University of Toronto Press.

Murphy R. (1988), Social Closure. The Theory of Monopolization and Exclusion, Oxford, Clarendon Press.

Muth R. F. (1960), « The demand for non-farm housing », in Haberger A. C. (ed.), The demand for durable goods, Chicago, University of Chicago Press.

Muth R. F. (1969), Cities and housing, Chicago, University of Chicago Press.

Navez-Bouchanine F. (1998), « Fragmentation spatiale et stratégies résidentielles », in Haumont N., Lévy J.-P. (dir.), La Ville éclatée : quartiers et peuplement, Paris, L’Harmattan.

Oatley N. (2001), « L’apparition de l’Edge (of) City. Quels mots pour les “nouveaux” espaces urbains ? », in Rivière d’arc H. (dir), Nommer les nouveaux territoires urbains, Paris, Éditions UNESCO/Éditions de la Maison des sciences de l’homme, p. 17-38.

Oberti M. (2007), L’École dans la ville. Ségrégation, mixité, carte scolaire, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Ogden P. E., Hall R. (2000), « Households, Reurbanisation and the Rise of Living Alone in the Principal French Cities, 1975-90 », Urban Studies, no 37 (2), p. 367-390.

Ogden P. E., Schnoebelen F. (2005), « The rise of the small household : demographic change and household structure in France », Population, Space and Place, no 11, p. 251-268.

Ostrovsky Y. (2004), « Life Cycle Theory and the Residential Mobility of Older Canadians », La revue canadienne du vieillissement, no 23, p. 23-37.

Owusu T. (1999), « Residential patterns and housing choices of Ghanaian immigrants in Toronto », Housing Studies, no 14, p. 77-97.

Ozuekrena. S., Van Kempen R. (2003), « Special issue editors’ introduction : Dynamics and diversity : housing careers and segregation of minority ethnic groups », Housing, Theory and Society, no 20, p. 162-171.

Palm R. (1985), « Ethnic segmentation of real estate agent practice in urban housing market », Annals of the Association of American Geographers, no 75, p. 58-68.

Pampalon R., Raymond G. (2000), « Un indice de défavorisation pour la planification de la santé et du bien-être au Québec », Maladies chroniques au Canada, no 21 (4), p. 125-146. <http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/cdic-mcc/21-3/b_f.html>

Papageoriou G. J. (1976), « On spatial consumer equilibrium », in Papageorgiou G. J. (ed.), Mathematical land use theory, Lexington, Lexington books, p. 287-304.

Parsons T. (1955), Family, socialisation and Interaction Process, Glencoe, Illinois, Free Press.

Patterson P. K. (1997), New Urbanism and the Elderly in Urban and Suburban Neighborhoods, thèse de doctorat, Portland, Portland State University.

Pendall R, Carruthers J. I. (2003), « Does Density Exacerbate Income Segregation ? Evidence from U. S. Metropolitan Areas, 1980 to 2000 », Housing Policy Debate, vol. 14, no 4, p. 541-590.

Pierre M. (2006), « L’invention d’un système bi-résidentiel. Un choix de vie pour couple retraité aisé », Les Annales de la recherche urbaine, no 100, p. 107-113.

Pinçon M., Pinçon-Charlot M. (1989), Dans les beaux quartiers, Paris, Seuil.

Pinson D. (1988), Du logement pour tous aux maisons en tous genres, Paris, MEL, collection « Recherches ».

Pinsond., Thomann S. (2002), La Maison en ses territoires, Paris, L’Harmattan.

Pouyanne G. (2006), « Étalement urbain et ségrégation socio-spatiale, une revue de la littérature », Cahier du GRES, no 2006-07.

Preston V. (1993), « Who lives in condominiums and cooperatives ? An empirical investigation of housing tenure », Tijdschift voor Economische en Sociale Geografie, no 82 (1), p. 2-14.

Préteceille E. (2006), « La ségrégation sociale a-t-elle augmenté ? La métropole parisienne entre polarisation et mixité », Sociétés contemporaines, no 62, p. 69-93.

Putnam R. D. (2000), Bowling Alone. The Collapse and Revival of American Community, New York, Simon & Schuster.

Qadeer M. A. (2004), « Ethnic segregation in a multicultural city : the case of Toronto, Canada », CERIS, Policy Matters, no 6, p. 1-6.

