Version classiqueVersion mobile

Je ne sais écrire que ma vie

 | 
Henri Calet

Présence de Calet : inventaire général de l’œuvre

Inventaire chronologique des textes anthumes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En dépit de quelques rééditions qui se font attendre et d’une série de textes qui n’ont jamais reçu de publication, l’accès aux textes d’Henri Calet est aujourd’hui assez aisé. Il faut préciser cependant que s’il fut romancier, homme de radio, critique, dramaturge, l’auteur fut avant tout un chroniqueur prolixe et brillant. Le va-et-vient constant entre sa production autobiographique et ses chroniques crée parfois chez le lecteur une certaine confusion. Cet inventaire se propose d’apporter quelques éclaircissements sur la question et permet d’apercevoir les évolutions thématiques et stylistiques de sa création, de suivre son travail au jour le jour, ainsi que la façon dont ont été groupés ses textes en recueils.

1933

3 octobre. Nouvelle. « Vie de famille », dans Avant-Poste.
Repris dans Lu dans la presse universelle, 10 novembre 1933 ; et dans la revue Grandes largeurs, hiver 1982.

10 novembre. Reprise dans Lu dans la presse universelle de la nouvelle « Vie de famille ».

1934

12 janvier. ...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search