Version classiqueVersion mobile

Petits soldats dans la Grande Guerre

 | 
Daniel Aranda

Annexes

Anthologie de la littérature du combattant juvénile (1914-1918)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’enfant au fusil de bois

Un petit fusil de bois, de Marie Hollebecque (dans La Grande Mêlée des peuples, Paris, Larousse, 1915, p. 33-38 – texte intégral).

La pédagogue Marie Lahy-Hollebecque reprend dans le recueil La Grande Mêlée des peuples un fait divers retentissant : l’histoire de « l’enfant au fusil de bois », qui en août 1914 aurait été fusillé pour avoir menacé avec son jouet un officier allemand.

Cette anecdote concerne notre propos, même si ce personnage n’est pas un combattant juvénile au sens strict. Contre les versions qui font de lui un gamin qui voulait simplement s’amuser avec les soldats allemands, Marie Hollebecque présente un « enfant au fusil de bois » patriote, voulant défendre sa mère et sa maison contre l’invasion germanique, et provoquant l’affrontement avec l’ennemi.

« Alors vous aussi, monsieur, vous croyez ce qu’ils ont raconté dans leurs journaux, qu’un enfant de sept ans, ça n’a pas la pleine connaissance de ses actes ?... Ainsi, ça verrait partir le pèr...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search