Raveaud M., van Zanten A. (2007), « Choosing the local school ? Middle class parents’values and social and ethnic mix in London and Paris”, Journal of Education Policy, vol. 22, no 1, p. 107-124.

Ray B. K., Moore E. (1991), « Access to homeownership among immigrant groups in Canada », Canadian Review of Sociology & Anthropology, no 28, p. 1-27.

Reiss D. (1971), « Varieties of Consensual Experience », Family Process, no 10, p. 1-35.

Rex J., Moore R. (1967), Race, Community and Conflict, Oxford, Oxford University Press.

Richardson H. W. (1977), The New Urban Economics and alternatives, London, Pion Press.

Rioux M.-C. (1999), La Pertinence financière du propriétarisme résidentiel unifamilial, Québec, Éric Brassard éditeur.

Robison J. T., Moen P. (2000), « A life-course perspective on housing expectations and shifts in late midlife », Research on Aging, no 22 (5), p. 499-532.

Rodriguez J. (2006), « La vivienda : se consolida la tendencia al alza de los tipos de interés », Ciudad y Territorio, vol. 38, no 148, p. 449-473.

Rohe W. M., van Zandt S., McCarthy G. (2001), The Social Benefits and Costs of Homeownership : A Critical Assessment of the Research, Harvard University, Joint Center for Housing Studies, Low-Income Homeownership Working Paper Series, LIHO-01.12, document en ligne.

Rose D. (2004), « Discourses and experiences of social mix in gentrifying neighbourhoods : a Montreal case study », Canadian Journal of Urban Research, no 13 (2), p. 278-316.

Rose D. (2006), « Les atouts des quartiers en voie de gentrification : du discours municipal à celui des acheteurs. Le cas de Montréal », Sociétés contemporaines, no 63, p. 39-62.

Rosen S. (1974), « Hedonic prices and implicit markets : product differentiation in pure competition », Journal of Political Economy, vol. 82 (1).

Roseneil S., Budgeon (2004), « Cultures of Intimacy and Care beyond “the Family” : Personal Life and Social Change in the Early 21st Century », Current Sociology, no 52 (2), p. 135-159.

Rossi P. H. (1955), Why families move : a study in the social psychology of urban residential mobility, Glencoe, Illinois, Free Press.

Rowlands R., Gurney C. M. (2000), « Young peoples’ perceptions of housing tenure : a case study in the socialization of tenure prejudice », Housing, Theory and Society, no 17 (3), p. 121-130.

Roy J. (1998), Les Personnes âgées et les solidarités : La fin des mythes, Québec, Éditions de l’IQRC.

Roy J., Vézina A., Cliche A. (1996), Les aînés et les solidarités dans leur milieu : l’envers du mythe. Étude portant sur la solidarité horizontale des personnes âgées vivant à domicile et résidant dans le territoire du CLSC La Source, Québec, Centre de recherche sur les services communautaires, Faculté des sciences sociales, Université Laval.

Rubinstein R. S. (1998), « The Phenomenology of Housing for Older People », in Scheidt R. J., Windley P. G. (dir.), Environment and Aging Theory : A Focus on Housing, Westport, Greenwood Press, p. 89-109.

Sarraceno C. (1995), « Familismo ambivalente y clientelismo categórico en el Estado de bienestar italiano », in Sarasa S., Moreno L., El Estado de Bienestar en la Europa del Sur, Madrid, Consejo Superior de Investigaciones Científicas.

Sarre P., Phillips D., Skellington R. (1989), Ethnic Minority Housing : Explanations and Policies, Aldershot, Avebury.

Sauvant A., Rouchaud D. (2003), Localisation des logements neufs en Île-de-France, en habitat collectif et individuel, Service économique et statistique du ministère de l’Équipement, note de synthèse, septembre-octobre, p. 1-8.

SCHL (2001), La Trajectoire résidentielle des 45-64 ans dans les RMR de Montréal et de Québec, (www.cmhc-schl.gc.ca/region_fr/quebec/quebec_006.cfm,5sept.2003).

Schneider N. F., Limmer R., Ruckdeschel K. (2002), Mobil, flexibel, gebunden – Familie und Beruf in der mobilen Gesellschaft, Frankfurt am Main, Campus.

