Version classiqueVersion mobile

Chroniques de la foi et du doute

 | 
Philippe Gasparini

Tibet : visions mystiques et autorité spirituelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il en allait tout autrement au Tibet où le bouddhisme dit lamaïque utilisait des récits d’expériences personnelles pour enseigner la vacuité du moi. Le journal spirituel et l’autobiographie religieuse y sont attestés dès le xiie siècle, l’un alimentant l’autre. Se référant constamment à la vie du poète Milarepa (1040-1123)1, ces témoignages sont rangés dans la catégorie générique des « récits de pleine libération » (namthar) qui constituaient le principal support écrit de la prédication. On connaît aussi un exemple de compte rendu de règne, évoquant les inscriptions laissées par certains potentats du Moyen-Orient2. Il s’agit des Mémoires de Lobsang Gyatso (1617-1682), cinquième dalaï-lama, connu pour avoir réunifié le Tibet et fondé une forme de théocratie qui se perpétuera, tant bien que mal, jusqu’en 1959. Dans ce récit délibérément apologétique, il rapporte, année après année, non seulement son activité politique et diplomatique, mais aussi des rêves et des visions d’ordre mystiq...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search