Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Conclusion

p. 205-212


Extrait

1Lorsque les premiers imprimeurs ont mis sous leurs presses des images, des ephemera ou des livres religieux, ont-ils pensé qu’ils allaient révolutionner l’économie et la spiritualité ?

2Les deux premiers siècles de l’histoire de l’imprimerie ont démontré l’importance du religieux dans l’activité des ateliers : mise en place de circuits de distribution complexes ; importance des tirages ; diversité des productions, de la simple feuille aux coûteux in-folio. Le livre religieux fait aussi bien vivre de puissantes entreprises d’édition que d’humbles ateliers. Les deux siècles de notre étude sont le temps d’une révolution en profondeur.

3Cette révolution se manifeste dans deux dimensions. La première est celle des ouvrages à destination du clergé, des pasteurs, des couvents, etc. On pourrait parler d’une littérature professionnelle, car ce sont les ouvrages liturgiques, les exemples de sermons, les traités techniques de gestion des fidèles. Les entreprises éditoriales sont gigantesqu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.