Schwartz O. (1990), Le Monde privé des ouvriers, Paris, PUF.

Secchi B. (2006), Première leçon d’urbanisme, Paris, Éditions Parenthèses.

Sénécal G., Hamel P. J. (2001), « Ville compacte et qualité de vie : discussions autour de l’approche canadienne des indicateurs de durabilité », Le géographe canadien/Canadian Geographer, 45, 2, p. 306-318.

Seo J.-K. (2002), « Re-urbanisation in regenerated areas of Manchester and Glasgow : new residents and the problems of sustainability », Cities, no 19, p. 113– 121.

Sheehan N. W., Karasik R. J. (1995), « The decision to move to a continuing care retirement community », Journal of Housing for the Elderly, no 11 (2), p. 107-122.

SHQ (2006), Priorités des Québécoises et des Québécois en matière d’habitation d’ici cinq ans. Sondage commandé par la Société d’habitation du Québec et réalisé par Léger Marketing, Montréal.

Siegfried A. (1951), Géographie humoristique de Paris, Paris, La Passerelle.

Singly (de) F., Thélot C. (1988), Gens du privé, gens du public. La grande différence, Paris, Dunod.

Sixsmith A. J., Sixsmith J. A. (1991), « Transitions in home experience in later life », Journal of Architectural and Planning Research, no 8 (3), p. 181-191.

Skaburskis A. (1988), « The nature of Canadian condominium submarkets and their effect on the evolving urban spatial structure », Urban Studies, no 25, p. 109-123.

Smith S. (2005), Banking on housing ? Speculating on the role and relevance of housing wealth in Britain, Paper prepared for the Joseph Rowntree Foundation.

South S. J., Crowder K. D. (1997), « Residential mobility between cities and suburbs : race, suburbanization, and back-to-the-city moves », Demography, no 34, p. 525-538.

Stimson R. J. and Minnery J. (1998), « Why people move to the “Sun-belt” : a case study of long-distance migration to the Gold Coast Australia », Urban Studies, vol. 35, no 2, p. 1 93-214.

Strazheim (1975), An Econometric Analysis of the Urban Housing Market, New York, National Bureau of Economic Research.

Summerfield C., Gill B. (eds) (2005), Social Trends, no 35, Londres, Office for National Statistics.

Susino Arbucias J. (2001), « Cambos de vivienda y movilidad residencial en España », VII Congreso Español de Sociología, Salamanca 20-22 sept.

Teixeira C. (1986), La Mobilité résidentielle intra-urbaine des Portugais de première génération à Montréal, mémoire de maîtrise, Département de Géographie, Université du Québec à Montréal.

Teixeira C. (1993), The Role of « Ethnic » Sources of Information in the Relocation Decision-making Process : A Case Study of the Portuguese in Mississauga, thèse de doctorat, Department of Geography, York University of Toronto.

Teixeira C. (1995), « Ethnicity, housing search, and the role of the real estate agent : a case study of Portuguese and non-Portuguese real estate agents in Toronto », The Professional Geographer, no 47, p. 176-183.

Teixeira C. (2002), « A village of dream homes : the Portuguese in Mississauga », in Dieterman F. (ed.), Mississauga : The First 10 000 Years, Mississauga, Ontario, Mississauga Heritage Foundation.

Teixeira C., Murdie R. A. (1997), « The role of ethnic real estate agents in the residential relocation process : A case study of Portuguese homebuyers in suburban Toronto », Urban Geography, no 18, p. 497-520.

Testenoire A. (2006), « Éloignés au quotidien et ensemble. Arrangements conjugaux en milieu populaire », Cahiers du genre, no 41, p. 117-138.

Thalman P., Favarger P. (2002), Locataire ou propriétaire, Enjeux et mythes de l’accession à la propriété en Suisse, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes.

Thünen (von) J. (1826), Der isolierte Staat in Beziehung auf Landwirtschaft und Nationalökonomie, Hambourg, Friedrich Perthes </w/index.php?title=Friedrich_Perthes&action=edit>

Tiebout C. M. (1956), « A pure theory of local expenditures », Journal of Political Economy, no 64, p. 416-424.

Tkocz Z., Kristensen G. (1994), « Commuting distances and gender : a spatial urban model », Geographical Analysis, no 26, 1, p. 1-14.

