Version classiqueVersion mobile

Pour la dignité

 | 
Vincent Gay

Mots d’ordre, pratiques et organisation des ouvriers immigrés

Chapitre 7

Immigrés et syndicalistes : obstacles, contraintes et reconfigurations

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les grèves et les conflits des années 1980 dans les usines de Citroën et de Talbot représentent un moment de syndicalisation particulièrement massive. Cela constitue un phénomène nouveau à divers égards. Tout d’abord, en raison de l’histoire de ces entreprises, considérées jusqu’alors comme des lieux où l’engagement syndical, a fortiori pour des ouvriers spécialisés (OS) immigrés, est très difficile. Ensuite parce que la prise en charge des travailleurs immigrés par le mouvement syndical n’a jamais été évidente, ces derniers ne constituant pas nécessairement un enjeu de premier plan pour les organisations syndicales. Enfin, parce que malgré la vague d’insubordination ouvrière des années 1968 les travailleurs de Citroën et de Talbot n’ont pour la plupart pas connu d’expériences de grève ou d’action syndicale collective avant les années 1980.

Soudaine et rapide, cette syndicalisation massive n’efface pas pour autant les différentes contraintes qui pèsent sur l’activité syndicale, qu’el...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search