Version classiqueVersion mobile

Pour la dignité

 | 
Vincent Gay

Ordre usinier et travailleurs immigrés à l’orée des années 1980

Chapitre 1

Des travailleurs immigrés au cœur de la crise

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Écrire l’histoire des conflits des usines Citroën et Talbot au début des années 1980 et de la place qu’y ont occupée les travailleurs immigrés appelle à naviguer dans différents champs, à différentes échelles, dans différentes temporalités. D’une part, parce que l’événement que constituent ces quelques mois conflictuels est à situer dans une histoire bien plus vaste : histoire du monde ouvrier, de l’immigration, des conflits sociaux et de l’industrie. D’autre part, parce que ce début des années 1980 peut être appréhendé comme une « charnière grinçante », selon l’expression de Michelle Zancarini-Fournel (2008 a, p. 12). Fin des « Trente Glorieuses », queue de comète des années 1968 et de l’insubordination ouvrière (Vigna, 2007), crise économique qui s’installe, début du premier septennat de François Mitterrand et interrogations sur la capacité de l’union de la gauche à « changer la vie »... Les changements dans le monde sont rapides, mais ils n’empruntent pas la même direction que lo...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search