Toubon J.-C., Messamah K. (1991), Centralité immigrée. Le quartier de la Goutte d’Or. Dynamiques d’un espace pluriethnique : succession, compétition, cohabitation, Paris, L’Harmattan.

Turner M. A., Wienk R. (1993), « The persistence of segregation in urban areas : contributing causes », in Kingsley G. T. and Turner M. A. (eds), Housing Markets and Residential Mobility, Washington D.C., Urban Institute Press.

Ulysse P. J., Lesemann F. (1997), Le vieillissement des populations : les trente dernières années en perspective : Revue de la littérature, Ottawa, Santé Canada, Division du vieillissement et des aînés.

van der Land M. (2005), « Urban consumption and feelings of attachment of Rotterdam’s new middle class », Sociological Research Online, no 10 (2).

Vickerman R. W. (1984), « Urban and regional change, migration and commuting. The dynamics of workplace, residence and transport choise », Urban Studies, no 21.

Vignal C. (2003), Ancrages et mobilités de salariés de l’industrie à l’épreuve de la délocalisation de l’emploi. Configurations résidentielles, logiques familiales et logiques professionnelles, thèse de doctorat en urbanisme, aménagement et politiques urbaines, Créteil, Université de Paris XII-Val de Marne.

Vignal C. (2005), « Injonctions à la mobilité, arbitrages résidentiels et délocalisation de l’emploi », Cahiers internationaux de sociologie, vol. 118, p. 101-117.

Vignal C. (2005a), « Les espaces familiaux à l’épreuve de la délocalisation de l’emploi : ancrages et mobilités de salariés de l’industrie », Espaces et sociétés, no 120-121, p. 179-197.

Vignal C. (2005b), « Logiques professionnelles et logiques familiales : une articulation contrainte par la délocalisation de l’emploi », Sociologie du travail, no 2, vol. 47, p. 153-169.

Wagnild G. (2001), « Growing old at home », Journal of Housing for the Elderly, no 14 (1/2), p. 71-84.

Wahl H.-W., Weisman G. D. (2003), « Environment gerontology at the beginning of a new millenium : Reflections on its historical, empirical, and theoretical development », The Gerontologist, no 43 (5), p. 616-627.

Walby S. (1997), Gender Transformations, London, Routledge.

Waters M. (1990), Ethnic Options : choosing identities in America, Berkeley, University of California Press.

Watt P. (2005), « Housing histories and fragmented middleclass careers : the case of marginal professionals in London Council Housing », Housing Studies, no 20 (3), p. 359-381.

Widmer E. D. (2006), « Le “family network analysis” (FNM) : un outil d’investigation des configurations familiales à disposition des thérapeutes », Thérapie familiale, no 26, 4, p. 427-445.

Wilson W. J. (1987), The Truly Disadvantaged. The Inner City, the Underclass and Public Policy, Chicago, The University of Chicago Press.

Wingo L. (1961), Transportation and urban land, Baltimore, Johns Hopkins University Press.

Wittel A. (2001), « Toward a Network Sociality », Theory, Culture & Society, no 18 (6), p. 51-76.

Zanten (van) A. (2001), L’École de la périphérie. Scolarité et ségrégation en banlieue, Paris, PUF.

Zanten (van) A. (2002), « Les classes moyennes et la mixité scolaire », Les Annales de la recherche urbaine, no 93, p. 131–140.

Zanten (van) A. (2003), « Middle-class parents and social mix in French urban schools : Reproduction and transformation of class relations in education », International Studies in Sociology of Education Journal, vol. 13, no 2, p. 107-123.

Zanten (van) A. (2006), « Compétition et fonctionnement des établissements scolaires : les enseignements d’une enquête européenne », Revue française de pédagogie, no 156.

Zanten (van) A. (2007), « Les choix scolaires dans la banlieue parisienne : défection, prise de parole et évitement de la mixité », in Lagrange H. (dir.), L’Épreuve des inégalités, Paris, PUF.

Zelinsky W., Lee B. A. (2001), « Heterolocalism », in Zelinsky W., The Enigma of Ethnicity, Iowa City, University of Iowa Press, p. 124-154.

© Presses universitaires de Lyon, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search