Version classiqueVersion mobile

Les paradoxes de la féminisation

 | 
Gilles Combaz

La direction d’école dans le premier degré : une opportunité pour les femmes ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quelques repères sociohistoriques

Eu égard aux enjeux liés à l’accès au poste de directeur, il nous semble nécessaire, avant d’aborder la période contemporaine, de faire un petit retour en arrière. Parmi ces enjeux, l’un d’eux paraît assez central et constitue une forme de fil rouge : il concerne les relations entre le directeur et ses collègues (qui prennent très vite la dénomination d’adjoints). Actuellement, le directeur n’est pas le supérieur hiérarchique de son équipe d’enseignants. C’est l’inspecteur du primaire qui assume ce rôle. Les travaux historiques montrent que cela n’a pas toujours été le cas (voir infra). C’est important, car cela renvoie à la question du pouvoir. Nous faisons l’hypothèse que cela peut constituer une dimension importante dans les motivations des femmes et des hommes pour briguer un poste de directeur. Un bref rappel historique permettra de suivre les évolutions et les tensions repérables dans ce registre.

Le statut de directeur apparaît officiellement e...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search