Version classiqueVersion mobile

Petits soldats dans la Grande Guerre

 | 
Daniel Aranda

Annexes

Liste des emplois de l’expression « enfant-soldat » dans le corpus 1914-1918

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

  • « Les enfants soldats »
    (Anonyme, Le Journal des débats, vol. 126, nº 323, 21 novembre 1914, p. 2. Citation du journal L’Information.)
  • « Il y a peu d’hommes pour recevoir le général et ce sont surtout des vieux vers qui Joffre est conduit par l’enfant soldat. »
    (Anonyme, « Le général Joffre en Alsace », Le Temps, vol. 54, nº 19 507, 3 décembre 1914, p. 3. Citation du quotidien Le Temps.)
  • « Il est juste que les noms de nos petits héros ne tombent pas dans l’oubli. La Ligue désire leur assurer la part de gloire à laquelle ils ont droit, et sera reconnaissante à toute personne qui voudra bien lui envoyer des communications sur les enfants-soldats. »
    (Anonyme, « Secours et communiqués », Le Figaro, vol. 61, nº 62, 3 mars 1915, p. 4)
  • « L’enfant soldat »
    (Jean Guirbal, La Grande Guerre en compositions françaises, Paris, Nathan, 1915, p. 44)
  • « Les enfants soldats »
    (Étienne Jolicler, Six mois de guerre, Tours, Mame, 1915, p. 87)
  • « Oui, j’ai lu cela plusieurs fois, il y a eu des enfants soldats,...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search