Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Des marteaux contre les sorcières : les imprimés antisuperstitieux en Espagne

p. 187-204


Extrait

1La chasse aux sorcières qui fait rage dès la fin du xve siècle est attisée par le livre antisuperstitieux par antonomase : le Malleus maleficarum1. Publié en 1486 à Strasbourg, ce manuel devient très vite un « succès de librairie », avec plus de 34 éditions, dont plus de 10 à Lyon, et environ 30 000 exemplaires qui circulent à travers l’Europe2. Les auteurs, Jacques Sprenger et Henry Institoris, y livrent leur expérience d’inquisiteurs et mettent à disposition des juges un ouvrage pratique pour reconnaître, traquer et juger les disciples du diable. Ce manuel ouvre également la voie à un nouveau phénomène éditorial : celui des sommes antisuperstitieuses ou démonologiques3. Aussi leur volume est-il proportionnel à l’intensité de la chasse aux sorcières. Ce sont en effet dans les territoires les plus touchés que ces manuels sont les plus imprimés : en premier lieu l’Allemagne, puis la France, l’Italie et enfin l’Espagne.

2À l’échelle européenne, près de 200 ouvrages ont été publié

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.