Version classiqueVersion mobile

Le Temple national

 | 
Vincent Petit

La IIe République : printemps des peuples, printemps des prêtres

Sylvain Milbach et Vincent Petit

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avec la proclamation du suffrage universel masculin, le 2 mars 1848, le corps électoral passe de 246 000 à plus de 9 millions d’électeurs. C’est peu dire que la révolution de 1848 constitue une rupture1 tout autant qu’un défi auquel le clergé est peu préparé, avec la liberté de la presse et donc l’apparition de nombreux journaux, et la liberté de réunion qui entraîne la prolifération des comités et clubs. Si, dans une large part, l’épiscopat voit sans déplaisir la chute de Louis-Philippe, l’instauration d’un régime qui rappelle par son nom celui de 1793 suscite des craintes. Au-delà d’une unanimité religieuse souvent décrite comme générale à Paris et dans les grandes villes, les accès d’anticléricalisme n’ont toutefois pas manqué par endroits. Les circonstances politiques sont néanmoins favorables à l’Église. La réputation libérale du nouveau pape Pie IX (élu en 1846)2, la constitution d’un véritable « parti catholique » à la faveur de la campagne pour la liberté de l’enseignement l...

Auteurs

Sylvain Milbach est maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Savoie Mont-Blanc. Il a publié notamment Les Chaires ennemies : l’Église, l’État et la liberté d’enseignement dans la France des notables, 1830-1850 (Honoré Champion, 2015) et, avec Richard A. Lebrun, Lamennais. A Believer's Revolutionary Politics (Brill, 2018).

 

Vincent Petit est professeur agrégé et docteur en histoire contemporaine (Sorbonne Université / Université de Fribourg). Spécialiste d’histoire religieuse et politique du XIXe siècle, il a publié Église et nation : la question liturgique en France au XIXe siècle (Presses universitaires de Rennes, 2010), God save la France. La religion et la nation (Éditions du Cerf, 2015) et, plus récemment, Napoléon saint : l’Empereur au Paradis (Cêtre, 2021).

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search