Version classiqueVersion mobile

Christine Angot, une écriture de l'altérité

 | 
Francesca Forcolin

Préface

Risquer sa vie

Tiphaine Samoyault

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À chaque phrase qu’elle écrit, Christine Angot risque sa vie. Un livre ne lui prend pas quelques mois ou un an, il lui prend sa vie. Car il engage le tout et l’un, la vérité et la blessure, la loi et le langage. Elle écrit avec sa vie et contre ce que les autres voudraient en faire, contre la violence, contre les agressions sexuelles et verbales, contre les petits secrets, contre ce que toute la société cache. La manière dont les règles – à commencer par celles de la langue – masquent ce qu’on ne veut pas voir est ce qu’elle met au jour en arrachant le voile. Chaque matin, lorsqu’elle se met au travail, Christine Angot se dit à elle-même : « Arrache le voile ! »

L’intime est le lieu d’une guerre. Parce qu’il prend sur lui toutes les autorités pour en dénoncer les abus, il oppose au pouvoir une puissance. Parce qu’il est en guerre contre la société, la société le prend contre elle et le dénonce. Cela explique la violence que cette société retourne à Christine Angot à la sortie de chac...

© Presses universitaires de Lyon, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search