Version classiqueVersion mobile

Le Temple national

 | 
Vincent Petit

Les assemblées révolutionnaires (1789-1799) : vers un effacement progressif

Caroline Chopelin-Blanc

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Force est de constater le vide historiographique sur les députés ecclésiastiques dans les assemblées révolutionnaires : il n’existe en effet à ce jour ni ouvrage ni article de fond consacré à cette question générale. L’ambition de cet article n’est pas de combler ce vide, mais d’apporter quelques éléments de constat et de réflexion. L’étude porte sur les membres ecclésiastiques des assemblées de la période révolutionnaire, comprise ici de l’ouverture des États généraux à Versailles le 5 mai 1789 au coup d’État de Napoléon Bonaparte dans la nuit du 9 au 10 novembre 1799 qui marque la fin du Directoire. Lors de cette décennie révolutionnaire plusieurs assemblées se succèdent : d’abord, de mai 1789 à fin septembre 1791, les États généraux, qui se proclament Assemblée nationale constituante le 9 juillet 1789, dont la mission est de rédiger une constitution pour le pays, passé du régime de monarchie absolue de droit divin à celui de monarchie constitutionnelle ; puis du 1er octobre 1791 ...

Auteur

Caroline Chopelin-Blanc est professeure agrégée et docteure en histoire, chercheuse associée au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA). Spécialiste d’histoire religieuse du XVIIIe siècle, elle a publié De l’apologétique à l’Église constitutionnelle : Adrien Lamourette, 1742-1794 (Honoré Champion, 2009) et, avec Paul Chopelin, L’Obscurantisme et les Lumières : itinéraire de l’abbé Grégoire, évêque révolutionnaire (Vendémiaire, 2013).

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search