Version classiqueVersion mobile

Thomas Müntzer (1490-1525) : christianisme et révolution

 | 
Thomas Müntzer

Plaidoyer très bien fondé

Et réponse à la chair sans esprit qui mène douce vie à Wittenberg et qui, par le vol de l’Écriture sainte, a si lamentablement souillé la pitoyable chrétienté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Thomas Müntzer, d’Allstedt

De la caverne d’Élie, dont la sévérité n’épargne personne, 3 Rois 18, Matthieu 17:1, Apocalypse 11:3. En l’an 1524.

O Deus redime a calumniis hominum, ut custodiam mandata, tua. Annunciemque veritatem in filio tuo reconditam, ne techne malignantium amplius perseverent.

À Son Altesse, Prince premier-né et Tout-Puissant Seigneur Jésus-Christ, bienveillant roi de tous les rois, valeureux Duc de tous les croyants, mon très gracieux Seigneur et très loyal protecteur, et à Son épouse affligée, la pauvre chrétienté1.

Qu’à Toi seul, éternel Fils de Dieu, reviennent toute gloire et toute renommée, tout honneur et toute dignité, tout titre et toute majesté, Philippiens 2:9-11 ! Bien que de tout temps Ton Esprit saint ait connu le sort d’être tenu par ces lions sans pitié, les docteurs de l’Écriture, pour le pire des démons, Jean 8:48, tu ne le possèdes pas moins en surabondance depuis le commencement, Jean 3:13, et tous Tes Élus l’ont reçu de Ta plénitude, Jean 1:16, de...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search