Version classiqueVersion mobile

Pour la dignité

 | 
Vincent Gay

Mots d’ordre, pratiques et organisation des ouvriers immigrés

Chapitre 9

Pratiques de la violence, violence des pratiques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour un œil, les deux yeux.
Pour une dent, toute la gueule1.

La violence dans les usines est un phénomène qui a été surtout étudié à propos des grèves. En particulier, le travail d’Edward Shorter et de Charles Tilly a montré un déclin des grèves violentes entre la fin du xixe siècle et les premières décennies du xxe siècle, concomitant avec une institutionnalisation des relations sociales, du syndicalisme et des formes des conflits (1971). Ce déclin n’est cependant pas linéaire et certaines périodes de conflictualité sociale voient le retour d’actes violents (Vigna, 2016). Cette violence propre aux conflits sociaux est plus rarement pensée au regard d’une violence moins spectaculaire mais plus quotidienne, qui participe de l’ambiance dans les ateliers sans nécessairement affecter la majeure partie des ouvriers et qui englobe divers incidents, différentes sanctions et violences verbales et physiques, bref tous ces actes qui participent de l’ordre politique régissant le quotidien des us...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search