Version classiqueVersion mobile

La ville entrelacs

 | 
Maria da Conceição Coelho Ferreira
, 
Philippe Meunier
, 
Ralf Zschachlitz

Entrelacs des voix et des regards

Le dialogue des artistes Zhou Jirong et Zeng Hao avec la ville chinoise

Marie Laureillard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ils ont surgi du ventre de Pékin sans crier gare. En l’espace de quelques semaines, les nouveaux immeubles ont éclos, bombé leurs flancs de verre, déployé leur courbe d’acier. Un époustouflant blitz architectural vient de s’abattre sur Chang’an jie, l’avenue qui coupe la place Tian’anmen d’est en ouest. L’artère n’est plus qu’un jeu de miroirs, un boulevard de glace qui irrite la pupille à force de réfléchir le soleil d’automne. La rue Wangfujing, perpendiculaire, est l’épicentre du concassage. La chaussée est devenue une large allée piétonne ornée de fontaines et bordée de centres commerciaux, dernier endroit où les Pékinois se pressent, visiblement emplis d’orgueil devant le jaillissement d’une telle modernité1.

Depuis la réforme et l’ouverture de la Chine en 1978, la culture urbaine du pays a connu une mutation accélérée qui se caractérise par un effacement des paysages et des modes de vie traditionnels, un exode rural et une modernisation effrénée. Le développement rapide des vil...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search